vendredi 4 avril 2003 à 00:36 par

Nagui

Nagui
© 

Né le 14 novembre 1961 à Alexandrie, Nagui reste sans doute l’une des grandes révélations qui a marqué le début des années 90.

Plus connu sous l’ère Elkabbach avec ses émissions phares comme Que le meilleur gagne, transfuge de la 5, et le fameux N’oubliez pas votre brosse à dents, Nagui aura fait ses débuts dès l’âge de 22 ans sur Télé Monte Carlo de 1983 à 1985 en présentant l’émission Club 06.

S’enchaîneront alors ses apparitions télés sur les différentes chaînes hertziennes. Il fera ses grands débuts sur la toute nouvelle chaîne M6 en 1987 où il y restera pendant 2 ans et dont on retiendra essentiellement la présentation de l’émission Fréquenstar aujourd’hui présentée par Laurent Boyer. Il rejoindra ensuite, en octobre 1989, TF1, privatisée deux ans auparavant, pour y assurer la présentation de l’émission co-produite par Gérard Louvin Et puis quoi encore !, le vendredi en 3ème partie de soirée. Emission qui consistait alors à recevoir des chanteurs et des comédiens invités à réagir sur n’importe quel sujet d’actualité.

Mais sa première expérience à TF1 sera de courte durée, à peine 3 mois. Il rejoindra alors La 5, en 1991, pour y présenter la toute première version de Que le meilleur gagne, chaque midi devant 200 candidats. Le 11 juillet de la même année, La 5 lui confiera la présentation de l’émission estivale A nous la 5, déclinaison de la célèbre émission longtemps présentée TF1 par Bernard Montiel La Une est à vous, où les téléspectateurs pouvaient choisir par téléphone les séries qu’ils souhaitaient voir diffusées à l’antenne.

Se retrouvant orphelin après la mort de La 5 le 12 avril 1992, il rejoindra très vite le service public, Antenne 2, qui lui ofrrira la présentation de Caméras indiscrètes de mai à juin 1992. Mais faute d’audience, l’émission sera vite supprimée de l’antenne et un an plus tard, Nagui ressort le jeu qui l’a fait connaître de tous, Que le meilleur gagne.
Fort de son succès, la direction de la chaîne décidera de programmer ce jeu deux fois dans la journée, pari qui s’avérera finalement risqué, la version de midi étant loin d’être convaincante, il sera remplacé par Laurent Petitguillaume et continuera d’assurer la présentation de la version en fin d’après-midi et des spéciales en prime-time pour des associations caritatives qui lui auront valu d’écraser plus d’une fois la concurrence.

C’est cette même année, en 1993, que Nagui lancera Taratata, qui malgré la bonne image qu’elle véhiculait, n’arrivera finalement pas à séduire le public. Un public également déstabilisé par les nombreux changements d’horaire de programmation de cette émission qui aura finalement tenu 3 ans à l’antenne.

L’inépuisable Nagui renouvellera l’expérience du prime-time avec N’oubliez pas votre brosse à dents, en septembre 1994, où tout pouvait arriver. Cette émission, fortement critiquée, a été un joli succès d’audience avant de s’achever au bout de deux saisons. La chaîne lui offrira, entre temps, d’autres émissions de prime time qui ne recontreront pas le succès escompté.

Mais suite à un rapport épinglant les contrats faramineux des animateurs-producteurs du service public, notamment ceux de France 2 mettant en cause principalement les vedettes de la chaîne comme Arthur, Jean-Luc Delarue, Michel Drucker et Nagui, ce dernier ne se verra pas renouveler son contrat avec la chaîne et rejoindra TF1 en septembre 1996 où il animera une émission de seconde partie de soirée depuis un lit : L’appel de la couette. Mais, l’audience est loin de satisfaire la chaîne et l’émission s’arrêtera rapidement.

TF1 lui confiera alors son premier prime-time sur la chaîne, Vous ne rêvez pas, espérant ainsi le voir renouveler les audiences obtenues auparavant sur France 2 avec N’oubliez pas votre brosse à dents. Mais le divertissement ne séduit pas le public. Nagui n’arrive pas à trouver sa place sur TF1.

Cependant, en septembre 97, la chaîne privée, qui a besoin de renouveler sa tranche d’acces prime-time, lui confie la lourde tâche de remonter l’audience de la tranche avec un nouveau jeu quotidien fortement inspiré de Que le meilleur gagne : Tous en jeu. Nouvel échec, le jeu s’achève au bout de 40 numéros.

Et la malédiction semble poursuivre Nagui puisqu’il enchaîne à nouveau les échecs en prime time sur TF1 avec successivement : Rires en toutes lettres en octobre 1997, T’as la marque du maillot, un mois plus tard, et La soirée d’enfer, début 1998.

Devant ces rejets en bloc du public de TF1, Nagui retournera alors sur France 2 en avril 1999 pour y présenter une nouvelle version de Taratata avant que Canal + ne lui confie l’animation de son émission phare Nulle part ailleurs à la rentrée 99.

Ne souhaitant pas poursuivre l’aventure Canal, Nagui s’éloignera du petit écran avant de rejoindre, ce qui semble être sa chaîne de prédilection, France 2, où il paraît alors couler des jours plus heureux en assurant la présentation d’un nouveau jeu, Le numéro gagnant. Fin 2002, la chaîne publique décide de passer l’émission à la trappe.

Parallèlement à ces années télé, Nagui occupe depuis de longues années la tranche matinale de RTL avec son jeu quotidien La Malice. Il officie toujours sur cette station de radio avec cette même émission à succès.

Infatigable, Nagui réfléchit à plusieurs projets et rêve sans doute de refaire les beaux soirs de la chaîne qui croira à nouveau en lui, voulant ainsi faire taire les rumeurs selon lesquelles il est aujourd’hui « dépassé »...



  A LIRE AUSSI  

NAGUI  




- Le Numéro Gagnant (F2)
- Nulle Part Ailleurs (C+)
- Tous en jeu (TF1)
- Taratata (F2)
- N’oubliez pas votre brosse à dents (F2)
- Que le Meilleur Gagne (La 5 & F2)





comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (dimanche 11 novembre 2018) : Julien Courbet en difficulté, Camping 3 leader, Vera puissante sur France 3

Audiences TV Prime (dimanche 11 novembre 2018) : Julien Courbet en difficulté, Camping 3 leader, Vera puissante sur France 3


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (dimanche 11 novembre 2018) : Xavier de Moulins leader auprès des cibles stratégiques, Laurent Ruquier et Thierry Ardisson reculent

Audiences TV Access (dimanche 11 novembre 2018) : Xavier de Moulins leader auprès des cibles stratégiques, Laurent Ruquier et Thierry Ardisson reculent


INTERVIEW
Elliot Delage (Les Mystères de l'amour) : « José et Cathy sont inquiets de perdre Julien »

Elliot Delage (Les Mystères de l’amour) : « José et Cathy sont inquiets de perdre Julien »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018