mardi 13 novembre 2018 à 16:15 par

Nicholas Gonzales (Good Doctor, TF1) : « En saison 2, Melendez est dans une grande rivalité... »

Nicholas Gonzales (Good Doctor, TF1) : « En saison 2, Melendez est dans une grande rivalité... »
©Capture TF1 

Après deux mois et demi de présence en prime time chaque mardi soir sur TF1, Good Doctor s’offre un baroud d’honneur ce mardi 13 novembre avec l’épisode « Pieux mensonges ».

Dans celui-ci, le retour de Lea perturbe Shaun, décidé à prolonger ses heures à l’hôpital. Dans le même temps, il décèle un cancer du pancréas à un agent d’entretien de l’établissement. Quant à la fondation Aoki, elle prend en charge un petit guinéen, Gabriel, atteint d’une grave maladie cardiaque. Le cardiologue Mehta et le docteur Melendez travaillent ensemble pour tenter de guérir l’enfant. Une patiente victime de mutilations sexuelles est prise en charge par le docteur Lim.

Pour Télé Poche, Nicholas Gonzales, interprète de Neil Melendez, est revenu sur l’évolution de son personnage, son rapport à l’hôpital et le succès mondial et français de la série médicale. Le comédien de 42 ans a rapproché Melendez à deux membres de sa famille : « Mon père et mon frère sont tous les deux docteurs. Ils m’inspirent pour jouer ce rôle, non seulement dans le rapport aux patients, mais celui dans celui avec les autres médecins ». Alors qu’un nouveau directeur et des changements de décors sont opérés au saison 2, l’acteur a rappelé sur son personnage était célibataire et prévenu : « Melendez est dans une plus grande rivalité dans la course entre tous les prétendants au poste de chef des chirurgiens ».

Il a ensuite livré les clés de la réussite de Good Doctor à l’échelle planétaire : « Le docteur Shaun Murphy sort de toute forme de normalité, en plus du travail phénoménal des scénaristes. Les autres personnages sont de religions diverses ou ont une identité différente ». Concernant le succès hexagonal, Nicholas Gonzales a remercié les millions de Français tout en indiquant : « J’ai découvert pour la première fois la France en 1996, avec un sac à dos. Comme le disait Ernest Hemingway dans Paris est une fête : « Si quelqu’un a eu la chance de vivre à Paris dans sa jeunesse, alors, où qu’il vive le reste de sa vie, ce souvenir reste avec lui. » ».

Good Doctor tentera de terminer sa première période de diffusion en leader, face à une rediffusion de Capitaine Marleau (France 3) et La France a un incroyable talent (M6). Dès 21h55, la rediffusion de l’épisode « Au millimètre près » prendra le relais avant une séance de rattrapage pour l’inédit du soir le vendredi 16 novembre sur TF1 Séries Films. Shaun Murphy sera ensuite en pause.



  A LIRE AUSSI  
¤ C’est Canteloup : Nikos Aliagas de retour, Alessandra Sublet cartonne en audience avant Good Doctor

¤ Good Doctor (saison 2) : le drame qui lie à tout jamais Richard Schiff (Glassman) et Shaun Murphy


TF1   SERIES   REVUE DE PRESSE   GOOD DOCTOR  







comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (lundi 17 décembre 2018) : Coup de foudre leader, Les Rivières pourpres termine en beauté, échec pour Cap Horn

Audiences TV prime (lundi 17 décembre 2018) : Coup de foudre leader, Les Rivières pourpres termine en beauté, échec pour Cap Horn


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (lundi 17 décembre 2018) : DNA large leader, C à vous et Quotidien puissants, 28 minutes en forme

Audiences TV access (lundi 17 décembre 2018) : DNA large leader, C à vous et Quotidien puissants, 28 minutes en forme


INTERVIEW
Bernard de la Villardière (Cap Horn, M6) : « Cette aventure a été épouvantable et fatigante »

Bernard de la Villardière (Cap Horn, M6) : « Cette aventure a été épouvantable et fatigante »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018