dimanche 30 octobre 2016 à 14:57 par

Pierre-Alain de Garrigues (voix d’Ambrosius et de Zarès, Les Mystérieuses Cités d’Or) : « Dans la saison précédente, j’avais glissé quelques minuscules indices sur la double-identité de mon personnage »

Depuis ces vacances d’automne, Esteban, Zia, Tao repartent à l’aventure au sein d’une troisième saison des Mystérieuses Cités d’Or, chaque jour à 9h55 sur TF1. Aux côtés des jeunes héros, Ambrosius, alias Zarès, est une nouvelle fois à retrouver, toujours déterminé à semer de nombreux obstacles sur leur parcours. Rencontre avec Pierre-Alain de Garrigues, doubleur de ce personnage énigmatique et ambivalent.

Pierre-Alain de Garrigues (voix d’Ambrosius et de Zarès, Les Mystérieuses Cités d’Or) : « Dans la saison précédente, j’avais glissé quelques minuscules indices sur la double-identité de mon personnage »
©Blue Spirit Productions / RTBF / BeFilms / Sinématik / 2012-2013  

Léopold Audebert : Comédien, musicien, voix de nombreux documentaires, publicités, ou émissions de divertissement (notamment Bienvenue chez Nous et ses déclinaisons) vous prêtez votre voix Ambrosius et Zarès depuis son apparition dans Les Mystérieuses Cités d’Or. Comment avez-vous abordé le doublage de ces deux personnages aux caractéristiques à priori très distinctes ?

Pierre-Alain de Garrigues : C’est une histoire assez drôle ! En complément des castings ayant vocation à retrouver des timbres de voix d’enfant similaires à ceux de la version originelle des Mystérieuses Cités d’Or, il y avait également une session pour deux nouveaux personnages. D’un côté Ambrosius, un savant fou très sympa avec les enfants, de l’autre Zarès, le « supra-méchant ». Durant mon passage, on m’a d’abord fait passer le casting pour Ambrosius. Après celui-ci, l’équipe a été assez satisfaite. Mais, à la fin de ma session, on m’a proposé de me caster pour un autre personnage, le « super-méchant ». Je me suis alors dit que ça serait l’un ou l’autre : parfait ! (rires) Mais, finalement, trois mois après les castings, j’ai été convoqué et on m’a m’annoncé que j’étais retenu pour Ambrosius… et pour Zarès ! En fait, à la fin de la deuxième saison, on apprend que le premier est le second.

Durant toute la saison 2, ce mystère autour de l’identité de Zarès avait agité les internautes, publiant de nombreuses hypothèses via les réseaux sociaux et les blogs de fans…

C’était énorme ! J’ai signé des contrats pour certifier mon engagement de ne rien révéler en amont de la diffusion de la révélation. C’était un sujet très « touchy », notamment en raison des nombreux blogs de fans, très actifs. Pendant toute la saison, il fallait maintenir le suspense autour de la double identité de mon personnage. Des milliers de personnes ont tenté d’en savoir plus !

Dans quelles ressources d’inspiration avez-vous puisé lors de vos premières recherches de voix pour Ambrosius et Zarès ?

Pour la voix d’Ambrosius, par exemple, je me suis inspiré de certaines intonations du personnage de Doc dans Retour vers le futur. L’idée était de trouver une voix qui puisse partir dans les aiguës.

« Pour la voix d’Ambrosius, je me suis inspiré de certaines intonations du personnage de Doc dans Retour vers le futur »

Selon vous, plus de trente ans après la diffusion de son premier épisode sur Antenne 2, pourquoi cette série d’animation fascine-t-elle toujours autant ?

Comme tout le monde, je connaissais le programme original, mais je n’étais alors pas un téléspectateur avisé. En tout cas, pour l’époque, l’animation était super, les voix déjà très bien et la musique formidable. Aujourd’hui, de nombreuses personnes travaillent sur Les Mystérieuses Cités d’Or, c’est une vraie force !

En quoi cette troisième saison des Mystérieuses Cités d’Or s’inscrit-elle dans la continuité des précédentes ?

Depuis la fin de la saison 2, les téléspectateurs savent qu’Ambrosius est un infâme. Toutefois, les héros, eux, l’ignorent toujours. D’ailleurs, dans mon travail, ce jeu était très amusant. Pour l’anecdote, dans la saison précédente, j’avais glissé quelques minuscules indices sur la double identité de mon personnage. Cela passait par son intonation qui, au lieu d’aller toujours dans l’aigüe, s’enfonçait dans quelques notes graves. En visionnant une nouvelle fois ces épisodes, les plus avisés pourront certainement s’en rendre compte...



  A LIRE AUSSI  
¤ Jean-Luc François (réalisateur, saison 2 et 3, Les Mystérieuses Cités d’Or) : « Avant de travailler sur les épisodes, je me rends dans les pays où se déplacent Esteban, Zia et Tao »

¤ Les mystérieuses cités d’or proches du leadership en matinée sur NT1


TF1   JEUNESSE  




- Les mystérieuses cité d’or : saison 3, tous les jours à 9h55 sur TF1





comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (dimanche 9 décembre 2018) : Triomphe pour Qu'est ce qu'on a fait au Bon Dieu sur TF1, Vera siphonnée, Zone interdite désertée

Audiences TV Prime (dimanche 9 décembre 2018) : Triomphe pour Qu’est ce qu’on a fait au Bon Dieu sur TF1, Vera siphonnée, Zone interdite désertée


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (dimanche 9 décembre 2018) : Carton plein pour C Politique, Sept à huit en net repli, L'esprit de Noël agit sur W9

Audiences TV Access (dimanche 9 décembre 2018) : Carton plein pour C Politique, Sept à huit en net repli, L’esprit de Noël agit sur W9


INTERVIEW
Romuald Graveleau (Cauchemar en cuisine, producteur) : « Allan a fait une véritable révélation à Philippe Etchebest »

Romuald Graveleau (Cauchemar en cuisine, producteur) : « Allan a fait une véritable révélation à Philippe Etchebest »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018