vendredi 11 octobre 2013 à 19:08 par

Saïd Taghmaoui (Touch) : « Dans Lost, ils m’ont tué un peu n’importe comment ! »

Saïd Taghmaoui est devenu au fil de sa carrière un acteur polyvalent zigzagant entre le cinéma et les séries, en France puis aux États-Unis. Après une pléiade de rôles et des collaborations renommées, il se retrouve prêtre Jésuite dans Touch, série de Tim Kring avec Kiefer Sutherland. De passage à Paris, début septembre, l’acteur a rencontré Toutelatele.

Saïd Taghmaoui (Touch) : « Dans Lost, ils m’ont tué un peu n’importe comment ! »
©Twentieth Century Fox 

Préférez-vous ce mode de fonctionnement à celui de la télévision française ?

Ça dépend surtout de l’intensité du rôle. J’avais des choses à aller chercher très au fond de moi-même tout le temps ce qui m’a mis un peu plus en danger. J’essaie de jouer réaliste, et en même temps d’utiliser de vraies émotions personnelles pour donner vie et corps à ce personnage.

Le fait de jouer avec de grands acteurs comme Kiefer Sutherland et David Mazouz vous tire-t-il vers le haut ?

Comme au tennis, si on a un bon adversaire, on joue automatiquement mieux. La qualité tire toujours vers le haut avec des gens qui connaissent bien leur métier et aiment le partager. À chaque fois, on apprend quelque chose de nouveau. Mais on apprend autant d’un acteur comme Kiefer Sutherland que d’un jeune acteur comme David Mazouz qui a encore la fraicheur et la naïveté du débutant.

Avec quel autre personnage êtes-vous le plus lié dans la série ?

Avec Dieu, car il a un rapport direct et il lui parle beaucoup. C’est son collègue principal. Il est en mission, donc, il parle aux autres seulement pour faire aboutir sa mission. Ça reflète bien notre époque, d’intensité religieuse, de convictions, de pape qui démissionne, de miracles à Lourdes et de guerre en Syrie.

Aujourd’hui, souhaiteriez-vous faire émerger d’autres facettes de votre jeu d’acteur ?

Je suis arrivé à un stade de mon travail où j’essaie d’être le plus honnête possible. J’essaie de ne pas refaire la même chose tout le temps et de respecter mon métier, me respecter moi-même, et surtout le public. C’est pour ça qu’on ne me voit pas tant que ça, je fais de vrais choix et j’essaie d’être un vrai acteur.

Où en sont les pourparlers avec la production de Homeland ?

Je devrais jouer dans sept épisodes de la nouvelle saison. J’aime beaucoup la série et je suis très flatté qu’ils aient fait appel à moi. Je vais jouer un capitaine, pas vraiment gentil, mais dans un autre contexte et avec d’autres responsabilités. Entre un prêtre hispanique (dans Touch, ndlr), qui m’apporte une autre sensibilité, et un capitaine, il y a un monde.

« J’aime beaucoup Homeland et je suis très flatté qu’ils aient fait appel à moi »

Que retenez-vous de votre participation dans Lost ?

Un lieu de tournage exceptionnel, Hawaï, mes premières vagues de surf... C’était une belle aventure dans le sens où ça m’a aidé à construire mon identité d’acteur de télé américaine. Là encore, ils ont fait appel à moi sans essai en se basant sur mon travail de cinéma. Les productions américaines et studios américains pour le cinéma ou télé sont très disciplinés. On n’est pas dans le copinage, tout est méthodique et très professionnel. Un plateau est la réunion de toutes les expériences sans le côté familial qu’on trouve en Europe. Il est possible de travailler six mois ensemble sans être amis et c’est peut-être la meilleure façon de faire, car le travail prédomine. Chacun est là pour une raison précise, de ce qu’il est capable de faire. En tout cas, normalement, j’aurais dû faire la saison 6 de Lost entièrement. Je n’ai pas pu à cause du tournage de Conan (film de 2011, ndlr), et ils m’ont tué un peu n’importe comment ! Ce n’était ni très clair, ni très logique...

Où se situe désormais votre préférence entre série ou film ?

En fonction des opportunités et de l’air du temps. Il y a des rôles de télé qui sont extraordinaires. J’aurai adoré faire des séries comme The Wire, Les Soprano, Breaking Bad ou Entourages. Pour moi c’est de l’ordre du cinéma. Quand il y a de la qualité, le format n’est plus important.

 PRECEDENT Page 2 sur 2

- Touch, tous les samedis à 20h50 sur M6



M6   SERIES   TOUCH  




comments powered by Disqus
 On vous recommande
 Dans l'actu

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales - Affichez les news TV sur votre site

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2017