mardi 25 octobre 2005 à 00:09 par

Sci-Fi : atterissage prévu le 2 décembre sur CanalSat

Sci-Fi : atterissage prévu le 2 décembre sur CanalSat
©Sci-Fi/Universal/DR 

Tous les inconditionnels d’oreilles pointues et de vaisseaux spatiaux désireux de prendre place à bord de l’Enterprise aux côtés du Capitaine Kirk pourront bientôt décoller et atteindre le 7ème ciel : Sci-Fi, la chaîne entièrement dédiée à la Science-fiction atterrit sur le canal 16 de Canalsat dès le 2 décembre.

28 ans après la saga au succès inter-planétaire Star Wars, Universal veut faire de Sci-Fi la référence en matière de science-fiction. Les Etats-Unis (1992), le Royaume Uni (1995) et l’Allemagne (2003) déjà conquis, c’est au tour de la France de succomber aux charmes des petits bonhommes verts puisqu’une étude révèle que 43% des autochtones de l’hexagone portent un réel intérêt pour l’irréel et l’étrange. C’est un fait : les chaînes hertziennes diffusent 6,5% de science-fiction et à l’image de la trilogie du samedi soir sur M6, ce domaine envoûte petits et grands.

Présente dans le top 10 outre-Manche et outre-Atlantique, Sci-Fi fait également bonne figure chez nos voisins germaniques en caracolant à la troisième place du bouquet Première. Autant d’arguments qui ont poussé Universal, qui édite déjà avec succès 13ème rue, à implanter la chaîne en France. Sci-Fi sera éditée en France depuis la Grande-Bretagne : le logo reste inchangé mais l’habillage - en phase avec un concept de féerie et de magie - et les choix éditoriaux varient selon les goûts nationaux des pays distributeurs. 10 à 15% des programmes sont disponibles en version multilingue cependant. Pour la « French Touch », 3 magazines sont produits en interne, à savoir Scimag, Sci Logic et Inscide.

Avide de fédérer le plus large public, Sci-Fi s’adresse à 3 catégories de téléspectateurs : les fans absolus, les amateurs et la famille. À chacun ses aspirations, à chacun son programme, c’est pourquoi la chaîne se veut multi-genre (fantastique, paranormal, comédie, aventure...) et multi-format (films, séries, documentaires, magazines, mangas et sitcoms).

Avec un ton futuriste, galactique et fantastique, Sci-Fi offre un panel de programmes étayés à ceux qui ne se contentent pas des idées reçues en prévoyant un rendez-vous spécifique pour chaque jour de la semaine. Sci First le lundi en prime octroie des séries inédites comme Tremors. Le mardi s’affiche comme la soirée « famille » (Sci Family) : au programme, des films inéluctables tels Beetlejuice, Les Gremlins et autre Batman. Le mercredi soir s’inscrit sous le signe du cinéma des passionnés : avec Sci Film, les plus férus de Science-fiction se verront gratifiés des grands classiques à l’instar de Planète Interdite, Outland, (...) jusqu’au tout premier film de George Lucas l’ayant propulsé sous le feu des projecteurs du domaine de l’irréel. Le jeudi soir est dévolu aux téléfilms qui mettent en scène de grosses bébêtes qui accablent de pauvres petits ados...

Ceci sans oublier les rencontres journalières et emblématiques de la chaîne. En effet, pour les plus fins connaisseurs, Science-fiction rime forcément avec Star Trek. Sci-Fi ne pouvait passer outre un tel monument et a choisi de diffuser quotidiennement la série culte avec La Quatrième Dimension. Au-delà du réel, l’Aventure continue, Sliders et La Belle et la Bête complètent la liste des incontournable. A noter que les amateurs de mangas trouveront également leur compte avec Vandread.

Véritable « ovni » de la chaîne, Les décalés du cosmos. Trash, loufoque et drôle, ce « South Park de l’espace » relate les tribulations de 6 aliens déjantés dont une bimbo à qui Carmen Electra a prêté sa voix dans la version originale. Une autre valeur sûre de la chaîne, Battlestar Galactica. Un ancien auteur de Star Trek a transformé la série kitsch des années 70 en un nouveau genre de Science-fiction : pas d’extra-terrestres mais une vision du monde de l’après 11 septembre. À l’occasion de son lancement le 2 décembre, Sci-Fi lui consacrera d’ailleurs une soirée spéciale à base de making-of, d’interviews des comédiens sans oublier la diffusion des deux premiers épisodes.

À venir sur la chaîne, une co-production des Sci-Fi française, américaine, anglaise et allemande. Objectif : donner naissance à un téléfilm de 90 minutes et voir, pourquoi pas, Linda Hardy (ambassadrice de Sci-Fi France) prendre les commandes de son vaisseau spatial made in US puis donner la réplique à un petit alien bavarois (du côté de son père), ayant élu domicile à Londres...



  A LIRE AUSSI  

CABLE / SATELLITE / ADSL   SYFY   BATTLESTAR GALACTICA   VANDREAD   LES DECALES DU COSMOS  









LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV prime (samedi 7 décembre 2019) : Mongeville écrase Patrick Bruel, Hawaii 5-0 et le Téléthon sauvés ?

AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV access (samedi 7 décembre 2019) : Nikos Aliagas bat un record, Cyril Hanouna et Les Mystères de l’amour en hausse


INTERVIEW


Boubacar Kabo (Plus belle la vie) : « Avec Mouss, j’avais peur de caricaturer les personnes handicapées »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019