mercredi 22 janvier 2014 
Clément Gauthier 
 INTERVIEW
 Sébastien (Les Princes de l’amour) : « Je suis toujours tombé sur des garces »

Marine n’avait pas été convaincue par Sébastien dans la première édition de « La Belle et ses princes presque charmants ». Il est bien décidé à inverser la tendance dans « Les Princes de l’amour ». Coureur avisé, ce cœur tourmenté picore les grains d’affection semés par la gent féminine toute acquise à sa cause. Entretien.


Sébastien (Les Princes de l’amour) : « Je suis toujours tombé sur des garces »

Clément Gauthier : Quelle approche avez-vous généralement avec les femmes ?

Sébastien : Avec les femmes, c’est assez simple. Je marche beaucoup au physique. Au premier coup d’œil, il faut qu’elles me plaisent. Ensuite, je tâte le terrain et si je vois que c’est possible, j’agis sans attendre. Je ne suis pas embêtant, mais la taille est mon critère numéro un. Il faut qu’elle ne soit pas plus grande que moi [1m60] et qu’elles soient de ma corpulence [50kg] et ne fassent pas 80 ou 90 kg, car ça devient gênant.

Pourtant, Delphine, la première prétendante, n’entre pas dans vos critères...

Elle fait ma taille, mais au niveau de la corpulence, ce n’est pas trop ça. Donc, au début, il y avait la barrière physique, mais en apprenant à la connaitre et en sachant ce qu’elle avait au fond d’elle, j’ai créé des affinités. J’ai même fini par l’embrasser.

Pourquoi avez-vous eu, jusqu’ici, tant de difficultés à trouver la perle rare ?

Je suis tombé sur des filles qui profitaient de moi, car je suis quelqu’un de gentil. Elles me faisaient cocu. Je suis toujours tombé sur des garces. Je n’ai jamais eu vraiment de bol et parfois je mettais moi-même fin aux relations. Si je me rends compte de la supercherie, j’arrête tout. J’ai souvent eu le droit à celles qui restaient à la maison sans rien faire.

L’expérience vous a-t-elle appris à éviter ce genre de filles ?

Maintenant, grâce à l’expérience des Princes, j’agis plus par calcul. Avant de me lancer avec une fille, je cherche à savoir ce qu’elle vaut et à creuser pour connaitre ses qualités et défauts. Je ne me lance plus tête baissée.

« Ma façon de parler est devenue ma marque de fabrique »

Quel effet provoque le fait de voir des jeunes femmes craquer littéralement pour vous ?

En tant qu’homme, c’est flatteur de voir des filles qui nous convoitent. Dans la vie de tous les jours, je vais plus souvent les chercher. Le plus gênant était de devoir gérer deux filles en même temps. Dans la vie quotidienne, ça n’arrive jamais ça !

Ça peut tout de même être plaisant...

Honnêtement, je sais qu’il faut souvent dire à une fille ce qu’elle veut entendre. Donc, j’ai joué ce rôle-là, mais le problème est qu’elles se répétaient tout dans l’émission. Ça a été le bordel quand je disais bleu à l’une et rouge à l’autre. Elles ne comprenaient plus. Je leur disais : « Arrêtez de parler entre vous, je ne sais plus comment faire. »

Partie 2 > Un « préducteur » en puissance

Page 1 sur 2 SUIVANT 

- Les Princes de l’amour, du lundi au vendredi à 17h35 sur W9

INTERVIEWS LES PRINCES DE L’AMOUR
- Alexandre (Les Princes de l’amour) : « Ma copine doit être aussi ma meilleure amie »
- Benjamin (Les Princes de l’amour) : « Je ne recherche pas une cagole »






Share



LES DERNIERES INTERVIEWS
Chyler Leigh (Taxi Brooklyn) : ...
Hélène Fillières (Mafiosa - saison 5) : ...
Liam Cunningham : « Game of ...
Arturo Brachetti et Cynthia Akanga : ...
Estelle Denis / Christophe Beaugrand (The ...
LE TOP 5 DES INTERVIEWS
Benjamin (Les Princes de l’amour) : ...
Giuseppe (Les Princes de l’amour) : ...
Florian (Les Princes de l’amour) : ...
Florian (Les Princes de l’amour) : ...
Sébastien (Les Princes de l’amour) : ...
INTERVIEWS 

HIT TV  
Candidats Anges de la télé-réalité 6
SERIES TV 
La Vie est à nous
Retrouvez toutes les infos, les photos
et le guide des épisodes de la série

QUIZ Grey's Anatomy 
Quel est le nom de famille de Derek ?