lundi 18 février 2008 à 13:12 par

Star Academy 7 achevée, une 8e saison dans les starting blocks

Star Academy 7 achevée, une 8e saison dans les starting blocks
©Nils HD / TF1 / DR 

Le 15 février s’est refermée la 7e saison de Star Academy. Le show, mené par Nikos Aliagas, a vu la victoire de Quentin, après quatre mois d’aventure. Et si cette dernière émission a réalisé la moins bonne audience d’une finale depuis sa création, TF1 continue de croire en sa « poule aux œufs d’or » qui sera de retour pour une nouvelle saison avant la fin de l’année.

Le 23 octobre 2007, Alexandra, Maureen, Claire-Marie, Alexia, Noémie, Claudia, Eva, Lucie, Yaelle, Bertrand, Pierre, Sevan, Jeremy, Mathieu, Dojima, Antoine et Quentin se succèdent sur le plateau du premier prime en formant la 7e promotion de Star Academy. 7.14 millions de téléspectateurs font la connaissance de ces 17 étudiants, soit 30.7% du public présent devant leur poste de télévision. Une audience qui démarre sur les chapeaux de roues avec près de 400 000 fidèles de plus qu’en 2006. Toute la famille est alors devant le show de TF1 : 53.1% sur les 4/11 ans, 50.2% sur les femmes de 15/24 ans, 41.3% sur les 15/24 ans, 39.5% sur les 15/34 ans et 38.4% auprès des femmes de moins de 50 ans. Pourtant, la menace se profile déjà : M6 tente de torpiller le programme phare de TF1 avec NCIS : enquêtes spéciales, une des rares séries de la chaîne qui fait tanguer le paquebot Star Ac’. Et cette année, la mission de Gibbs et de son équipe est de faire couler une fois pour toutes Nikos et ses académiciens.

Mais si au bout de quatre mois de compétition acharnée, le naufrage attendu par l’adversaire n’a pas eu lieu, Star Academy ne sort pas indemne de sa confrontation avec NCIS. L’érosion d’audience s’est fait ressentir. Avec 6.3 millions de téléspectateurs et 28.9% en moyenne pour les 17 prime time de la saison, le show perd 600 000 fidèles par rapport à la moyenne de 2006 (6.9 millions et 32.7%). Certes, la consommation télé n’est pas la même, car les deux périodes de diffusion sont différentes, certes une partie de l’audience habituelle est allée regarder Star Academy sur le réseau TNT (jusqu’à 500 000 fidèles pour l’émission, selon Nonce Paolini, Directeur général de TF1)... Mais au fil des années, l’intérêt du public pour l’émission décroit.

Usure du concept ? Mauvais casting ? Programme trop long dans le temps ? Toutes les raisons possibles et imaginables peuvent s’avérer plausibles. Il faut dire que les changements apportés pour cette 7e saison sont loin d’avoir été concluants. A la rentrée, la production annonçait un château entièrement relooké et inspiré d’un grand hôtel New Yorkais. Magnifique ! Mais hormis les couleurs criardes de la 4e saison, on a un peu de mal à voir ces différences qui sont loin d’être essentielles au show.

Un changement plus radical avait été annoncé : « Désormais, les élèves évolueront véritablement dans une Académie de musique avec des cours magistraux et optionnels ». Moins d’enseignement et plus de liberté ! Une idée qui permettait de mieux « feuilletonner » la quotidienne. En vain... les élèves préférant rester dans les bras de Morphée plutôt qu’aller en cours, la fausse bonne idée a été très rapidement corrigée. Retour à la cause départ, tout le monde reprend son cartable !


Enfin, la « révolution » aura été l’arrivée d’un jury composé de professionnels : Pascal Nègre, Passi et Yvan Cassar. Le trio endosse ainsi le rôle des méchants délivrant les bonnes ou mauvaises notes lors des prime. De plus, on leur confie le repêchage d’un candidat afin d’éviter aux élèves cette torture. Exit donc les conflits et le suspense, terminées les prises de tête entre professeurs. Désormais, place à un jury serein et une promotion unie. L’intérêt s’amoindrit...

A 18h20, les résumés quotidiens ont également subi une baisse d’audience avec 3.5 millions de fidèles en moyenne et, pour cette dernière semaine, le chiffre tombe à 2.8 millions et 20.1% de part de marché. Pour les quotidiennes, le leitmotiv aura été : moins de plateaux et plus d’images. La présence physique de Nikos Aliagas s’est amoindrie pour laisser place à sa voix off. Côté rediffusions, si celle de la nuit remporte tous les suffrages, celle de la matinée a été quelque peu désertée, voire torpillée par les jeux de France 2 avec 850 000 fidèles en moyenne et 18% de part de marché pour cette dernière semaine de diffusion.

Malgré cette érosion d’audience, Star Academy demeure le divertissement récurrent le plus regardé en France, toutes chaînes confondues. L’émission reste une véritable machine de guerre tant en modèle économique qu’en communication tout en passant par son exposition sur la grille. « La « Star Ac », c’est un symbole. Le symbole de la défense d’un métier, celui du spectacle (...) C’est la plus belle émission de direct européenne, et même mondiale, si j’en crois Céline Dion (...) Nous avons envie de continuer » déclare Nonce Paolini, dans les colonnes du Parisien.

La 7e promotion achevée, l’équipe travaille donc d’ores et déjà sur la 8e saison du show. Entre séances de brainstorming et futurs castings, il y a fort à parier que des changements interviendront aussi bien dans la vie au château que sur les primes. Car avoir le plus grand plateau d’Europe n’aura pas suffi à attirer de nouveaux fidèles, ni à renouveler le genre...



  A LIRE AUSSI  

TF1   REAL TV   AUDIENCES TV   STAR ACADEMY   NIKOS ALIAGAS  









LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV prime (mardi 22 octobre 2019) : Capitaine Marleau coule SWAT, Incroyable talent résiste, France 2 battue par France 5

AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV access (mardi 22 octobre 2019) : C à vous et Quotidien puissants, TPMP distancé, DNA résiste à NOPLP


INTERVIEW


Angélica (Les Mamans, 6ter) : « Stella est une petite fille parfaite depuis que Tony est arrivé »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019