lundi 1er décembre 2008 
Jérôme Roulet 
 INTERVIEW

Stéphane Plaza > rencontre avec l’agent immobilier de M6

En quelques années, il est devenu le spécialiste et le coach en immobilier de M6. Gérant d’une agence au Pré Saint-Gervais, celui qui voulait devenir acteur à 18 ans, ne pouvait pas rêver mieux en alliant immobilier et télévision. De Recherche appartement ou maison à Maison à vendre, Stéphane Plaza multiplie les apparitions à la télé, et vient de sortir un livre de conseils. Tour d’horizon et entretien, en pleine période de crise, avec un coach apprécié des téléspectateurs.


Stéphane Plaza > rencontre avec l’agent immobilier de M6

Jérôme Roulet : A chaque diffusion de Maison à vendre, l’émission réalise de belles audiences. Comment expliquez-vous cet engouement ?

Stéphane Plaza : Je pense que c’est peut-être dû à l’actualité. Aussi parce qu’on me trouve sympathique (rires). L’émission est bien faite et retrace relativement bien ce qui se passe. Je peux le dire, car je ne monte pas les sujets. Chacun a son métier, moi j’essaye de faire le mien du mieux possible. Et après je laisse les professionnels faire la meilleure émission qu’ils jugent bonne. Et sans faire de gloriole, je suis assez satisfait du produit que proposent Reservoir Prod et M6.

Dans Maison à vendre, vous mettez la main à la pâte : déménagement, peinture, décoration. On sent que ces phases-là qui, à la base, ne font pas partie de votre métier, vous amusent bien...

Ça me défoule, c’est comme un exutoire. Pour tout vous dire, j’essaye d’apprendre. Je progresse, mais je pars de très loin. Je suis très volontaire et assez maladroit comme dans la vie de tous les jours. J’aime aider les gens et c’est important aussi pour avoir un peu de confiance. Et puis, je ne suis pas seulement là pour donner des conseils...

D’autant plus que l’accent est mis sur ces phases de préparation de la maison car, côté téléspectateur, la vente ne dure que 5 minutes en fin d’émission. Ce n’est pas quelque peu frustrant pour vous ?

C’est une émission, tout mon travail n’est pas forcément montré. Mais à partir du moment où j’ai rencontré les personnes, je commence déjà à travailler pour la vente.

Comment se déroule le tournage avec les familles ?

Je passe beaucoup de temps avec les gens. Je suis sur place de 8h30 à 21 heures pendant dix jours. J’en profite pour étudier le marché, entre autres. J’essaye de montrer tout ce qu’on peut faire en tant qu’agent immobilier. Ainsi, tout le monde peut prendre des conseils pour sa propre maison.

Comme par exemple, celui de chasser le lambri de la maison ! Que vous a-t-il donc fait ?

(rires) C’est vrai qu’on a toujours l’impression qu’il se cache quelque chose derrière ce lambri. Pour les acheteurs potentiels, c’est un peu du cache-misère...

Dans Maison à vendre, vous consacrez un budget non négligeable dans la maison ou l’appartement à vendre. Vous comprendrez que cela peut rebuter les propriétaires. Est-ce vraiment le secret de la réussite de la vente ?

Je pense oui ! Il n’y a qu’en France que cela rebute et c’est dommage ! On a souvent tendance à vouloir déjà s’installer dans la nouvelle maison et faire des travaux. Mais il ne faut pas oublier qu’il faut déjà vendre l’ancienne maison ! Le secret de la réussite, c’est de vendre un produit propre. Les prix ne sont plus les mêmes qu’il y a 10 ans, il faut donc mieux avoir un produit efficace pour la vente. Et avec la crise, la concurrence est dure.

Faut-il donc investir dans son ancienne demeure pour également tenter de vendre plus cher ?

Pas plus cher ! Mais pour vendre son bien au prix. Cela évite aussi beaucoup de négociations. Un acheteur potentiel va tout regarder et va tenter de négocier le moindre détail : une prise arrachée, une peinture mal faite... Tout rentre en compte. Soit l’acheteur va rester intéressé et faire une proposition basse, soit il va se décourager.

On est à 3 à 4% d’investissement par rapport au prix de vente. Est-ce la production qui prend en charge l’ensemble du coût des travaux ?

Je ne m’en occupe pas. Mais je pense que c’est un défraiement, car ils nous donnent du temps.

Vous êtes aussi dans Recherche appartement ou maison. À l’inverse de Maison à vendre, vous aidez quelqu’un à trouver un appartement. Au final, pour la télévision, préférez-vous aider les gens à acheter/louer ou à vendre ?

Je pense que le rôle de l’agent immobilier est d’être entre les deux. A une époque, on disait qu’il valait mieux avoir un produit pour le vendre. Pour être agent immobilier, il faut la confiance, le produit et le financement. A l’heure actuelle, le financement est dur, les produits on n’a pas trop de mal à les avoir, maintenant il faut un acquéreur solvable.

On vous trouve également chaque soir dans « 30 conseils pour bien choisir son toit », une pastille d’une minute...

Tout à fait ! Je ne sais pas encore s’il y en aura d’autres. Mais j’ai encore de nombreux conseils dans ma tête.

Page 1 sur 2 SUIVANT 

SON ACTUALITÉ TV
- Maison à vendre, lundi 1 décembre à 20h50 sur M6
- 30 conseils pour bien choisir son toit, du lundi au vendredi à 20h40 sur M6
- Recherche appartement ou maison, prochainement les inédits sur M6, et en rediffusion sur Téva

SON ACTUALITÉ LITTÉRAIRE
- Recherche appartement ou maison : tous les pièges à éviter (Hachette Pratique / M6 Editions)

- Achetez dès maintenant ce livre sur notre Boutique






Share



LES DERNIERES INTERVIEWS
Alain Le Diberder (Directeur des programmes ...
Delphine Wespiser (Blanche) : ...
Tiphaine de Raguenel (Directrice de ...
Joshua Malina : « Scandal est à ...
Bruno Henriquet (FremantleMedia) : ...
LE TOP 5 DES INTERVIEWS
Alice Nevers : le couple Alice et Marquand, ...
Pierre Leccia (Mafiosa) : ...
Hélène Fillières (Mafiosa - saison 5) : ...
Clothilde Jamin (Falco) : « La ...
Benjamin (Les Marseillais à Rio) : ...
INTERVIEWS 

HIT TV  
Chaînes TV Nationales
SERIES TV 
Dossiers brûlants
Retrouvez toutes les infos, les photos
et le guide des épisodes de la série

Dossiers brûlants
QUIZ Dr House 
Pour quelle raison l'acteur Kal Penn a t-il quitté la série ?