Tom Schacht (Jimmy - Les mystères de l’amour) : « Cette série est comme un bouquin qui n’a pas encore de fin »

Dans « Les Mystères de l’Amour », Tom Schacht incarne Jimmy, le beau Suédois de la bande, toujours droit et sincère. Après bien des péripéties, son personnage semble parti pour reprendre sa vie avec Bénédicte. Le comédien, qui partage sa vie entre la France et la Suède, s’est confié à Toutelatele sur sa double vie prenante et l’aventure de Hélène et les Garçons.

Publié le dimanche 14 septembre 2014 à 18:38
par
Tom Schacht (Jimmy - Les mystères de l’amour) : « Cette série est comme un bouquin qui n’a pas encore de fin »
©Julien Knaub / TMC 

Marion Olité : Comment avez-vous vécu la fin de la saison 6 des Mystères de l’Amour ?

Tom Schacht : C’est toujours drôle quand on assiste à la fin de quelque chose et au début d’une autre. On a des attentes par rapport à la suite de l’histoire, on arrive dans une nouvelle maison... C’est toujours agréable. En plus, je ne m’attendais pas du tout à cette fin. J’ai été très surpris, mais Jean-Luc Azoulay me surprend toujours !

Comment votre personnage évolue dans cette saison 7 ?

Tom reste stable. Comme on a pu le voir à la fin de la saison 6, il retrouve son ex, Bénédicte. Ça fait du bien de rester au calme. J’ai envie de trucs un peu carrés. On est comme ça, nous les hommes, on aime bien rester tranquilles (rires). On a bien vécu déjà ! La vie de mon personnage est vraiment proche de la mienne. Les scénaristes écrivent en fonction de nos personnalités.

« Les scénaristes écrivent en fonction de nos personnalités »

Peut-on dire que vous êtes devenus une vraie famille avec le temps ?

Oui, évidemment, j’ai commencé dans la série en 1993 ! Il y a eu des moments très durs, où on travaillait beaucoup, à droite à gauche... On ne savait plus où on était, mais on a vécu tellement de choses ensemble. J’ai passé plus de temps avec eux qu’avec n’importe qui d’autre dans ma vie ! Des tournages à Saint-Martin, à Paris... On a vécu ensemble la joie, les mariages, les divorces, les enfants qui grandissent... Tout le bordel quoi (rires) ! Je pense qu’on peut tout se dire aujourd’hui. Je suis très nostalgique. Quand je remonte 20 ans en arrière, je retrouve des images de ma vieille caméra. Je regarde de vieilles cassettes et je me mets à pleurer ! Le temps passe tellement vite... Si mes copains des Mystères ne sont pas autour de moi, je ressens un manque.

Pensiez que Les Mystères de l’Amour allaient durer aussi longtemps ?

Je me souviens au tout début d’Hélène et les garçons, les trois premières années, je ne comprenais rien à ce qui m’arrivait ! Ça a été une très belle expérience. Pour cette série-là, on pensait qu’il y aurait maximum deux saisons. Mais Jean-Luc Azoulay s’est vraiment battu pour ça. J’étais partant dès le début. Il m’a appelé quand j’étais en Suède. J’étais au milieu de mon boulot, des chevaux, des enfants (rires). Mais j’ai dit : « Ouais, bien sûr !  » sans même réfléchir.

Comment expliquez-vous l’attachement des fans à la série ?

Je ne sais pas vraiment, mais je pense qu’ils ressentent l’amitié qu’on a les uns pour les autres. Ils ont aussi grandi avec nous, et ça continue. Ils s’identifient à nous, aux personnages... Comme pour d’autres séries et films d’ailleurs. On a envie de vivre à travers certaines choses. Je pense aussi que les fans voient notre investissement. Cette série est comme un bouquin qui n’a pas encore de fin. Et tant qu’elle n’est pas écrite, tu continues à le lire.

« Si mes copains des Mystères ne sont pas autour de moi, je ressens un manque »

Vous vivez une partie du temps en Suède. Est-ce compliqué à gérer ?

Oui, je travaille beaucoup en Suède. Je n’arrête pas de faire des allers-retours. C’est comme si j’avais deux vies et trois boulots ! Là, je commence à construire une école, et je m’occupe de mon ranch. J’ai de moins en moins de temps pour venir ici, et en même temps j’adore ça. C’est tellement dur de les quitter après. Le soir, on boit un verre de rouge, on discute... Mais après, il faut évoluer. J’ai des responsabilités par rapport à ma famille. Pour moi, ce qui compte le plus, c’est la santé, la famille et le boulot. On apprend plein de choses dans la vie, et c’est quand on prend quelque chose dans la gueule qu’on réalise où est vraiment l’important.

N’avez-vous pas eu envie de faire autre chose que Les Mystères de l’Amour ?

J’ai toujours fait des choses à côté, mais je suis aussi toujours resté dans la série. C’est trop dur de repartir, j’ai toujours envie de rester quand je viens ! Jouer dans Les Mystères de l’Amour, c’est une façon de vivre maintenant pour moi, comme ma seconde vie avec mes chevaux en Suède.

SERIES TV   TMC   LES MYSTERES DE L’AMOUR  



LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (jeudi 12 décembre 2019) : Balthazar puissant leader, Envoyé spécial en souffrance, Le seigneur des anneaux déserté

Audiences TV prime (jeudi 12 décembre 2019) : Balthazar puissant leader, Envoyé spécial en souffrance, Le seigneur des anneaux déserté

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (jeudi 12 décembre 2019) : Demain nous appartient dévisse, C à vous performe avec Philippe Etchebest

Audiences TV access (jeudi 12 décembre 2019) : Demain nous appartient dévisse, C à vous performe avec Philippe Etchebest


INTERVIEW
Le Cas Pucine (gagnante, Incroyable talent 2019, M6) : « Mon rêve serait d’avoir ma chronique dans Quotidien »

Le Cas Pucine (gagnante, Incroyable talent 2019, M6) : « Mon rêve serait d’avoir ma chronique dans Quotidien »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019