vendredi 7 avril 2006 à 00:43 par

Top du Sexy > Eve Angeli

Révélée en 1999 par l’émission de M6, Graine de Star, Eve Angeli sort, quelque mois après, son premier succès « Avant de partir ». Mais c’est en 2004, que la jeune femme est réellement popularisée en intégrant le casting de la première édition de La Ferme Célébrités sur TF1. Depuis, les fameux « évangélismes » fusent et Eve Angeli est sur tous les fronts. Après la chanson, l’écriture, la mode, le salon de l’érotisme, celle qui se veut la Jessica Simpson française s’attaque à l’animation avec Le Top du Sexy, un classement où elle pourrait être parfaitement à son aise. Entretien avec une jeune femme hors du commun.

Top du Sexy > Eve Angeli
©Yves Chamly 

Tony Cotte : Aujourd’hui, vous mettez la chanson de côté alors qu’il s’agit de votre vocation. Pourquoi une telle décision ?

Eve Angeli : Je n’ai pas le choix. La première radio musicale de France me produisait à mes débuts. Maintenant que je les ai quittés, elle me boycotte. Et les autres stations suivent comme des moutons. Je suis donc bloquée. Mais j’ai la chance de pouvoir exprimer ma passion sur scène.

Tony Cotte : Votre single « La Felicita » s’était pourtant bien vendu sans la moindre rotation sur les ondes ?

Eve Angeli : J’ai bénéficié de nombreux passages télé pour la promotion de cette chanson. J’ai notamment pu faire la Star Academy grâce à Endemol qui avait produit La Ferme. Maintenant que le programme est passé il n’y a plus de soutien. Les émissions de variétés ne m’invitent plus pour chanter. Ils demandent un minimum d’airplay radiophonique. C’est la fin de la diversité. Il vaut mieux être sourd quand on voit toujours les mêmes personnes dans les médias.

Tony Cotte : Vous dites dans votre livre que votre ancienne maison de disque fonctionne comme un mac avec des prostituées. C’est fort comme propos !

Eve Angeli : J’ai vraiment dit ça ? (rires) A mes débuts, on exploitait mon image. Je n’étais pas totalement libre. Ca me fait penser à la manière dont sont traitées les prostituées auxquelles on ne demande pas leur avis. Mais tout va bien aujourd’hui, j’ai su m’imposer et ma maison de disque actuelle (Columbia, ndlr) est à l’écoute.

Tony Cotte : Vous avez déclaré également il y a deux ans « Je vis dans l’angoisse perpétuelle de sombrer dans l’anonymat ». C’est pour cette raison que vous avez accepté de faire La Ferme Célébrités ?

Eve Angeli : Si je n’étais pas chanteuse, rester dans l’anonymat ne me ferait pas peur. Mais quand on a un art à exploiter il vaut mieux que l’on parle de nous. Ce serait réducteur de le faire uniquement pour soi dans sa chambre (rires). J’ai participé à La Ferme pour contourner les barrages dans ma carrière de chanteuse. Maintenant, j’ai d’autres embûches dans mon parcours, c’est pour cette raison que je fais animatrice télé.

Tony Cotte : Quel bilan tirez-vous de votre participation à La Ferme ?

Eve Angeli : Je peux grâce à cette émission faire 60 concerts par an. A défaut d’être sur les ondes, je suis présente dans toutes les provinces (rires).

Page 1 sur 3 SUIVANT 


  A LIRE AUSSI  

DIVERTISSEMENT  




- Le Top du Sexy, samedi 8 avril à 18 heures sur M6 Music Hits (rediffusion : dimanche 9 avril à 18h00, mercredi 12 avril à 18h00...)

Shopping :
- Le meilleur d’Eve Angeli, album sorti le 8 novembre 2004 (SMM)
- Ma revanche, mon innocence, livre sorti le 3 novembre 2004 (City Editions)

Achetez l’album avec Amazon.fr
Achetez ce livre avec Amazon.fr




comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (lundi 10 décembre 2018) : Un bébé pour Noël domine Les Rivières pourpres, Cauchemar en cuisine résiste

Audiences TV prime (lundi 10 décembre 2018) : Un bébé pour Noël domine Les Rivières pourpres, Cauchemar en cuisine résiste


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (lundi 10 décembre 2018) : DNA en tête, record pour C à vous, Les Princes et 28 minutes au plus bas

Audiences TV access (lundi 10 décembre 2018) : DNA en tête, record pour C à vous, Les Princes et 28 minutes au plus bas


INTERVIEW
Vanessa Demouy (Demain nous appartient) : « Rose est prête à mourir pour son bébé »

Vanessa Demouy (Demain nous appartient) : « Rose est prête à mourir pour son bébé »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018