mercredi 3 juillet 2019 à 19:01 par

Touche pas à mon poste : buzz, clashs, peopolisation... la stratégie gagnante de Cyril Hanouna sur C8

Touche pas à mon poste : buzz, clashs, peopolisation... la stratégie gagnante de Cyril Hanouna sur C8
©Capture C8 

En 2005, la TNT a été officiellement lancée. Au fil des années, le public français est passé de six à vingt-sept chaînes gratuites. Les nouvelles nées des groupes TF1, M6, Canal+ et France Télévisions ont fait éclore un vivier de visages alors inconnus des téléspectateurs. Autant de nouveaux talents qui ont permis à la télévision de prendre une nouvelle dimension.

Chronique d’une nouvelle ère

Bien que la guerre des audiences à laquelle se livrent les talk-shows quotidiens en access prime time ne cesse d’enrichir les medias spécialisés, le petit écran s’est peu à peu tourné vers une touche people. Le maître incontesté dans le domaine est Cyril Hanouna. Recruté par Canal+ lors du rachat de Direct 8 à l’automne 2012, l’animateur-producteur a imposé son Touche pas à mon poste comme un rendez-vous incontournable de la tranche stratégique 19 heures / 21 heures. Entre débriefing de l’actualité média et happenings, il a rythmé sa quotidienne autour de ses chroniqueurs tels que Jean-Michel Maire, Enora Malagré, Matthieu Delormeau et Valérie Bénaïm.

Un filon pour Cyril Hanouna

Ex-grand reporter, Jean-Michel Maire s’est peu à peu dévoilé comme le séducteur de la bande. Enora Malagré, inconnue du grand public, s’est imposée comme l’un des visages populaires de TPMP à travers des avis tranchés sur le monde télévisuel et un franc-parler qui a fait mouche. Après avoir fait les belles heures de TF1, Valérie Bénaïm a, quant à elle, conquis le cœur des fanzouzes -nom donné aux fidèles de Touche pas à mon poste- en s’affichant comme la « bonne copine » de la bande. Au fil des émissions, les complices de Cyril Hanouna développent une popularité sans cesse grandissante à travers l’essor des réseaux sociaux. Mais ce n’est pas tout puisqu’ils n’hésitent pas à se mettre en scène et vont jusqu’à révéler des informations plus personnelles.

Le « Patoche gate »

De son côté, Valérie Bénaïm a fini par céder à Cyril Hanouna en dévoilant le nom de son compagnon. Elle se cantonne à lâcher qu’il se prénomme « Patoche ». Que cela ne tienne, les aficionados de Touche pas à mon poste cherchent alors à découvrir la personne se cachant derrière ce pseudonyme. L’ex-animatrice de TF1 et France Télévisions se refuse de dévoiler son visage, mais la machine est lancée. La presse se lance dans une quête de « Patoche » et finit par le débusquer aux bras de la chroniqueuse de TPMP en 2015. Le pari de Cyril Hanouna de peopoliser son rendez-vous quotidien est gagné. La moindre absence est scrutée, les interventions des stars de TPMP, les clashs...donnent lieu à une série d’articles d’un nouveau genre.

Quotidien, l’exception Hugo Clément

D’autres ont, quant à eux, fait le choix de cantonner leurs émissions au strict cadre de la télévision. C’est notamment le cas de Yann Barthès. Propulsé par TF1 face à Touche pas à mon poste en 2016, celui qui a porté Le Petit Journal sur Canal+ est chaque soir accompagné d’une équipe de chroniqueurs. Paul Larrouturou, Azzedine Ahmed-Chaouch, Baptiste des Monstiers ou encore Salkia Brakhlia sont chargés de commenter et de décrypter l’actualité. Dans Quotidien , on est loin de l’ambiance Cyril Hanouna puisqu’aucune information ne filtre sur l’aspect personnel. Seule ombre au tableau, Hugo Clément. Tout en conquérant le cœur du public, le jeune journaliste a déchaîné les passions à travers ses liaisons amoureuses et son entrée dans une sphère jugée trop médiatique a eu raison de sa collaboration avec les équipes de Yann Barthès.

Matthieu Delormeau propulsé

Du côté de la presse people, les leaders et chroniqueurs des talk-shows alimentent bien souvent les titres, les lecteurs étant avides de leurs histoires personnelles qu’elles soient réelles ou fictionnées. Si Yann Barthès est assuré d’une certaine discrétion, Cyril Hanouna fait fréquemment la Une des différents hebdomadaires du genre. Certains chroniqueurs de TPMP sont également dans le viseur et leurs interventions sur C8 n’y sont pas étrangères. Après avoir animé des émissions telles que Le Mag et Tellement vrai sur NRJ12, Matthieu Delormeau a rejoint Touche pas à mon poste à l’été 2015. D’un naturel plutôt discret sur sa vie privée, le nouveau complice de Cyril Hanouna n’a cessé de multiplier les confidences allant même jusqu’à évoquer ses rendez-vous intimes.

Les limites d’une stratégie

Poussé dans ses retranchements par Cyril Hanouna, Matthieu Delormeau a fini par faire en direct son coming-out à la télévision. Dès lors, l’ex-visage de NRJ12 s’est totalement délivré et le public a été avide de connaître le maximum de détails sur sa vie privée. S’il s’est toujours refusé à dévoiler le nom de ses conquêtes « célèbres », il a donné du pain bénit à la presse people. Matthieu Delormeau a alors été confronté à une série de violentes attaques sur les réseaux sociaux. Certains téléspectateurs se sont offusqués de le voir si librement s’affirmer sur un plateau de télévision. Alors quand C8 a été condamnée à une amende record de trois millions d’euros suite à un sketch jugé homophobe lors d’un prime de Touche pas à mon poste, un hebdomadaire people (France Dimanche) s’est servi du cas Matthieu Delormeau pour évoquer « La fin de l’empire Hanouna ». Face à une série de polémiques, le chroniqueur a pris ses distances en multipliant les absences. On ne compte plus alors les articles sur la supposée « descente aux enfers » de l’ancien animateur phare de NRJ12...

Au final, Cyril Hanouna a développé une nouvelle forme de peopolisation de la télévision. Si les Unes des hebdos people étaient jusque-là réservées aux vedettes du JT ou aux représentants historiques du petit écran, la jeune génération TPMP s’y est invitée. En développant le storytelling (stratégie d’attribuer un rôle) autour de ses chroniqueurs, l’animateur de Touche pas à mon poste a mis fin au tabou de la vie privée. Bien que cette stratégie présente des limites et que certains de ses chroniqueurs en ont fait les frais, il n’entend pas y mettre fin lors de la saison 10 de TPMP, attendue à la rentrée sur C8, en raison de l’appétence de ses fanzouzes pour ce type d’histoires créant le buzz. Reste à savoir si cela n’est pas un frein à l’élargissement du public de l’émission phare du canal 8 de la TNT...



  A LIRE AUSSI  
¤ Touche pas à mon poste : Benjamin Castaldi souffre-douleur de Cyril Hanouna, Matthieu Delormeau malmené par Yann Barthès

¤ Touche pas à mon poste : Cyril Hanouna lâché par son public, C8 battue par Moundir et Arte


C8   DIVERTISSEMENT   TOUCHE PAS A MON POSTE !   CYRIL HANOUNA  








LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV Prime (dimanche 15 septembre 2019) : Passengers en tête devant Le petit locataire, Capital fait le plein de femmes, Le marginal au top sur C8

PARTENAIRE


AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV Access (dimanche 15 septembre 2019) : Les enfants de la télé encore en hausse, le CFC s’envole sur Canal+, La petite Histoire de France séduit


INTERVIEW


Malika Alaoui (Plus belle la vie) : « Quand Mila explose, Valère parvient à la tempérer »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019