mercredi 6 mars 2013 à 18:40 par

Touche pas à mon poste : les 4 vérités de Christophe Carrière

Journaliste cinéma à L’Express, Christophe Carrière fait partie de l’aventure Touche pas à mon poste ! depuis près de 3 ans. Présent aux côtés de Cyril Hanouna dès les débuts de l’émission sur France 4, il est devenu l’une des figures emblématiques du programme, tout comme sa coiffure, source de raillerie permanente sur le plateau. Pour Toutelatele, il revient aujourd’hui sur ces années passées aux côtés de la bande et sur les débuts quelque peu chaotiques du programme. Révélations et anecdotes en perspective…

Touche pas à mon poste : les 4 vérités de Christophe Carrière
©Augustin Détienne / D8 

Robin Girard-Kromas : Pilier incontestable de l’émission, comment vous êtes-vous retrouvé aux côtés de Cyril Hanouna sur France 4 ?

Christophe Carrière : En fait, tout est venu d’une partie de poker ! Je joue, Cyril aussi et on avait une amie en commun qui nous a présentés à une table de jeu. Ils avaient à l’époque tous les deux en projet Touche pas à mon poste. Ils m’ont dit que ça les intéressait d’avoir quelqu’un de calé en cinéma et je pense qu’ils ont aimé mon côté grande-gueule. Je leur ai dit qu’avec moi, il n’y aurait pas de filtre. Ils voyaient bien que j’avais des choses à dire sur la télé-réalité et ce genre de programmes, et je pense qu’ils me voulaient pour l’humeur. Et je dis bien l’humeur, pas l’humour (rires).

Dans une interview accordée à Toutelatele.com en 2011, Cyril Hanouna révélait avoir fait des essais avec plusieurs bandes avant de sélectionner les chroniqueurs. Comment se sont déroulés ces castings ?

En réalité, ils ont été assez malins ! Au départ, on m’avait dit que c’était bon, que j’étais pris pour l’émission et qu’ils tournaient un pilote ce jour-là. Du coup, j’étais arrivé très détendu, sans le stress de se dire que je pouvais ne pas être pris au final. Lorsque le tournage a commencé, je me souviens avoir découvert qu’on était un peu plus d’une vingtaine à être là ! Samuel Étienne avait accepté d’être l’invité test et je m’étais dit : « Mais bon sang, c’est un barnum cette affaire ! ».

Vous avez ainsi été testé parmi plusieurs bandes différentes ?

Oui, il y a eu trois ou quatre plateaux différents d’organisés et chaque personne devait en assurer deux. Ça durait une demi-heure et on devait réagir sur les images qui passaient. On avait aussi des chroniques et je me souviens ainsi m’y être essayé sans grand succès, je n’étais pas du tout à l’aise ! On a d’ailleurs vite laissé tomber cette idée. En fait, Cyril et la production cherchaient surtout à voir, entre qui ça marchait.

« Le premier débrief de France 4 a été d’une violence inouïe »

Avec quels chroniqueurs avez-vous partagé ces plateaux ?

Thierry Moreau était là ainsi que Jean-Michel Maire, Élodie Gossuin et Tanguy Pastureau. Dans mon cas, ils se sont très vite aperçus qu’entre Thierry et moi, ça allait clasher immédiatement, ce qui n’empêche pas qu’on s’entende bien en dehors du plateau ! On n’a pas du tout la même conception de la télé, c’est tout.

Quel souvenir gardez-vous des premiers numéros de l’émission ?

J’aimerais bien les revoir, car ça doit être quelque chose, surtout gênant à regarder ! (rires) Je me souviens de la toute première et surtout du débrief qui avait suivi de la part des dirigeants de France Télé, c’était d’une violence inouïe. J’étais sorti du rendez-vous en partant plus vite que les autres, me disant « C’est mort, on n’en refera pas une deuxième ».

Quelles étaient les critiques de France 4 ?

On nous reprochait tout : le manque de rythme entre autres. Mais Cyril m’avait rassuré en m’expliquant : c’était normal et que c’était toujours comme ça pour une première. Et c’est vrai qu’il y avait encore plein de choses à corriger. Ça s’est arrangé petit à petit. Après, on n’avait pas de stress sur l’audience en tant que chroniqueurs : si ça continuait tant mieux, mais si ça s’arrêtait, ce n’était pas non plus la fin du monde. Du coup, on était tous très naturel, personne ne cherchait à se donner en spectacle ou faire le show.

Partie 2 > L’arrivée sur D8 et les nouveaux chroniqueurs

Page 1 sur 5 SUIVANT 


  A LIRE AUSSI  

C8   DIVERTISSEMENT   TOUCHE PAS A MON POSTE !  








comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


AUDIENCES TV ACCESS


INTERVIEW

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018