jeudi 13 juin 2019 à 19:42 par

Tyla et Jonathan (L’île de la tentation 2019, la finale) : « C’était une mission suicide... »

Ce jeudi 13 juin à 21 heures, W9 diffusera la grande finale de L’île de la tentation 2019. A l’approche de l’ultime cérémonie, Tyla et Jonathan se confient sur leur aventure. Ils évoquent leurs rapprochements respectifs avec les tentateurs et tentatrices.

Tyla et Jonathan (L’île de la tentation 2019, la finale) : « C’était une mission suicide... »
©Fanch DROUGARD/W9 

Benoît Mandin : Pourquoi avoir participé à L’île de la tentation ?

Tyla : À la base, je ne voulais pas y participer. En y réfléchissant un petit peu, j’ai trouvé l’intérêt pour mon couple de faire L’île de la tentation. C’était l’occasion de me rendre compte de ce que fait réellement Jonathan quand je ne suis pas avec lui. Je lui reproche de sortir et d’être constamment avec des filles. Je n’ai pas la certitude qu’il n’a pas une attitude qui pourrait me déranger. Je suis assez jalouse, c’est l’objet de nos crises. À travers L’île de la tentation, il s’est retrouvé avec dix filles. Cela m’a permis de voir comment il se comporte.

Jonathan : De base, c’était pour me tester. Au vu de la distance qui me sépare avec Tyla, elle est jalouse puisque je suis assez fêtard et je sors beaucoup. Tyla a eu souvent des doutes et des craintes. L’idée était de voir mes réactions lorsque je suis confronté à dix célibataires, le tout loin de Tyla.

Avez-vous eu des appréhensions à exposer votre couple dans une émission telle que L’île de la tentation ?

Jonathan : Je savais que le contexte allait être différent de la vraie vie. Dans L’île de la tentation, tout est propice au rapprochement. Je redoutais d’être face à des célibataires entreprenantes qui vont jouer leur rôle au maximum. D’un autre, je n’ai jamais vu Tyla être tentée. Je me demandais comment elle allait réellement se comporter.

Tyla : Je me suis dit : « Je vais mettre mon mec au milieu de dix meufs qui sont prêtent à tout pour le faire flancher ». C’était limite une mission suicide ! Il y avait de fortes chances que cela foute la « merde » dans notre couple. Au final, c’était un mal pour un bien.

« Dans L’île de la tentation, tout est propice au rapprochement »

Ne redoutiez-vous pas de vivre le même sort que les couples de L’île de la tentation sur TF1 ?

Tyla : On savait que le programme serait plus soft. On m’aurait dit qu’il y avait des filles à poil toute la journée, je n’y serais pas allée (rires). C’était évident qu’il n’y aurait pas des strip-teaseurs et strip-teaseuses partout. On avait beaucoup d’espoir en cette émission. L’objectif était de concrétiser nos projets.

Jonathan : Si on se fie aux premières années de L’île de la tentation, les couples avaient peu d’avenir. Dans ce cas-là, je n’aurais pas participé à l’émission. Avec Tyla, on avait vraiment confiance l’un en l’autre. L’île de la tentation avait pour but d’accélérer nos un an et demi de relation. On ambitionnait d’emménager ensemble.

Comment avez-vous vécu vos rapprochements respectifs avec les tentateurs / tentatrices ?

Jonathan : Forcément, ce n’est pas plaisant de découvrir Tyla proche d’un autre garçon. Dans L’île de la tentation, on ne voit que les rapprochements de l’autre. On a l’impression que l’autre vit sereinement l’aventure. Avec Tyla, on a le gros défaut d’être sans cesse dans la surenchère. Du coup, cela amène vers des choses explosives.

Tyla : À aucun moment, on voit les séquences où l’autre dit qu’on lui manque. C’est dur à encaisser sur le coup. Quand j’avais l’envie de ne pas rentrer dans ce type de débat, je revoyais une image de Jonathan complice avec une tentatrice. Je me suis dit : « Il est bien en train d’en profiter. Je vais me venger, il va voir ce que ça fait ». Cela a posé beaucoup de torts dans l’émission.

« Certains moments ont été montés comme des événements graves... »

Avez-vous songé à quitter l’aventure ?

Tyla : Avec Jonathan, on s’était mis d’accord que l’on refuserait une confrontation. On avait pour principe qu’on se devait de faire l’émission jusqu’au bout. Je n’étais pas là pour rappeler à Jonathan qu’il ne devait pas faire de bêtise. L’idée était vraiment de voir nos limites respectives.

Jonathan : Après L’île de la tentation, j’ai avoué à Tyla que j’ai souhaité une confrontation au moment où j’ai découvert les images de la piscine au dernier feu de camp. Mais la production m’a indiqué que je n’y avais plus droit. Si Tyla m’avait demandé une confrontation, j’aurais accepté et je serais reparti avec elle. On a compris que l’on n’avait pas vécu l’aventure comme on l’a perçu à travers les images.

Qu’avez-vous pensé du montage final de l’émission ?

Tyla : Même si le jeu, je trouve que certains moments ont été montés comme des événements graves alors que ce n’était pas vraiment le cas.

Jonathan : C’est le jeu, on savait que c’était comme ça. Avec Tyla, on s’est expliqués quelques jours après le tournage afin de comprendre vraiment comment l’autre a vécu l’aventure. Le plus important était vraiment que Tyla et moi sachions ce qui s’est réellement passé.



  A LIRE AUSSI  
¤ L’île de la tentation 2019 (bilan d’audience) : Molie et Tyla plébiscitées, W9 bat des records

¤ L’île de la tentation (W9) : quel bilan d’audience pour Julie Taton, Yumee, Mélanie... avant la finale ?


REAL TV   W9   L’ILE DE LA TENTATION  




- L’île de la tentation, la finale, ce jeudi 13 juin à 21 heures sur W9






LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (dimanche 14 juillet 2019) : TF1 leader avec Marseille, Le concert de Paris en hausse, Julien Courbet faible

Audiences TV prime (dimanche 14 juillet 2019) : TF1 leader avec Marseille, Le concert de Paris en hausse, Julien Courbet faible


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (dimanche 14 juillet 2019) : Sept à huit s'impose, Story déçoit sur M6, le 19/20 devant N'oubliez pas les paroles

Audiences TV access (dimanche 14 juillet 2019) : Sept à huit s’impose, Story déçoit sur M6, le 19/20 devant N’oubliez pas les paroles


INTERVIEW
Lenni-Kim (Fort Boyard 2019) : « Avec Willy Rovelli, j'ai vécu l'enfer... »

Lenni-Kim (Fort Boyard 2019) : « Avec Willy Rovelli, j’ai vécu l’enfer... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019