Ugly Betty

Ugly Betty
© 


DIFFUSION

28 septembre 2006 sur ABC
4 saisons - 85 épisodes - arrêtée en 2010



DISTRIBUTION

Créateur : Silvio Horta
Distribution : America Ferrera (Betty Suarez) / Eric Mabius (Daniel Meade) / Alan Dale (Bradford Meade) / Vanessa Williams (Wilhelmina Slater) / Tony Plana (Ignacio Suarez) / Becki Newton (Amanda)...



SYNOPSIS

Betty est gentille, intelligente et travaille dur. Mais la jeune femme est aussi une terrible gaffeuse au physique ingrat, dents baguées, garde-robe démodée et sourcils en bataille. Malgré tout, Bradford Meade, grand patron de presse, l’engage pour assister son fils Daniel, tout juste promu rédacteur en chef du magazine Mode. Il espère que la présence de la jeune femme, peu attirante, obligera ce coureur de jupons à se consacrer davantage au travail, et moins aux femmes.


ANECDOTES

- La série est l’une des nombreuses adaptations de la télénovela colombienne à succès « Yo soy Betty la fea » et est co-produite par l’actrice Salma Hayek.

- Après le décès de son père et l’annulation de la série South beach, l’actrice Vanessa Williams décidait de s’offrir des vacances en Égypte avec sa famille. Malgré l’insistance de son manager d’appeler les producteurs d’un projet baptisé Ugly Betty, celle-ci passait son tour, peinant à trouver un moyen de communication fiable depuis ses vacances. Le rôle de Wilhelmina était alors attribué à une autre actrice, au grand dam des producteurs.

- Dans son autobiographie baptisée You have no idea, Vanessa Williams revient sur son arrivée dans la série. Selon elle, l’actrice castée pour incarner Wilhelmina aurait fait son apparition à la table de lecture avec d’imposantes lunettes de soleil. Sa voix aurait été si douce, qu’il aurait été impossible de distinguer le moindre mot. Silvio Horta et Salma Hayek, tous deux producteurs exécutifs, décidaient alors de revenir à la charge et de proposer à nouveau le rôle à Vanessa Williams.

- À l’origine, le concept de la série voulait que le personnage de Wilhelmina Slater soit exigeant au point de changer d’assistant à chaque épisode. « Dès lors que vous avons commencé à tourner avec Michael Urie, j’ai été éblouie par ce jeune acteur extrêmement talentueux. (...) J’ai immédiatement su que nous avions tous les deux une alchimie particulière. Il était mon miroir, capable de capturer mon humeur, mon attitude et de m’imiter », explique Vanessa Williams dans son livre. Cette dernière demandait alors à Silvio Horta que Michael Urie devienne régulier dans la série.

- Une fois le pilote d’Ugly Betty choisi par ABC, la série devait déménager du côté de Los Angeles pour le tournage de sa première saison. Une mauvaise nouvelle pour Vanessa Williams, désireuse de rester auprès de ses quatre enfants à Manhattan et de cesser ses déplacements d’une cote à l’autre, responsables, selon elle, de l’échec de ses deux premiers mariages. Face au refus net de l’actrice, le network décidait de lui accorder « trois jours de réflexion » avant de caster une nouvelle Wilhelmina Slater. Après d’âpres négociations et l’aval de sa famille, Vanessa Williams finissait par accepter. Conciliante, la production décidait alors d’aménager l’emploi du temps de l’intéressée à trois jours de travail par semaine, afin d’avoir de plus longs week-ends pour se rendre à New York, ainsi qu’une prime pour son logement et le défraiement d’une nourrice pour ses enfants restés à New York.

- Le magazine Mode a véritablement existé jusqu’en 2001. Il s’adressait aux femmes fortes !



GUIDE DES EPISODES

Cliquez ici pour voir la liste des épisodes "Ugly Betty" par saison



CRITIQUES

« Cette comédie dramatique juteuse recrée l’amusement de la première saison de Desperate Housewives »
Orlando Sentinel

« Il n’y pas de nouvelle série plus sympathique, mais cette affection pourrait vaciller si Betty ne peut apporter à [America] Ferrera la matière qu’elle mérite  »
USA Today

« La série se situe parfaitement à la frontière entre la satire et le dramatique et, étonnamment, ne s’en échappe pas si souvent  »
Chicago Tribune

« Ugly Betty resplendit parce qu’[America] Ferrera est lumineuse et crédible en personnage entouré de caricatures. C’est un étrange mélange, mais il fonctionne  »
Wall Street Journal



ACTUALITES

¤ L’intégrale d’Ugly Betty et de Sex and the city arrivent sur Téva
¤ Le rôle de sa vie (M6) : Eric Mabius (Ugly Betty) engagé par Stefanie Powers
¤ America Ferrera, la star d’Ugly Betty, dans un documentaire inédit sur Téva



GALERIE







comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mardi 17 septembre 2019) : SWAT plus fort que Crime dans le Luberon, Stéphane Plaza et la TNT faibles

Audiences TV prime (mardi 17 septembre 2019) : SWAT plus fort que Crime dans le Luberon, Stéphane Plaza et la TNT faibles


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mardi 17 septembre 2019) : N'oubliez pas les paroles au plus bas, C à vous et Les Marseillais au top

Audiences TV access (mardi 17 septembre 2019) : N’oubliez pas les paroles au plus bas, C à vous et Les Marseillais au top


INTERVIEW
Scott Clifton (Top Models / Amour, Gloire et Beauté, Soap Awards 2019) : « Liam n'est pas l'homme idéal pour Steffy et Hope »

Scott Clifton (Top Models / Amour, Gloire et Beauté, Soap Awards 2019) : « Liam n’est pas l’homme idéal pour Steffy et Hope »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019