mardi 4 avril 2017 à 13:24 par

Un berceau sans bébé (TF1) : une histoire vraie avec Paul Adelstein (Scandal) et Minnie Driver, financée par des familles

Un berceau sans bébé (TF1) : une histoire vraie avec Paul Adelstein (Scandal) et Minnie Driver, financée par des familles
©Lifetime 

Ce mardi 4 avril à 13h50, TF1 rediffuse le téléfilm Un berceau sans bébé. Dans cette fiction américaine, tirée d’une histoire vraie, un couple sans problèmes est mis en difficulté lorsque la femme accouche d’un bébé mort-né. Une tragédie douloureuse, qu’ils vont tenter de surmonter.

Programmé outre-Atlantique sur Lifetime en 2014, Un berceau sans bébé peut compter sur un casting connu du grand public avec en têtes d’affiche Paul Adelstein, acteur de Prison Break, Private Practice et plus récemment Scandal, et Minnie Driver, comédienne déjà nommée aux Oscar et vue dans Will Hunting, Will & Grace ou encore The Riches.

Côté seconds rôles, le téléfilm peut également compter sur la présence d’Alfred Molina (Spider-Man 2), Connie Nielsen (Gladiateur, The Following), Andrea Anders (Joey, Better of Ted) ou encore Kathy Baker (Take Shelter, Boston Public).

Une histoire inspirée de celle de son créateur

L’histoire de cette fiction est inspirée de la vie de son créateur, Sean Hanish, et de sa femme. Interrogée par Times Colonist, Minnie Driver a indiqué que cet aspect l’avait inquiété au départ. « Je me demandais : comment va-t-il faire pour regarder la mise en scène de l’accouchement qu’il a vécu lui-même par le passé, avec un bébé mort-né ? Il m’a alors expliqué qu’il voulait absolument partager son histoire, et qu’il y avait déjà pensé depuis des années, donc que tout se passerait bien. Je l’ai cru, je lui ai fait confiance et j’ai eu raison. Il a réussi à le faire ».

Pour l’actrice principale, Un berceau sans bébé met en scène « la pire histoire qu’on puisse raconter  ». «  Personne ne veut parler ou entendre parler de ça. Pourtant, c’est notre devoir de le faire. Lifetime a eu du courage en commandant une telle fiction, car aucun studio de cinéma n’accepterait. On a tourné cela comme un film indépendant  » a-t-elle indiqué.

Pour Minnie Driver, cette expérience a été « la plus difficile de sa carrière ». « Ce type de proposition ne se refuse pas. Quand je reçois un texte bien écrit et quelque chose qui va me demander des scènes que je ne sais pas comment jouer et auxquelles je n’ai jamais été confrontée » explique-t-elle.

Un téléfilm en partie financé par des internautes

A la fin du tournage, lors de la postproduction, Un berceau sans bébé est arrivé à court de financement. Le créateur a été forcé de faire appel à la générosité des internautes à travers une campagne Kickstarter. « 90% des gens qui ont donné sont des familles qui ont perdu un bébé » confie l’actrice, avant d’assurer que les noms de ses familles sont intégrés à la fin du téléfilm.

Autre aspect de la fiction, les deux comédiens principaux ont participé à la bande originale. Minnie Driver et Paul Adelstein ont en effet co-écrit l’une des chansons. « Même s’ils sont morts, ces bébés ont été aimés, ils ont existé, ils ont fait partie de notre monde, même si c’était l’espace d’un instant. C’est important » a indiqué la comédienne.

Une nomination aux Emmy Awards

Du côté de la critique, le téléfilm a été globalement bien reçu. « Même si elle est parfois difficile à regarder, Un berceau sans bébé est une fiction prenante, avec des acteurs merveilleux, qui met en scène une tragédie sans insister sur le mélodramatique, ce qui est rare pour un téléfilm  » s’est félicité TV Guide.

Pour son interprétation, Minnie Driver a été nommée aux Emmy Awards 2014 dans la catégorie « meilleure actrice dans une mini-série ou un téléfilm ». Celle-ci s’est toutefois inclinée face à Jessica Lange.



  A LIRE AUSSI  
¤ L’Enfant qui ne voulait pas mourir (M6) : l’histoire vraie de Craig joué par Thomas Brodie-Sangster (Game of Thrones)

¤ Les enfants du péché : un nouveau départ pour Heather Graham (Californication) et Wyatt Nash (Pretty Little Liars)


TF1   FICTIONS  







comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (lundi 10 décembre 2018) : Un bébé pour Noël domine Les Rivières pourpres, Cauchemar en cuisine résiste

Audiences TV prime (lundi 10 décembre 2018) : Un bébé pour Noël domine Les Rivières pourpres, Cauchemar en cuisine résiste


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (lundi 10 décembre 2018) : DNA en tête, record pour C à vous, Les Princes et 28 minutes au plus bas

Audiences TV access (lundi 10 décembre 2018) : DNA en tête, record pour C à vous, Les Princes et 28 minutes au plus bas


INTERVIEW
Vanessa Demouy (Demain nous appartient) : « Rose est prête à mourir pour son bébé »

Vanessa Demouy (Demain nous appartient) : « Rose est prête à mourir pour son bébé »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018