jeudi 13 décembre 2018 à 15:10 par

WWE Raw / Smackdown : le catch dans la tourmente aux États-Unis

WWE Raw / Smackdown : le catch dans la tourmente aux États-Unis
©USA Network 

Le catch américain est ancré dans la culture du divertissement aux Etats-Unis. La compagnie de Vince McMahon, la World Wrestling Entertainment (WWE), écrase le marché et ne laisse que des miettes à ses concurrentes (Impact Wrestling, Ring of Honor...). En France, l’apparition du catch, au milieu des années 50, a permis à Roger Couderc et Thierry Roland de se faire les dents dans le commentaire sportif.

La WWE, créée en 1952 sous le nom de Capitol Wrestling Corporation, avant de s’emparer de sa dénomination actuelle 50 ans plus tard, reste très populaire aux quatre coins de la planète, en témoigne ses récents shows en Arabie Saoudite et en Australie. En France, la compagnie de Stamford est couverte par AB1 avec les spectacles hebdomadaires, RAW et Smackdown, ainsi que les divers Pay-per-view. Les superstars, en house show (spectacle non télévisé), se rendent à Paris chaque année au mois de printemps pour délivrer des combats durant trois heures.

Audiences catastrophiques pour RAW et Smackdown

Pourtant, si l’état financier de l’empire McMahon n’est pas préoccupant (Crown Jewel, en Arabie Saoudite, devrait rapporter plus de 20 millions de dollars à la WWE), les audiences sur le câble sont une forte source d’inquiétude. Pour le deuxième lundi consécutif, USA Network, diffuseur de Monday Night RAW, a enregistré le pire score historique du programme parmi les plus endurants de la petite lucarne américaine (1 332 numéros et 26 ans d’existence).

En effet, ce lundi 10 décembre, moins de 2.2 millions d’Américains se sont mobilisés devant l’épisode déroulé à San Diego. Classée neuvième sur le câble, la chaîne a été devancée par trois programmes sportifs et même écrasée par le football américain, où 11.4 millions d’aficionados ont assisté au match entre les Seahawks de Seattle et les Vikings de Minnessota. Smackdown, proposé le lendemain, est resté sous la barre des 2 millions de fans et des résultats très en-dessous de ceux à la même période en 2017. L’intérêt des Américains pour la mastodonte du catch de divertissement pose question et la qualité du produit est fortement décriée ces derniers mois. L’absence du champion de la division RAW, Brock Lesnar, l’arrêt maladie de Roman Reigns - pour cause de leucémie - et la blessure de Braun Strowman, sont pour beaucoup dans les scores actuels concédés par la WWE. Le prochain TLC, à suivre ce dimanche 16 décembre, devrait donner une indication très intéressante sur l’état de forme de la compagnie.



  A LIRE AUSSI  
¤ WWE Summerslam 2018 : Brock Lesnar face à Roman Reigns avant l’UFC, Braun Strowman attend son heure

¤ Stormageddon (NRJ12) : le catcheur de la WWE, John Henningan (John Morrison), prêt à sauver l’Amérique


SPORT   DIVERTISSEMENT   AB1  








LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV Prime (samedi 16 novembre 2019) : Échappées belles cartonne, Commissaire Magellan leader, Sophie Davant résiste bien à DALS

AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV Access (samedi 16 novembre 2019) : N’oubliez pas les paroles creuse l’écart, 50 mn Inside sur une pente raide, C l’hebdo et La Grande Darka se portent bien


INTERVIEW


Eric Naulleau (De quoi je me mêle, C8) : « La polémique Yann Moix est terminée... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019