dimanche 20 octobre 2019 à 14:38 par

Xavier Vaution (beIN Sports) : « Ce n’est pas une saison charnière pour les français en NBA »

Au cours de la saison de 2019 / 2020, Xavier Vaution est toujours présent au sein de l’équipe de beIN Sports afin de traiter de l’actualité de la NBA. Pour Toutelatele, le journaliste a donné son ressenti quant à la saison à venir et a abordé la rencontre Charlotte Hornets - Milwaukee Bucks, premier match NBA organisé sur le sol français.

Xavier Vaution (beIN Sports) : « Ce n’est pas une saison charnière pour les français en NBA »
©beIN Sport / Panoramic 

Andy Andrian : Quels changements sont prévus pour NBA Extra à l’occasion de cette saison 2019 / 2020 ?

Xavier Vaution : Honnêtement, il n’y a aucune nouveauté pour NBA Extra cette année, car on ne change pas une équipe qui gagne (rires). Le challenge est de garder une bonne cohésion tout en proposant de la qualité aux téléspectateurs. Pour l’instant, la formule fonctionne bien donc il n’y a pas encore suffisamment de raisons pour apporter un changement profond.

S’agit-il d’une saison charnière pour les Français en NBA avec le départ de Tony Parker ?

Ce n’est pas vraiment une saison charnière, car la relève est là avec Rudy Gobert et Evan Fournier. Des jeunes joueurs arrivent alors que d’autres doivent confirmer leur statut. Pour moi, il s’agit d’une saison qui se place dans la continuité, et ce, malgré la retraite de Tony Parker.

BeIN Sports diffusera le match Charlotte Hornets – Milwaukee Bucks, première rencontre officielle de NBA organisée sur le sol français. Comment abordez-vous la diffusion du match ?

Ce match est un événement important pour le basket français, mais également pour le public. Même si la NBA débarque en France, il ne s’agit pas non plus d’un match de finales. L’idée est de proposer quelque chose d’inédit. Même si plusieurs surprises sont prévues pour le jour de la rencontre, beIN Sports va aussi être très présent dans les jours précédents.

« On ne parle pas de NBA comme lorsque l’on parle de football ou de rugby »

Comment faites-vous pour sélectionner les affiches à l’antenne ?

On diffuse environ 450 matchs de NBA en direct avec deux à trois rencontres par nuit. La NBA nous impose les matchs à diffuser. Mais dans 99% des cas, je suis en accord avec les propositions dictées par la ligue, car, au fond, les grandes affiches sont faciles à identifier. Cependant, cette année toutes les cartes sont redistribuées avec plusieurs transferts durant l’été.

Selon vous, quelle est l’image de la NBA auprès du public français ?

Au-delà du sport, la NBA s’apparente à un show. On ne parle pas de cette ligue comme lorsque l’on parle de football ou de rugby. Le côté spectaculaire donne une dimension particulière à ce sport par rapport aux disciplines plus traditionnelles.



  A LIRE AUSSI  
¤ BeIN Sports, saison 2019 / 2020 : Ligue 1, Bundesliga, LIDL Starligue, Fed Cup, NBA pour tenter de combler les abonnés

¤ Benjamin Da Silva (Giga Liga, beIN Sports) : « J’ai rapidement pris comme modèle Charles Biétry et Thierry Gilardi »


CABLE / SATELLITE / ADSL   SPORT   beIN SPORTS  








LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV Prime (vendredi 15 novembre 2019) : J’ai épousé un inconnu et Bull convaincants, Mask Singer leader en baisse, Fauteuils d’orchestre sous le million

AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV Access (vendredi 15 novembre 2019) : Demain nous appartient renverse N’oubliez pas les paroles, C à vous et Objectif top chef puissants


INTERVIEW


Eric Naulleau (De quoi je me mêle, C8) : « La polémique Yann Moix est terminée... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019