Ashley Tisdale, son après-High School Musical

lundi 24 août 2009 à 13:09 |
Toutelatele.com/DR

Sourire forcé le temps d’une photo, mine impassible et réponses concises. Ne comptez pas sur Ashley Tisdale pour sympathiser avec elle. Rencontrée à l’occasion de sa courte excursion parisienne pour la promotion de son dernier album, l’héroïne de High School Musical a enchaîné les interviews de la même manière. Et si l’actrice, chanteuse et productrice a quitté la maison Disney comme elle l’avoue sans détour, sa méthode de travail reste propre à l’école des amis de Mickey. La preuve par l’écrit...

Tony Cotte : Avant d’être popularisée avec votre rôle de Sharpay dans High School Musical, vous incarniez Maddie Fitzpatrick dans la série La vie de palace de Zack et Cody. Quels souvenirs gardez-vous de cette période ?

Ashley Tisdale : J’ai passé du bon temps sur le tournage. Branda, Cole et Dylan (respectivement interprètes de London Tipton, Cody et Zack Martin, ndlr) sont comme des frères et sœur pour moi. Nous sommes toujours en contact et nous sortons tous ensemble de temps en temps. J’ai appris beaucoup en jouant dans cette série, cette expérience m’a permis d’être là où j’en suis aujourd’hui.

Votre personnage de Maddie Fitzpatrick est également apparu le temps d’un épisode de Hannah Montana. Quelles sont les différences de tournage entre ces deux séries très populaires auprès du jeune public ?

C’était un cross-over. Nous sommes apparus dans Hannah Montana, puis Miley Cyrus a, dans la continuité, joué le temps d’un épisode de La vie de palace de Zack et Cody. L’intrigue était la même. Il est difficile, dans ce cas-là, de voir les différences. Tout cela remonte à plus de cinq ans, je n’en ai que de lointains souvenirs...

Suite au succès de High School Musical, ne craignez-vous pas que le public vous assimile trop à un personnage « bitchy » (garce) ?

Les enfants savent que je joue une personne différente de celle que je suis. Ils m’ont d’abord connu dans La vie de palace de Zack et Cody avec un rôle de « girl next door », très différent de Sharpay dans High School Musical. Le public sait faire cette distinction... enfin, je l’espère. À ce jour, personne ne m’a confondu avec mon personnage dans la rue, je n’ai pas d’anecdote de ce genre à raconter. C’est la preuve qu’il ne faut pas sous-estimer les jeunes téléspectateurs, ils ne sont pas bêtes.

High School Musical est considéré à travers le monde comme le Disney Original Movie avec Zac Efron. N’est-ce pas frustrant d’être dans l’ombre de sa popularité ?

Je ne suis pas jalouse, il est la tête d’affiche du film. En signant pour le rôle de Sharpay, je savais parfaitement que j’allais incarner un personnage secondaire. Mais nous ne faisons pas la distinction sur l’importance de nos rôles, nous nous considérons tous comme des partenaires. Nous avons fourni un travail d’équipe et c’était un réel plaisir de le faire.


Aujourd’hui, vous auriez des projets avec Fremantle dont vous êtes également une salariée...

C’est quelque chose d’énorme. Fremantle produit American Idol, le programme le plus regardé à la télévision aux États-Unis. Je travaille avec eux en tant que productrice pour la création d’une émission de type télé-réalité. Mais nous ne sommes qu’au stade de la réflexion et je ne peux donc rien dire de plus à ce sujet. J’ai également une société qui m’appartient, Blondie Girl Productions. Avec ma collègue nous avons quelques projets que nous essayons de vendre à des diffuseurs. C’est un tout nouveau monde pour moi...

Pour quelles raisons vous dirigez-vous vers la production alors que vous menez déjà de front une carrière d’actrice et de chanteuse ?

Je vis en ce moment un véritable rêve avec tout ce qui m’arrive. Pourquoi n’aurais-je pas le droit de réaliser ceux des autres ? J’aime être occupée et travailler. Je suis une personne très créative et c’est une qualité essentielle pour produire et révéler des talents.

En février 2007, vous sortiez votre premier album solo, Headstrong. Cet opus est considéré par certains médias comme un échec commercial. Qu’en pensez-vous ?

J’ai été certifiée disque d’or, ce qui, compte tenu du marché du disque, est une très bonne performance. Il n’y a pas de raison d’être déçue, cet album a été une très bonne expérience pour moi et j’ai pu montrer, par ce biais, l’artiste que j’étais. J’en suis très fière.

Quelles sont les différences entre ce premier disque et Guilty Pleasure, votre nouvel album ?

J’ai 22 ans, j’ai grandi depuis la sortie de mon premier album. Aujourd’hui, mes influences vont de Madonna à My Chemical Romance, en passant par Gwen Stefani, Katy Perry ou encore Pink. Guilty Pleasure reflète celle que je suis et c’est une facette très différente du personnage de Disney. Mes textes sont un peu plus adultes et mes chansons contiennent plus de guitares et d’influences pop rock.

Disney contrôle-t-il encore votre image à l’heure où les tenues de Miley Cyrus font débat et la vie privée des jeunes héroïnes ont tendance à faire scandale ?

Je ne suis plus signée chez Disney. J’en ai terminé, ça a été une très bonne expérience et j’ai pris du plaisir à tourner pour eux, mais aujourd’hui je mène une carrière de chanteuse avec Warner Bros Records. Même à l’époque où j’étais chez eux, il n’y avait aucune indication sur ce qu’il fallait faire ou non. Nous étions libres, personne n’interférait non plus dans nos vies privées.

USA    INTERNATIONAL    JEUNESSE   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Les reines du shopping : la chute de Cristina Cordula, pourquoi elle est dans le viseur de M6 ?

2 - NRJ12 : le retour explosif des Anges, Shanna Kress et Maddy Burciaga triomphent

3 - Le Reste du monde Ibiza (spoiler) : Simon Castaldi insulte Nicolo, Chani prête à exploser sur W9


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022