Auschwitz-Birkenau : la télévision au service de la mémoire

Publié le jeudi 27 janvier 2005 à 00:28
par
Auschwitz-Birkenau : la télévision au service de la mémoire
©BBC Worldwide 

Pour le 60eme anniversaire de la libération des camps nazis, TF1 et France 2 diffusent aujourd’hui, en direct, la cérémonie commémorative depuis Auschwitz-Birkenau. Depuis une semaine déjà, les journaux télévisés, toutes chaînes confondues, ont laissé une place importante aux témoignages et archives liés au génocide du peuple Juif.

En janvier 1945 l’armée rouge avance sur le front Est en direction de Berlin. Le 27 janvier, les soldats soviétiques découvrent l’horreur, le camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. Sur place, ne restent qu’enfants et malades, laissés par les SS dans un camp à l’abandon depuis déjà plusieurs jours. Tous les autres déportés sont en route vers l’ouest, vers d’autres camps encore en activité. De ces « Marches de la mort », des dizaines de milliers ne survivront pas. Au total, 1,3 million de personnes ont été déportés dans les camps d’Auschwitz. Parmi elles, 1,1 million y ont trouvé la mort.

Sur toutes les antennes, émissions spéciales, débats et documentaires ont été diffusés et suivis par grand nombre de téléspectateurs.

Sur TF1 d’abord, le documentaire en deux parties intitulé Auschwitz : la solution finale a été suivi par près de 3 millions de téléspectateurs (40,7% de part de marché), mardi soir. Diffusé entre 23 heures et 0h30, le documentaire a également massivement séduit les jeunes : 37.8% de part de marché sur les 15/34 ans. Co-produit avec la BBC (D-Day, Les derniers jours de Pompéï, etc...), la seconde partie du document s’est intéressée hier à des témoignages poignants sur l’un des points les plus noirs de l’histoire du camp, les expériences du Dr Mengele.

Sur le service public, le documentaire Shoah de Claude Lanzmann (invité notamment de France Europe Express mardi dernier sur France 3) aura créé l’évènement lundi soir. Réalisé entre 1973 et 1985, le film rassemble des centaines d’heures de témoignages en 9 heures d’images. A partir de 20h55, 3,7 millions de personnes (18% de part de marché) ont suivi le périple du cinéaste jusqu’à Tréblinka notamment. La seconde partie du film aura quant à elle saisit, jusqu’à 1h50 du matin, 862 720 téléspectateurs. 377 444 d’entre eux (36,8% de part de marché) sont restés devant leur poste jusqu’au générique de fin, aux alentours de 7 heures. Sur France 2, ce même soir, Arlette Chabot et ses invités ont débattu du sujet devant 754 880 fidèles, soit 8,2% de part de marché.

France 5 également a consacré bon nombre d’heures de programmes liés à l’évènement. Ripostes, l’émission dominicale de Serge Moati, a ainsi donné la parole aux témoins et spécialistes du sujet. Simone Veil, Boris Cyrulnik et Annette Wieviorka étaient autour de la table pour Auschwitz : le cri de la mémoire. Plus de 1,7 million de personnes (10,7% de part de marché) étaient au rendez-vous. Ce même dimanche, à 16 heures, le documentaire Auschwitz : le monde savait-il ? a quant à lui été suivi par 10,3% des téléspectateurs présents devant le poste, soit environ 1,4 million.

Mais c’est Arte, la chaîne franco-allemande, qui aura dédié le plus grand nombre de programmes à ce 60eme anniversaire. Point d’orgue de la semaine, le téléfilm Holocauste (1978), en quatre parties, ou le destin tragique de cette famille juive de 1935 à la fin du conflit mondial en 1945. Déjà diffusé au début des années 90 sur M6 avec un succès mitigé (entre 1,5 et 2 millions de téléspectateurs), le télésuite permet chaque soir à Arte de réaliser des audiences plus que satisfaisantes. Lundi, le premier épisode a été choisi par plus de 1,7 millions de téléspectateurs (7,6% de part de marché). Mardi, 2,4 millions de personnes (9,2% de part de marché) suivaient la période 1941/1942 et les prémices de « la Solution finale ». Ce soir, le dernier épisode, Les rescapés verra notamment le « nettoyage » du ghetto de Varsovie par les SS et le soulèvement du camp de Sobibor.

Et cet après-midi, les rédactions de TF1 et de France 2 seront donc en direct pour les commémorations de la libération des camps. Sur TF1, Jean-Claude Narcy et Charles Villeneuve prendront l’antenne à partir de 14h, entourés d’Henriette Cohen, Daniel Urbejtel, Hélie de Saint-Marc et Simone Veil. Sur France 2, Thierry Thuillier et l’historienne Agnès Vahramian commenteront également les cérémonies à partir de 13h45. En présence de nombreux chefs d’Etats, plusieurs milliers de bougies seront allumés en hommage aux victimes. Cet évènement est diffusé en mondovision.

TF1   FRANCE 2   FRANCE 3   FRANCE 5   ARTE  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (lundi 6 décembre 2021) : Camping Paradis (TF1) leader sans souci, L’art du crime gâche le prime de Scènes de ménages

Audiences TV Prime (lundi 6 décembre 2021) : Camping Paradis (TF1) leader sans souci, L’art du crime gâche le prime de Scènes de ménages


INTERVIEW
Patrick Paroux (Camping Paradis, TF1) : « Christian Parizot est convaincu qu’il a raison de râler »

Patrick Paroux (Camping Paradis, TF1) : « Christian Parizot est convaincu qu’il a raison de râler »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021