Balthazar (TF1) : pourquoi Tomer Sisley a passé des « nuits blanches » pendant le tournage

Publié le jeudi 6 décembre 2018 à 16:42
par
Balthazar (TF1) : pourquoi Tomer Sisley a passé des « nuits blanches » pendant le tournage
©Capture TF1 

Exit Munch, TF1 dégaine une nouvelle série policière française, Balthazar, composée de six épisodes étalés sur trois soirées, à partir de 21 heures ce jeudi 6 décembre. « De chair et de sang » et « Arrêt de mort » inaugurent le duo Tomer Sisley / Hélène de Fougerolles, respectivement dans la peau de Raphaël Balthazar et Hélène Bach.

Un personnage à deux faces

Après avoir accompagné Odile Vuillemin dans Les Innocents, proposé en début d’année sur la chaîne privée, l’ancien Largo Winch incarne à présent un médecin légiste. Celui-ci dissimule de profondes cicatrices et s’efforce de les laisser enfouies en maniant la carte de l’humour et du charme. Ainsi, il fait équipe avec la commandante de police Hélène Bach. Il va s’acharner à faire le tomber le masque d’une mère de famille débordée et intransigeante au travail. Pour leur première affaire, le duo enquête sur les morts d’un procureur général aux assises de Paris et sa femme, avant de découvrir que celle-ci était ciblée par le tueur. Par la suite, Chloé, Raphaël et Hélène collaborent pour démasquer le meurtrier d’un ouvrier.

Pour TF1, le comédien principal de la mini-série a été comblé par son personnage éponyme :« Je trouve extrêmement poétique et intéressant de raconter qu’il « retrouve » chaque jour chez lui sa femme décédée depuis douze ans. Ensuite, j’aime son rapport avec Hélène, un lien rappelant les codes de la comédie romantique. Enfin, sa personnalité m’a conquis : joueur et taquin, son côté enfantin me parle ». L’interprète de Balthazar a révélé quelques éléments de la complexité du légiste : « Lorsque personne ne le regarde, ce n’est plus du tout le même homme, il n’est plus dans le jeu. A son travail, personne ne peut se douter de son histoire personnelle tragique ni de sa souffrance ».

Un régime forcé

Par ailleurs, Tomer Sisley a évoqué les difficultés rencontrées pour livrer une performance soignée : « Le langage médico-légal m’a valu quelques nuits blanches ! A chaque terme que je ne connaissais pas dans mes répliques, j’allais sur des sites médicaux et je reprenais mes études ! J’ai beaucoup appris. Je ne voulais pas seulement réciter un texte par cœur mais savoir exactement ce dont je parlais ». Celui qui s’est cassé l’épaule sur le tournage de Coup de foudre a dû, aussi, se remettre en forme pour les scènes où il apparaît torse nu : « J’avais arrêté le sport et pris une petite dizaine de kilos. Je me suis donc remis à la musculation et j’ai fait deux semaines de régime blanc d’œuf pour perdre du poids ».

TF1 tentera de maintenir ses hautes performances du jeudi après le fort succès de Munch. Jeudi dernier, Isabelle Nanty a mis au placard sa robe d’avocate devant 5.59 et 5.21 millions de téléspectateurs, soit 24.4 et 27.9% de part de marché.

  ON VOUS RECOMMANDE  

TF1   SERIES TV   REVUE DE PRESSE  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (samedi 11 juillet 2020) : Fort Boyard survole le bêtisier de TF1, Mongeville et Magellan en résistance

Audiences TV prime (samedi 11 juillet 2020) : Fort Boyard survole le bêtisier de TF1, Mongeville et Magellan en résistance

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (samedi 11 juillet 2020) : N’oubliez pas les paroles devant 50’ inside, Stéphane Plaza s’accroche

Audiences TV access (samedi 11 juillet 2020) : N’oubliez pas les paroles devant 50’ inside, Stéphane Plaza s’accroche


INTERVIEW
Les Grandes Gueules, Gilles-William Goldnadel : « La gauche extrême est en majesté dans les médias... »

Les Grandes Gueules, Gilles-William Goldnadel : « La gauche extrême est en majesté dans les médias... »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020