Code barres

DIFFUSION

Mercredi 3 février 2010 à 20h40 sur TMC


PRODUCTION

L Wood


PRESENTATION

Jacques Legros


SYNOPSIS

Code barres est un magazine de consommation dédié aux dessous de l’alimentation.

Composés de reportages et enquêtes, le rendez-vous propose une analyse de tout ce contient le réfrigérateur des Français, des secrets de fabrication du pain à ceux de l’eau minérale, en passant par les plats surgelés ou le contenu des sandwichs.

Code barres s’intéresse également aux modes liés à la gastronomie. Lors du premier numéro, la rubrique analysait le succès des Ateliers des chefs, qui proposent à tout amateur de devenir un as de la cuisine.


ANECDOTES

 Lors de son lancent, Code barres est parvenue à toucher 581 000 curieux entre 20h40 et 22h20, soit 2.2% du public. Ce soir-là, le rendez-vous TMC a devancé Taratata (France 4), l’Instit (Gulli) et les Mercredis de l’histoire (Arte). L’émission n’est toutefois pas parvenue à damer le pion de W9, qui proposait à la même heure Enquêtes criminelles, le magazine des faits divers.

 Code barres marque l’arrivée de Jacques Legros sur TMC. Il rejoint alors Alexia Laroche-Joubert, Laurence Boccolini, Véronique Mounier et Carole Rousseau, autres animateurs de TF1, à l’antenne de la chaîne TNT lors de la saison 2009 / 2010. L’émission n’a pas connu de suite. En 2011, le journaliste est revenu sur la TNT avec Suspect n°1.



ACTUALITES




ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Star Academy : scandale pour Léa après la finale sur TF1, les révélations explosives d’Anisha

2 - M6 : le coup d’éclat de Cyril Lignac en direct avec Yanns

3 - Le Cross (spoiler) : Maeva Ghennam accuse violemment Nicolas, Michel alcoolisé sur W9 ?


INTERVIEWS

# Julie Chevallier (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Béatrice a caché des choses à Cathy... Elle n’a pas dit son dernier mot ! »

# Pauline (Les Mamans, 6ter) : « Avec François-Maxime, on ne se côtoie plus au quotidien »

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »