Coeur Océan > Michaël Trodoux

A 28 ans, Michaël Trodoux joue dans la saga de l’été pour adolescents de France 2, Cœur Océan. Il y interprète Mattéo, présenté comme un séducteur invétéré, un jeune homme fougueux et impulsif, mais fidèle en amitié et attaché à ses racines. Loin du personnage, Michaël Trodoux révèle son vrai visage à Toutelatele.com.

Publié le vendredi 1er septembre 2006 à 00:22
par
Coeur Océan > Michaël Trodoux
©F2/L.Denis 

Aude Soufi : Avez-vous des points communs avec Mattéo ?

Michaël Trodoux : Je ne pense pas lui ressembler. Il a tout de même dix ans de moins que moi. Nous ne réagissons pas de la même façon. C’est quelqu’un d’extrêmement impulsif : souvent, il ne réfléchit qu’après avoir agi. C’est d’ailleurs ce que j’aime, dans tous les personnages que j’incarne : jouer un rôle différent de ma véritable personnalité. C’est le cas avec celui de Mattéo.

Aude Soufi : Vous êtes vous servi de votre propre expérience pour jouer le rôle d’un adolescent ?

Michaël Trodoux : Oui, j’ai énormément puisé dans ma vie d’adolescent de l’époque, dans mes souvenirs et mon expérience personnelle : cela m’a beaucoup aidé. De plus, j’ai travaillé et vécu trois mois avec Raphaël Goldman (Pierre) et Shafik Ahmad (Alex) qui sont plus jeunes que moi. Sans le savoir, ils m’ont beaucoup aidé. Je les ai énormément observés. A cet âge, il y a une certaine insouciance, une légèreté et un optimisme qui disparaissent après.

Aude Soufi : Comment avez-vous vécu le tournage du feuilleton ?

Michaël Trodoux : Les premières semaines, les conditions climatiques ont été difficiles. Il fallait jouer comme si c’était la canicule alors qu’il faisait 20° et qu’un vent glacial soufflait en permanence. Mais cela a été le seul inconvénient. Par la suite, il a fait beau, le cadre était agréable et l’ambiance dans l’équipe était très bonne : tous les éléments nécessaires étaient réunis pour que cela se passe bien et que ce soit un plaisir de tourner là-bas.

Aude Soufi : Quelles ont été vos relations avec les autres acteurs ?

Michaël Trodoux : Il y a eu très vite une grande complicité avec les autres acteurs et une grande complémentarité au niveau professionnel. Sur le plan personnel, nous nous sommes très bien entendus mais nous avions tous besoin de prendre du recul car nous travaillions et nous vivions ensemble. Pour ma part, je suis rentré tous les week-ends afin de conserver ma vie privée. Le dernier mois, cela arrivait même que nous nous trompions et nous nous appelions par le nom des personnages. Mais cela prouve aussi que nous étions entièrement immergés dans la série et dans nos rôles.

Aude Soufi : Comment avez-vous travaillé votre rôle ?

Michaël Trodoux : Nous avons passé trois mois non-stop à travailler nos personnages. Le rythme était extrêmement soutenu : c’était très intéressant. À la fin du tournage, nous avons dû creuser dans nos personnages, pour trouver des émotions, des aspects de leur personnalité que nous n’avions pas exploités auparavant. C’était un très bon exercice pour un comédien.


Aude Soufi : Avez-vous eu des réactions suite à la diffusion de la série ?

Michaël Trodoux : Tout mon entourage, mes amis et ma famille, suit assidûment la série. Je consulte également fréquemment les forums sur Internet, notamment celui de France 2. Je suis ravi car le public a l’air d’adhérer à Cœur Océan. Les réactions des fans sont assez touchantes.

Aude Soufi : Cœur Océan réalise de très bonnes audiences : vous attendiez-vous à un tel succès ?

Michaël Trodoux : Cela ne me surprend pas réellement car nous avons tout fait pour que cela marche. Toute l’équipe s’est pleinement investie dans ce projet, les comédiens mais aussi les réalisateurs et les techniciens. Nous avions envie de faire quelque chose de nouveau et je pense que nous avons réussi. Je suis fier de ce que nous avons fait et je me réjouis de voir le succès que nous obtenons maintenant : c’est une belle récompense méritée pour toute l’équipe.

Aude Soufi : Le programme séduit la cible, les adolescents, mais aussi les femmes de moins de 50 ans. Comment expliquer cela ?

Michaël Trodoux : Ce sont des histoires toutes simples dans lesquelles tout le monde peut se retrouver. Même si la réalité n’est pas aussi rose que dans la série, ce sont des histoires qui peuvent arriver à tout le monde. C’est une série romantique, assez idéaliste et peu réaliste et je pense que l’on a besoin de cela, pour s’évader un peu de la réalité, parfois pesante.

Aude Soufi : Une suite est en cours de développement. Allez-vous participer à l’aventure ?

Michaël Trodoux : Personnellement, je suis favorable à l’idée d’une deuxième saison mais dans d’autres conditions. Je ne pense pas que je pourrai tourner encore trois mois de cette façon. Pendant la période de tournage, on ne fait rien d’autre. On ne peut pas passer d’audition pour les mois à venir. Ce qui me ferait plaisir, ce serait de revenir dans la suite mais avec un rôle moins central. Je tiens à faire découvrir d’autres facettes de mon personnage au public même si ce n’est pas une bonne idée pour mon plan de carrière. J’ai de grandes ambitions, dont certaines sont un peu folles, comme tous les comédiens. Pour moi, Cœur Océan n’est qu’une étape, qui arrive au début de ma carrière.

Aude Soufi : Aujourd’hui, quels sont vos projets ?

Michaël Trodoux : Avec un groupe d’amis comédiens, nous avons monté une pièce de théâtre que nous allons jouée à Paris jusqu’au mois de décembre. C’est un peu un retour à Cœur Océan puisqu’il s’agit de trois couples d’une trentaine d’années qui louent une maison à la plage mais cela va très mal se passer.

Lire l’interview de Cyrielle Voguet (Cynthia)

  ON VOUS RECOMMANDE  

FRANCE 2   SERIES TV   COEUR OCEAN  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 23 juin 2021) : TF1 étrille avec les Bleus, Rouge sang résiste, Cauchemar en cuisine battu par France 3

Audiences TV prime (mercredi 23 juin 2021) : TF1 étrille avec les Bleus, Rouge sang résiste, Cauchemar en cuisine battu par France 3

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 23 juin 2021) : Demain nous appartient règne, Stéphane Plaza et APOAL en baisse, C à vous sous le million

Audiences TV access (mercredi 23 juin 2021) : Demain nous appartient règne, Stéphane Plaza et APOAL en baisse, C à vous sous le million


INTERVIEW
Céline Collonge (Ça peut vous arriver, M6) : « Certains cas me font froid dans le dos... il y a eu des larmes sur le plateau »

Céline Collonge (Ça peut vous arriver, M6) : « Certains cas me font froid dans le dos... il y a eu des larmes sur le plateau »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021