Cristina Cordula (Cousu main) : « Je ne pensais pas que Les reines du shopping auraient un tel succès »

Cristina Cordula fait les beaux jours de M6 depuis 2004. Après « Nouveau look pour une nouvelle vie » et « Les reines du shopping » chaque jour sur la Six, la conseillère en image s’est confiée à Toutelatele sur les enjeux de « Cousu main », le premier concours de couture en France, et son avenir sur la chaîne privée.

Publié le samedi 30 août 2014 à 17:35
par
Cristina Cordula (Cousu main) : « Je ne pensais pas que Les reines du shopping auraient un tel succès »
©Marianne ROSENSTIEHL/M6 

Benjamin Lopes : Vous arrivez à la tête de Cousu main. Pourquoi avez-vous accepté ce projet ?

Cristina Cordula : C’est une émission qui est complètement innovante, qui parle du « do it yourself » (Faites-le vous-même, ndlr), et d’une activité que j’aime beaucoup malgré que je ne sache pas coudre. J’ai été étonnée de l’engouement qu’il y a justement aujourd’hui autour de la customisation. Plus j’en parlais autour de moi, plus je me suis rendu compte qu’il y avait beaucoup de gens qui adorent la couture. C’est pourtant quelque chose d’ancien et qui n’était plus trop dans les mœurs, mais ça revient énormément. J’ai été enthousiaste à l’idée de faire une émission différente, et en plus d’être animatrice. C’est un exercice complètement différent de ce que je fais habituellement pour M6.

Auriez-vous aimé faire partie du jury et apporter votre touche côté stylisme ?

Pas vraiment, car je ne suis pas couturière et ce n’est pas une émission de stylisme justement. C’est un programme de couturier amateur. Il faut savoir faire un pantalon, une jupe, customiser un tee-shirt ancien et le remettre au gout du jour. Il y a donc deux jurés experts qui sont de véritables couturiers de renom pour juger les œuvres des participants. D’autre part, j’aurais été contente de juger le style si on me l’avait demandé, mais je suis très heureuse d’être l’animatrice de cette émission.

Dans Cousu main, vous êtes uniquement présentatrice. Ce nouvel exercice vous a-t-il plu ?

J’ai beaucoup aimé changer de ce que je faisais normalement. Je suis d’ailleurs et très flattée que M6 me l’ait proposée, car j’ai pris beaucoup de plaisir à le faire.

Seriez-vous prête à présenter d’autres émissions ?

Bien sûr. J’aimerais beaucoup animer une émission qui n’a rien à voir avec la mode, et partir sur de nouveaux terrains. J’adore ce que je fais actuellement, mais je souhaiterais me diversifier. Ça pourrait être du divertissement, ou même un talk-show. Je suis ouverte à toute proposition.

Avez-vous des projets en ce sens sur M6 ?

On en parle avec la chaîne, effectivement, mais il n’y a rien de sûr pour le moment.

L’access prime time va être rénové sur M6, des pilotes ont été tournés. Y avez-vous participé ?

J’ai interdiction de parler des pilotes que j’ai pu tourner avec la chaîne, comme d’ailleurs tout ce qui est encore au stade de projet. Je serais partante si on me le proposait, mais ça dépend aussi du format. Je suis toujours intéressée pour faire de nouvelles choses.

« J’aimerais beaucoup animer une émission qui n’a rien à voir avec la mode, et partir sur de nouveaux terrains »

Trouvez-vous encore du plaisir à présenter Nouveau look pour une nouvelle vie après dix ans ?

C’est une émission dont je suis très fière. Il s’agit du programme qui m’a permis d’arriver sur M6. J’ai énormément d’amour pour ce format qui parle de mon métier de conseillère en image. J’ai moi-même une agence de relooking. Nouveau look pour une nouvelle vie est très axé sur l’humain où on transforme la femme et l’homme. On leur permet de se sentir mieux dans leur peau.

Dans Nouveau look pour une nouvelle vie, Véronique Mounier puis Émilie Albertini ont quitté le navire. Au final, il ne reste plus que vous. Êtes-vous l’élément essentiel de ce programme ?

Il a fallu évoluer en dix ans. Au départ, c’était cinq conseillères en image et cinq candidats. Au bout d’un moment, je suis arrivée seule aux commandes de l’émission. Ça m’a fait très plaisir. Ça ne veut pas dire que je n’aimais pas travailler avec les autres femmes. C’était une super équipe. Mais il est vrai que quand j’ai eu cette chance, j’ai saisi l’opportunité et j’étais super contente.

Vous êtes également à la tête des Reines du shopping. L’émission réalise de très bons scores en France, mais aussi en Belgique et en Suisse. Vous attendiez-vous à ce succès ?

Honnêtement, pas du tout. Je suis plutôt de nature humble et je m’attendais à de bons scores et à un rendu sympathique. Mais je ne pensais pas que l’émission aurait un tel succès même si je sais que le shopping est fédérateur. Maintenant, avec du recul, j’arrive à comprendre cette réussite, car l’émission est vraiment amusante et elle parle de plein de thèmes différents. Le public apprend et se divertit dans le même temps, ça reste léger. Tous les types de femmes, des jeunes au plus âgées, sont représentés dans le programme et cette diversité explique aussi la reconnaissance du public.

Partie 2 > Les candidates des Reines du shopping / Son ascension à la télé


On vous sent également de plus en plus à l’aise dans vos commentaires au fil des émissions. Êtes-vous maintenant rodée à l’exercice ?

Les Reines du shopping est une quotidienne, nous avons déjà tourné 200 numéros. Je fais des commentaires tous les jours. À force, on est forcément un peu plus huilé, c’est plus fluide. Il y a certaines choses qu’il ne faut pas laisser passer. Je suis parfois un peu plus droite quand il y a de « gros fashion faux pas ». Ça rejoint beaucoup le métier de conseillère en image. Je suis là pour mettre les gens vers le haut et non pour les juger.

À l’inverse, certaines candidates ont parfois des propos virulents vis-à-vis de leurs concurrentes. Comment l’analysez-vous ?

En effet, certaines filles sont méchantes entre elles. Elles veulent gagner et c’est une compétition. Pour ma part, je ne vois pas les commentaires des autres candidates, mais uniquement le shopping de la participante du jour. Puis, j’interviens également lors de la finale.

Daniel Bilalian, Directeur des Sports de France Télévisions, a expliqué que dans Les Reines du shopping on voit des « jeunes femmes qui ont l’air d’avoir un pois chiche à la place du cerveau » et a ajouté que l’émission était sexiste. Qu’en pensez-vous ?

C’est lui qui est sexiste au final en utilisant de tels propos pour parler des femmes. C’est une émission qui véhicule de bonnes valeurs. C’est une compétition, on n’est pas là pour passer un Bac+5 et parler de Marcel Proust, il faut être honnête. C’est un très bon divertissement qui reste très bon enfant.

Avez-vous le temps de regarder vos émissions à la télévision ?

Non, malheureusement je n’ai pas le temps de regarder la télévision. La dernière fois, j’ai même demandé un DVD des Reines du shopping à la production pour me voir un peu. C’est toujours un bon exercice pour pouvoir se corriger.

« Les reines du shopping est une émission qui véhicule de bonnes valeurs »

Votre progression sur M6 a été progressive. Comment vivez-vous cette ascension subite après plusieurs années en seconde partie de soirée et sur Téva ?

Je ne suis pas encore l’animatrice phare de la chaîne (rires). Je sais que je viens de loin, j’ai beaucoup travaillé et il y a aussi une part importante de discipline de ma part. Pour réussir, il faut être sincère et donner de sa personne. Je pense que ce sont les raisons pour lesquelles j’ai plusieurs émissions au sein du groupe M6. Je travaille avec beaucoup de sincérité et du coup les gens m’aiment bien. Je suis très contente de cette nouvelle exposition.

Vous avez réalisé une chronique à la radio pendant la Coupe du monde. Cet exercice pourrait-il se prolonger à l’avenir ?

La radio me plaît énormément et je m’y amuse beaucoup. C’était tout nouveau pour moi. J’ai trouvé l’ambiance superbe. J’ai adoré parler du Brésil d’une façon amusante et au second degré. Maintenant je n’ai aucun projet pour continuer en ce sens à la rentrée.

Les tournages des Reines du shopping et de Nouveau look pour une nouvelle vie vous laissent-ils du temps pour développer d’autres projets ?

Je suis overbookée. Je travaille tous les jours jusqu’à très tard et je me lève très tôt. Mais on trouve toujours de la place pour de nouveaux projets. J’essaye tout de même de garder mes week-ends pour moi. Il faut savoir se reposer pour être au taquet et assurer toutes mes activités.

Seriez-vous prête à abandonner Nouveau look pour une nouvelle vie pour avoir du temps sur un autre projet ?

Non, je ne suis pas prête à quitter Nouveau look pour une nouvelle vie. Je veux tout et rien laisser, je suis gourmande (rires).

  ON VOUS RECOMMANDE  

M6   DIVERTISSEMENT   NOUVEAU LOOK POUR UNE NOUVELLE VIE   LES REINES DU SHOPPING   COUSU MAIN   CRISTINA CORDULA  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (vendredi 22 octobre 2021) : Danse avec les stars (TF1) étrillé par Capitaine Marleau (France 2), Charmed rate son entrée sur TMC

Audiences TV Prime (vendredi 22 octobre 2021) : Danse avec les stars (TF1) étrillé par Capitaine Marleau (France 2), Charmed rate son entrée sur TMC


INTERVIEW
Caroline, maestro éliminée de N’oubliez pas les paroles : « Je trouve Kévin impressionnant et je ne me mets pas au même rang que lui »

Caroline, maestro éliminée de N’oubliez pas les paroles : « Je trouve Kévin impressionnant et je ne me mets pas au même rang que lui »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021