D8 : À prendre ou à laisser séduit les ménagères de moins de 50 ans

Publié le mercredi 15 octobre 2014 à 12:55
par
D8 : À prendre ou à laisser séduit les ménagères de moins de 50 ans
©Capture D8 

Sur D8, Julien Courbet présente dorénavant À prendre ou à laisser au quotidien. Le jeu télévisé a pris la relève du Maillon faible entre 17 heures et 18h45, du lundi au vendredi. Ce mardi 14 octobre, les boîtes ont une nouvelle fois rempli leurs objectifs sur la TNT.

À 17h50, l’émission inédite a pu compter sur la présence de 551 000 téléspectateurs, correspondant à 4.4% de part d’audience sur les 4 ans et plus. Sur plusieurs cibles, A prendre ou à laisser a grimpé sur la troisième marche des audiences : les 25/49 ans (5.4% de part de marché) et les ménagères de moins de 50 ans (6.8%).

Juste avant, à 17 heures, Julien Courbet était en compagnie de 302 000 fidèles, pour 3.8% du public. À noter que ces résultats sont très légèrement inférieurs au score de ce lundi 13 octobre.

Côté concurrence, Face à la bande a frôlé les 600 000 téléspectateurs, en réunissant 596 000 amateurs. À 18 heures, France 2 a touché 4.9% des personnes présentes devant la télévision.

  ON VOUS RECOMMANDE  

AUDIENCES TV   C8   JULIEN COURBET   DIVERTISSEMENT   A PRENDRE OU A LAISSER  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (jeudi 25 février 2021) : Section de recherches facile leader, This is us en déroute, Rasta Rockett (W9) accroche M6

Audiences TV Prime (jeudi 25 février 2021) : Section de recherches facile leader, This is us en déroute, Rasta Rockett (W9) accroche M6

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (jeudi 25 février 2021) : N’oubliez pas les paroles dévore Demain nous appartient, La meilleure boulangerie de France au régime

Audiences TV Access (jeudi 25 février 2021) : N’oubliez pas les paroles dévore Demain nous appartient, La meilleure boulangerie de France au régime


INTERVIEW
Marie Drucker (RMC Découverte) : « Nicholas Winton était un visionnaire, il a su très tôt que ces 669 enfants avaient un funeste destin »

Marie Drucker (RMC Découverte) : « Nicholas Winton était un visionnaire, il a su très tôt que ces 669 enfants avaient un funeste destin »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021