Embrasse-moi Lucile

Embrasse-moi Lucile
© 

Youpi ! L’école est finie était à la Cinq ce que le Club Dorothée a été sur TF1. Sans animateur, le concept de feue la chaîne privée a connu un succès énorme sur la cible des enfants. Flo et les Robinson Suisses, Olive et Tom et Embrasse-moi Lucile, entre autres classiques, ont rencontré sur cette antenne leurs premiers téléspectateurs, avant de rejoindre l’escadron de AB.

Elle s’appelait Lucile, et travaillait dans la crêperie « le Mambo » avec son père. Lui se nommait Matthias, avait des cheveux or et rose, et enflammait les salles de concert. Leur point commun ? Un certain Benjamin, aux cheveux bleus, ami de la jeune fille, et petit frère du rockeur… Leur histoire d’amour durera plus de 40 épisodes, au cours desquels chassés-croisés, quiproquos et jalousie viendront envenimer une relation toujours incertaine. Sans compter sur Tristan, autre musicien, aux cheveux violets, qui ne rêve que de conquérir la jeune fille.

Créée en 1983, mais diffusée en France à partir de 1988, Embrasse-moi Lucile sera ensuite l’un des piliers de la programmation du Club Dorothée, mais sous un nouveau titre : Lucile, amour et rock’n roll. « Oh Lucile embrasse-moi… On a passé l’âge des enfantillages… Lucile embrasse moi ! »






LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (samedi 26 septembre 2020) : The Voice Kids en souffrance, Surprise sur prise réussit son retour, Avis de tempête décoiffe la concurrence

Audiences TV Prime (samedi 26 septembre 2020) : The Voice Kids en souffrance, Surprise sur prise réussit son retour, Avis de tempête décoiffe la concurrence

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (vendredi 25 septembre 2020) : N’oubliez pas les paroles et Demain nous appartient au coude-à-coude, Quotidien perd en puissance, C à vous impressionne

Audiences TV Access (vendredi 25 septembre 2020) : N’oubliez pas les paroles et Demain nous appartient au coude-à-coude, Quotidien perd en puissance, C à vous impressionne


INTERVIEW
Hélène Gateau (SOS Animaux, 6ter) : « Il faut sévèrement punir les actes de maltraitance animale »

Hélène Gateau (SOS Animaux, 6ter) : « Il faut sévèrement punir les actes de maltraitance animale »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020