Incarnez le héros de New York Section Criminelle sur votre PC

samedi 24 novembre 2007 à 19:52 |
Universal / DR

« Dans la guerre contre le crime à New-York, les plus redoutables prédateurs sont poursuivis par la section Criminelle. Voici leurs histoires. » Ces histoires, ce sont celles du détective Robert Goren. Flic très tenace et perspicace, il est le personnage central de New York Section Criminelle, la série dérivée de Law and Order, qui s’est imposée comme une référence en deuxième partie de soirée sur TF1. Si vous êtes impressionnés par l’intelligence et l’habilité du détective Goren à démasquer les tueurs, si vous rêvez d’être ce héros des temps modernes, c’est aujourd’hui possible grâce au jeu PC, New York Section Criminelle.

Dans New York Section Criminelle : le jeu, le joueur incarne Robert Goren qui enquête sans le détective Eames, sa partenaire habituelle. Au programme, quatre crimes à élucider. Des meurtres particulièrement violents, des suspects et des témoins plus ou moins honnêtes, tous les éléments de la série sont présents dans le jeu.

Pour mener à bien ses enquêtes, le joueur peut demander de faire des recherches et/ou des analyses médico-légales sur la victime ou les suspects. Partie centrale de l’investigation, les discussions avec les témoins permettent de faire parler les compétences du détective Goren. En effet, lorsque le joueur décide d’interroger une personne, un menu apparaît présentant les différentes questions que celui-ci peut poser.
Une fois la question sélectionnée, il faut choisir sur quel ton elle est prononcée, d’empathique à charmeur en passant par agressif ou trompeur. Et il convient d’utiliser le bon ton. Dans le cas contraire, la personne interrogée ne répondra pas !

Tous les éléments pouvant aider le joueur à résoudre le crime sont stockés dans son PDA. Par celui-ci, on peut se déplacer via le plan de New York, consulter ses messages (quand le joueur demande une analyse ou une filature, les services concernés laissent un message sur le PDA une fois celle-ci achevée)...

En présence d’un objet important ou d’un personnage du jeu, le curseur se met en surbrillance, et une série d’actions sont disponibles. Jeter un coup d’œil, récolter, analyser ou discuter. Au joueur d’estimer l’importance ou non des informations récoltées. Il possède aussi un logiciel sur son ordinateur de bureau où il peut rentrer ces différents éléments pour obtenir un profil du criminel et affiner ses recherches. Quand il a suffisamment d’indices, il peut demander un mandat pour aller fouiller le domicile du suspect.

Coté graphisme, les personnages de la série, le détective Goren et le capitaine Deakins sont particulièrement bien modélisés. Les décors ainsi que les personnages secondaires sont plus ou moins dynamiques selon le choix du joueur. L’interface du jeu est assez simple d’utilisation. On notera cependant des temps de chargement assez longs entre les différentes actions (changement de lieu, début d’une discussion), et le manque de précision des mouvements du curseur dans certaines situations.

Toutefois, il faut noter que le joueur peut se retrouver rapidement bloqué, s’il ne voit pas le petit détail, ou l’indice qui permet de faire avancer l’enquête. Dans ce cas là, l’astuce est de passer en mode Novice dans le menu option, la partie étant réglée en mode Expert par défaut. Il recevra alors de nouvelles indications pour l’aider à avancer dans son enquête.

En dépit de ces petites contrariétés, New York Section Criminelle est un bon jeu d’investigation sur PC qui reste en même temps fidèle à la série. A recommander aux fans bien sûr, mais aussi à tous les détectives amateurs...

TF1   MERCHANDISING  



AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (samedi 25 juin 2022) : L’oubliée d’Amboise (France 3) largement leader, TF1 et La fine équipe (France 2) au coude-à-coude, catastrophe pour Bull sur M6

Audiences TV prime (samedi 25 juin 2022) : L’oubliée d’Amboise (France 3) largement leader, TF1 et La fine équipe (France 2) au coude-à-coude, catastrophe pour Bull sur M6


INTERVIEW
Olivier Valverde (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Alban n’est pas un manipulateur ou un pervers, il est très sincère avec Béné, Cathy et Béatrice »

Olivier Valverde (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Alban n’est pas un manipulateur ou un pervers, il est très sincère avec Béné, Cathy et Béatrice »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022