Jamais deux sans toi…t

Jamais deux sans toi…t
© 

Avant de devenir la série des noctambules de Série Club, Jamais deux sans toi…t a d’abord été la toute première sitcom française de TF1, proposée en access prime time, sans l’estampillage AB productions. Une année avant la sortie de Dorothée de sa grille, la chaîne privée diffusait ainsi cette série romantico-comique aux essences de Feydeau, juste avant Case KO et la Chanson trésor.

L’histoire : deux jeunes gens, que tout oppose, se voient partager un appartement suite à un héritage. Lui, Thomas Dubreuil, est un créateur de jouets à la vie stable, sur la voie du mariage. Elle, Valentine (Emma Colberti), est une jeune femme désordonnée, pétillante et surtout célibataire… Lui ne croit qu’en l’amour de Charlotte (Astrid Veillon). Elle, ne pense qu’à Thomas…

De l’appartement, au restaurant mexicain en passant par la baignoire et le bureau de création, les personnages de Jamais deux sans toi…t se croisent, s’entrechoquent et commentent même leur propre idylle ; c’est d’ailleurs l’originalité de la série. En noir et blanc, sur fond d’image fixe, Thomas, Valentine et Charlotte prennent ainsi la parole pour expliquer, et donner leur avis aux téléspectateurs en plein cœur de l’action.

Après 132 épisodes, le trio amoureux s’est finalement vu prié de refermer la porte de leur appartement.






LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (dimanche 9 août 2020) : Aux yeux de tous en tête sur TF1, Le silence sous la peau surclasse L’amour, c’est mieux à deux

Audiences TV Prime (dimanche 9 août 2020) : Aux yeux de tous en tête sur TF1, Le silence sous la peau surclasse L’amour, c’est mieux à deux

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (dimanche 9 août 2020) : Sept à Huit écrase l’adversité, Les enfants de la télé reculent, 66 minutes à un faible niveau

Audiences TV Access (dimanche 9 août 2020) : Sept à Huit écrase l’adversité, Les enfants de la télé reculent, 66 minutes à un faible niveau


INTERVIEW
Damien Tison (Affaire conclue) : « Quand j’aime vraiment un objet, rien ne m’empêche de l’avoir »

Damien Tison (Affaire conclue) : « Quand j’aime vraiment un objet, rien ne m’empêche de l’avoir »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020