Laurence Boccolini, la valeur sûre de TF1

mardi 9 novembre 2004 à 01:41 | ,
TF1/D.Boutard

Après l’élection de Mister France en juin 2003, Laurence Boccolini semble avoir été sacrée Madame « Concours de Beauté » de TF1. Ce soir, elle annoncera aux téléspectateurs qui est La plus belle femme du monde, parmi 50 créatures, sélectionnées lors d’un sondage réalisé par Ipsos sur 1002 personnes.

A noter qu’au beau milieu des mannequins, actrices et chanteuses nationales et internationales, on ne trouve que des vedettes de TF1 (Claire Chazal, Flavie Flament, Véronique Genest, Corinne Touzet...) Les autres ne correspondaient sans doute pas aux critères de beauté de l’émission de ce soir. D’après l’hebdomadaire Télé 7 Jours, Laetitia Casta, Monica Bellucci et Emmanuelle Béart seraient les trois déesses les plus susceptibles de remporter le trophée. Mais les beautés moins « classiques » de Michèle Laroque, de Victoria Abril ou d’Audrey Tautou ne créeront-elles pas la surprise ?

Laurence Boccolini sera donc la maîtresse de cérémonie de ce prime time de « prestige » aux côtés de Christophe Dechavanne, producteur de l’émission. Avec La plus belle femme du monde, l’animatrice renoue avec les émissions de première partie de soirée. En mars 2002, TF1 lui avait déjà confié un divertissement baptisé Salut la France avec Jean-Pierre Pernaut. Avec plus de 6 millions de téléspectateurs, le succès était au rendez-vous mais le programme est resté sans suite. Un an plus tard, Laurence Boccolini prend, seule cette fois-ci, les commandes de Mister France, ersatz de Miss France. Mais avec moins de 5 millions de téléspectateurs, l’émission événementielle n’aura pas de seconde édition. Laurence Boccolini et ses « Misters » sont battus par le XXL de France 2. Peu importe, l’animatrice aura rencontré sur le plateau de l’élection son nouvel amour, Mister Tahiti. Une idylle qui a fait les gorges chaudes de la presse people cette année.

En dehors des quelques apparitions en prime time, plus souvent en invité qu’en animatrice, Laurence Boccolini est cependant la reine de la grille des week-end de TF1. En effet, depuis le 9 juillet 2001, elle distille son fameux « Correct ! » et distribue les mauvais points dans Le Maillon Faible. Avec plus de 4 millions de téléspectateurs en moyenne, le jeu est devenu un des maillons forts de l’antenne de TF1. Laurence Boccolini s’est ainsi taillée une belle cote d’amour auprès du grand public. Son physique hors normes, tout en rondeur, et son charme très « british » la font se distinguer des canons de la beauté habituels.

Il n’en demeure pas moins que, depuis la fin septembre, Le Maillon Faible a été prié de céder sa place chaque samedi soir à Queer : 5 experts dans le vent . Mais la nouvelle émission de TF1 a bien eu du mal à faire oublier les audiences du jeu de Laurence Boccolini, relégué pour l’occasion à 17h50. Dès le 20 novembre, Le Maillon Faible reprendra ses droits à 19 heures.

Enfin, TF1 mise sur Laurence Boccolini actrice. La chaîne privée a, en effet, décidé de lui proposer le rôle d’un personnage récurrent dans une nouvelle fiction. Le projet est du reste plus qu’avancé. Laurence Boccolini incarnera une institutrice, Mademoiselle Joubert, dans la lignée du Dirlo, série qui n’aura vraisemblablement pas de suite sur TF1 pour raison de désaccord entre Jean-Marie Bigard et le producteur Serge Moati. Le pilote de Mademoiselle Joubert devrait arriver sur l’antenne de TF1 au cours du premier semestre 2005.

Il n’y a désormais plus aucun doute, Laurence Boccolini est devenue, petit à petit, une des valeurs sûres de TF1. Ancienne acolyte de Laurent Ruquier à la radio, elle n’avait pourtant pas rencontré le succès en remplaçant Nagui dans Que le meilleur gagne en 1995 sur France 2. Seul son personnage de « méchante animatrice » dans Le Maillon Faible semble lui avoir permis d’acquérir une véritable identité auprès du public.

TF1   LAURENCE BOCCOLINI  



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Touche pas à mon poste : ce que réserve Cyril Hanouna sur C8 pour la rentrée avec de nouveaux chroniqueurs, Benjamin Castaldi remplacé...

2 - N’oubliez pas les paroles : le retour de la maestro Natasha, Nagui chamboulé sur France 2

3 - Carla & Kévin (spoiler) : les révélations de son père, « Je n’ai jamais regardé tes émissions », fiasco d’audience sur TFX


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022