Laurence Ferrari Vs David Pujadas : la bataille du 20 heures

vendredi 3 octobre 2008 à 13:53 |
TF1/F2/DR

Jour après jour, à coup de sondages et rumeurs, le ciel s’assombrit au-dessus du fauteuil qu’occupe depuis le 25 août Laurence Ferrari. Après plus de cinq semaines aux commandes du 20 heures de TF1, la journaliste doit faire face à deux fronts : le Journal de David Pujadas et les critiques, celles de Patrick Poivre d’Arvor en tête.

C’était l’événement de la rentrée. Transfuge de Canal+ après deux saisons de succès avec Dimanche +, Laurence Ferrari devait incarner le renouveau de la grande messe de TF1. Exit donc Patrick Poivre d’Arvor et ses vingt ans d’antenne, un vent de nouveautés soufflerait sur le 20 heures. Plus collectif, des directs plus nombreux, des reportages et enquêtes plus longs : le JT concocté par la journaliste, et toute la rédaction, semble au final pour le moins avoir perturbé les téléspectateurs de la chaîne privée.

Pire, il semblerait finalement que ces derniers rejoignent petit à petit la concurrence, alias France 2 et David Pujadas. Un scénario qui va à contre courant des prévisions de Jean-Claude Dassier, directeur de l’information. Fin août dernier, ce dernier prédisait déjà que les audiences du Journal chuteraient à coup sûr. La faute à la TNT... Quant à l’écart entre TF1 et France 2, « il doit au moins rester égal », déclarait-il alors...

Toutefois, si les audiences de TF1 baissent comme prévu depuis la rentrée, celles de France 2 ne font qu’augmenter, en tout cas sur la tranche du 20 heures... Et les chiffres ne mentent pas, comme aime à le rappeler Patrice Poivre d’Arvor. Ainsi, la semaine de son arrivée, Laurence Ferrari avait retenu l’attention de 38.5% des téléspectateurs en moyenne, tandis que David Pujadas était suivi par 19.9% du public. Deux semaines plus tard, le match opposant les deux chaînes affichait 34.3% à 20.8%. Quinze jours plus tard encore, le constat paraissait clair : TF1 indiquait 33.5% à la barre pendant que France 2 rassemblait 22.2% du public présent devant la télévision. Mercredi 1er octobre enfin, pendant que 7.4 millions de téléspectateurs choisissaient TF1 (31.6%), 5.7 millions étaient réunis sur France 2 (24.3%).

Même si la chaîne privée réitère toute sa confiance en sa présentatrice vedette, les critiques fusent de toute part. En porte-drapeau de ces critiques, Patrick Poivre d’Arvor a largement contribué à l’agitation autour de la journaliste. Grand Journal de Canal+, Médias, le magazine sur France 5, presse, tous les moyens sont bons pour rappeler le succès qu’il rencontrait à la même place, et les difficultés pour lui succéder. En coulisses, les scénarios les pires sont mêmes parfois évoqués. Dans les colonnes du Figaro, Arlette Chabot, directrice de l’information de France 2, tempère : « Nous réduisons l’écart. Mais nous ne les (TF1) rattraperons jamais parce qu’ils ont pris trop d’avance, il y a quinze ans ».


Dans ce flot de unes et enquêtes au cœur du système TF1, Jean-Claude Dassier se veut également apaisant, misant sur un JT à 32%, voire 33% de part de marché moyenne. S’attendant aux critiques, Laurence Ferrari a, quant à elle, prévenu ses détracteurs dans VSD : « J’ai traversé dans ma vie des moments plus difficiles ». « Dès lors que je suis très exposée médiatiquement, je m’attendais à ce qu’on ne me ménage pas ».

D’autant que les audiences des Journaux de Jean-Pierre Pernaut et Claire Chazal ne connaissent pas la crise. Mercredi 1er octobre par exemple, le 13 heures de TF1 rassemblait encore 47.6% du public, tandis que dans le creux du dernier week-end de septembre, Claire Chazal maintenait la barre autour des 36% de part de marché (13 heures et 20 heures).

Pendant ce temps-là, France 3 se félicite de ses résultats « très positifs » pour l’information. Du lundi au vendredi, sur la première quinzaine de septembre, le 19/20 a ainsi rassemblé 3.6 millions de téléspectateurs en moyenne, affichant 22.2% de part de marché, sur la case très concurrentielle de l’access. Aux commandes du Soir 3, Carole Gaessler a rapidement fait oublier Marie Drucker. Avec 11.2% de part de marché moyenne, elle réunit chaque soir plus de 1.5 million de téléspectateurs.

Sur M6, les préparatifs pour 2009 s’accélèrent. S’il est d’ores et déjà acquis qu’un nouveau JT va venir se greffer au carrefour du 20 heures, nul n’en connaît encore le présentateur. Tout ce que compte le PAF de prétendants a été approché. À grand renfort de rumeurs, relayées par la presse et internet, Harry Roselmack (qui a totalement démenti), Christophe Hondelatte (démenti par M6) et Mélissa Theuriau figurent sur la liste la plus sérieuse. Clara Morgane et Valérie Damidot sur la plus excentrique !

Avec les chaînes de la TNT en embuscade et un Plus belle la vie regonflé à bloc par la suppression de la publicité, la seconde mi-temps du match des 20 heures débutera donc en janvier 2009. D’ici là, le duel Ferrari/Pujadas pourrait encore se resserrer. Jusqu’à quelle limite ?

TF1   FRANCE 2   FRANCE 3   M6   AUDIENCES TV   PPDA   LAURENCE FERRARI  



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Touche pas à mon poste : ce que réserve Cyril Hanouna sur C8 pour la rentrée avec de nouveaux chroniqueurs, Benjamin Castaldi remplacé...

2 - N’oubliez pas les paroles : le retour de la maestro Natasha, Nagui chamboulé sur France 2

3 - Carla & Kévin (spoiler) : les révélations de son père, « Je n’ai jamais regardé tes émissions », fiasco d’audience sur TFX


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022