Les feux de l’amour en avance : prise d’otage pour Sharon (épisode du lundi 17 août 2020 sur TF1)

vendredi 14 août 2020 à 10:28 |
Capture CBS

La situation se détériore pour Mariah et Tessa lorsqu’elle décident d’utiliser la méthode forte en prenant Alice en otage dans Les feux de l’amour ce lundi 17 août 2020 sur TF1.

Les téléspectateurs ont rendez-vous avec un nouvel épisode des Feux de l’amour ce lundi 17 août 2020 sur TF1. Les aventures des habitants de Genoa City seront à découvrir à 11 heures. Toutelatele vous propose de découvrir les intrigues phares qui composeront l’épisode.

Ce lundi 17 août 2020 dans Les Feux de l’amour

Alice captive de Mariah et Tessa
Mariah et Tessa retiennent Alice prisonnière au ranch des Newman. Mariah demande de l’aide à Sharon pour se faire à nouveau passer pour le fantôme de Cassie afin de convaincre Alice de leur dire où se trouve Crystal.

Et dans l’épisode de ce vendredi 14 août 2020

Mariah et Tessa se rendent chez Alice pour obtenir des réponses et cette dernière décide d’employer la manière forte. Dans le même temps, Abby et Zack se joignent à Sharon et Scott pour le dîner. De son côté, Devon croise Hilary qui prétend être épanouie sans Jordan, mais il n’est pas dupe. Enfin, Lily prend une grande décision vis-à-vis de Cane.

Retrouvez tous les spoilers sur Les feux de l’amour à venir sur TF1

TF1    SERIES TV    LES FEUX DE L’AMOUR   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Y’a que la vérité qui compte : Bataille et Fontaine remplacés par Cyril Hanouna, audience gagnante pour C8 ?

2 - TF1 : audience en chute libre pour Alain Chabat et son late show

3 - M6 : La France a un incroyable talent supprimée, bouleversement pour Marianne James et Sugar Sammy


INTERVIEWS

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »

# Angelica (Les Mamans, 6ter) : « Avec Tony, c’est terminé, je n’en veux plus dans ma vie »

# Marjorie Bourgeois (Les Mystères de l’amour) : « Stéphanie va vivre un gros chamboulement à cause de Gaël Royer »