Les mystères de l’amour (spoiler) : Christian pardonné, Émilie embrasse Nicolas, Hélène traumatisée

Dans Les mystères de l’amour, ce samedi 23 janvier 2021, sur TMC à partir de 19h50, John laissera Christian s’expliquer et Émilie va arborer un étrange comportement face à Nicolas.

Publié le vendredi 22 janvier 2021 à 16:43
par
Les mystères de l’amour (spoiler) : Christian pardonné, Émilie embrasse Nicolas, Hélène traumatisée
©Capture TMC 

Dans l’épisode Solutions alternatives des Mystères de l’amour, les personnages de la série de Jean-Luc Azoulay vont devoir prendre leurs destins en main. John se mettra à la place de Christian, José avoue son amour à Béné, Émilie est possédée et Hélène va apprendre une nouvelle qui va la chambouler.

John s’explique avec Christian

Après avoir tenté d’agresser Christian, John part s’expliquer calmement avec lui, isolés des autres. Christian dit toute la vérité à John, et ce dernier se met à sa place et comprend. John lui confie qu’il est également stérile et que c’est pour cela qu’il a adopté Fanny. John ne comprend pas pourquoi il ne dit pas la vérité à Fanny. Il lui suggère qu’ils peuvent à leur tour adopter un enfant. Christian ne pense pas que cela la rendrait heureuse. John pense qu’au contraire cela lui ferait plaisir d’adopter. Christian promet d’y penser.

En tête à tête avec Béné au watersport, José lui indique son envie de tout révéler à Cathy. Il lui confie qu’il veut arrêter de mentir. Il enchaine en avouant à Béné qu’il l’aime. En guise de réponse, Béné l’embrasse. Pendant ce moment de tendresse, Olga les surprend et se réjouit pour eux.

Émilie se jette sur Nicolas

Du côté de Nicolas, celui-ci croise le chemin d’Émilie. Elle semble différente et lui fait du rentre-dedans. La femme lui précise qu’elle s’appelle désormais Ingrid. Cette dernière attrape Nicolas et l’embrasse de force. Nicolas la rejette aussitôt lui demandant ce qu’il se passe. À ce moment-là, elle se réveille et semble avoir été possédée. Elle explique que c’est le démon qui est revenu. Émilie lui demande qu’il la pardonne.

Hélène décontenancée

Le docteur Blake retrouve Hélène dans son bureau. Il lui explique qu’il a eu du mal à faire partir Manuela, celle-ci squattant son lieu de travail. Il demande à Hélène ce qui ne va pas chez Manuela. Il a conscience de l’intérêt qu’elle porte à son égard. Hélène lui affirme que Manuela a complètement craqué pour lui. Dylan précise qu’elle n’est pas son style, et que son cœur est déjà pris. Hélène avoue qu’elle a été jalouse de cette situation, surtout des sourires échangés entre les deux, qui selon Dylan, était de la pure politesse. Le docteur Blake remercie Hélène d’avoir été jalouse, lui prouvant qu’il a toujours de l’intérêt pour elle.

Plus tard, Manuela retrouve Hélène et confie qu’elle a du mal à charmer Dylan. Elle précise que s’il ne répond pas à ses avances, c’est qu’il est avec quelqu’un. Hélène, interloquée, demande le nom de la personne. Il s’agirait d’Amélia, du département communication, avec qui il serait tombé fou amoureux, et ce, depuis cinq ans selon Manuela. Hélène est déboussolée.

Les mystères de l’amour sont à retrouver ce samedi 23 janvier 2021 à 19h50 sur TMC.

SOAP AWARDS 2021
Récompensez vos acteurs et séries préférés.
Votez dès maintenant pour leur offrir le trophée !

SERIES TV   TMC   LES MYSTERES DE L’AMOUR  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mardi 7 décembre 2021) : Le voyageur (France 3) devant Koh-Lanta (TF1), L’homme que j’ai condamné (M6) battu par France 5

Audiences TV prime (mardi 7 décembre 2021) : Le voyageur (France 3) devant Koh-Lanta (TF1), L’homme que j’ai condamné (M6) battu par France 5


INTERVIEW
Patrick Paroux (Camping Paradis, TF1) : « Christian Parizot est convaincu qu’il a raison de râler »

Patrick Paroux (Camping Paradis, TF1) : « Christian Parizot est convaincu qu’il a raison de râler »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021