Lio : « Je ne me suis jamais battue pour Danse avec les stars ! »

Le samedi 29 septembre, TF1 a lancé la neuvième saison de Danse avec les stars. Figure phare de la tournée Stars 80, la chanteuse Lio se confie sur sa participation et revient sur sa rencontre avec Christian Millette.

Publié le mardi 23 octobre 2018 à 16:16
par
Lio : « Je ne me suis jamais battue pour Danse avec les stars ! »
©Capture TF1 

Benoît Mandin : Pourquoi avoir participé à Danse avec les stars ?

Lio : Au départ, je suis venue pour le travail et pour ce que ça me rapporte. J’étais pas vraiment avec mon corps en bandoulière. J’adore l’émission. Je n’ai pas quitté un prime depuis que Shy’m (gagnante de la saison 2, ndlr) est entrée dans le show. Elle m’éblouissait. Pour moi, elle représente la grâce. On se projette, donc il y a quelque chose de l’ordre de l’enfance. Je ne me suis jamais battue et je n’ai léché les pieds de personne pour participer à Danse avec les stars. Une amie de Stars 80 a été approchée et on en a beaucoup parlé. Finalement, elle ne l’a pas fait et j’ai intégré le casting de la saison 9.

Par quoi avez-vous été finalement séduite ?

Je suis venue pour mon métier. Je suis une chanteuse populaire et de variété. Je fais des concerts et je suis sur les routes au moins cent cinquante jours par an. Pour que ces concerts continuent d’être remplis et rentables, je dois encore bosser dix ans. Je suis très peu active sur les réseaux sociaux donc j’ai besoin d’être connectée à mon public. Pour Danse avec les stars, j’ai ouvert un compte sur Instagram. Trois semaines après le casting, je n’avais pas de nouvelles de la production donc, je me suis dit que je n’avais pas été à la hauteur. Je pensais faire l’émission en mode femme de tête, business woman et celle qui gère sa carrière. Mais en fait, ça te choppe !

« Ce n’est pas une émotion de danser, mais un sentiment »

Comment s’est passée votre rencontre avec Christian Millette, votre danseur ?

Dès nos premiers échanges, je me suis qu’il avait un cerveau connecté avec son coeur et une grande tenue, ce qui est bien vu que je suis une grande émotive. On a commencé à danser et lorsqu’il y a eu un rapprochement, j’ai eu envie de vomir. Je me suis aperçue que je n’étais plus capable d’une proximité avec un partenaire. Je suis tellement habituée à être seule, de tenir, de parler de bananes et dire que je n’en suis pas une. Être à deux, je ne sais plus et je comprends pourquoi mes enfants me trouvent chiante. Ce n’est pas une émotion de danser, mais un sentiment.

Quel conseil vous a-t-il donné ?

Il m’a aidé à me rendre compte que j’étais toujours devant. J’ai six enfants, je cours partout et je suis toujours à l’heure, car je ne supporte pas les gens en retard. Dans la danse, je cours toujours devant donc Christian Millette m’a dit qu’il préférait que je sois en retard. Danse avec les stars est philosophique. Je suis une grande émotive et cérébrale. J’analyse tout et je fais toujours des listes. Il faut que je sois dans un lâché prise et ça, je ne sais pas faire.

  ON VOUS RECOMMANDE  

TF1   DIVERTISSEMENT   DANSE AVEC LES STARS  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (vendredi 3 juillet 2020) : Candice Renoir malmène Arthur et TF1, Reef Break démarre fort

Audiences TV Prime (vendredi 3 juillet 2020) : Candice Renoir malmène Arthur et TF1, Reef Break démarre fort

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (vendredi 3 juillet 2020) : Demain nous appartient porte le coup de grâce à N’oubliez pas les paroles, Stéphane Plaza recule

Audiences TV Access (vendredi 3 juillet 2020) : Demain nous appartient porte le coup de grâce à N’oubliez pas les paroles, Stéphane Plaza recule


INTERVIEW
Macha Polikarpova (Les Mystères de l’amour) : « Olga est aveuglée par son amour pour Sylvain... »

Macha Polikarpova (Les Mystères de l’amour) : « Olga est aveuglée par son amour pour Sylvain... »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020