Loana

Elle a été la première gagnante d’une émission de télé réalité en France. Depuis sa victoire en 2001, elle enchaîne les projets. C’est en tant qu’animatrice qu’on retrouve Loana sur TF6 où elle présente Les meilleurs moments de télé réalité . L’occasion pour elle de faire le point sur son parcours et les émissions qui ont à jamais marqué le paysage audiovisuel français.

Publié le mercredi 25 janvier 2006 à 00:41
par
Loana
©C.Chevalin/TF6 

Tony Cotte : Cela va bientôt faire cinq ans que vous avez participé à Loft Story. Quel bilan pouvez-vous faire depuis cette victoire ?

Loana : C’est un véritable changement. J’ai pu emmener ma mère en vacances et travailler dans le domaine artistique : j’ai écrit un livre et sorti deux singles. Ce fut une formidable aventure et comme on dit : Ce n’est que du bonheur !

Tony Cotte : Avez-vous revu toutes les images de Loft Story ?

Loana : A notre sortie, M6 nous a donné les cassettes de toutes les quotidiennes. J’ai attendu un an avant de les regarder. C’était étrange, on a l’impression de ne voir que ses défauts. Quand je me revois pleurer, ça m’émeut encore aujourd’hui, je conserve tout ça comme un film de vacances.

Tony Cotte : Vous ne regrettez rien ?

Loana : Si c’était à refaire, je referais certaines choses différemment de manière plus sage et modérée. J’étais un peu plus jeune à l’époque, je manquais peut-être de maturité. Mais on ne peut pas être parfaite...

Tony Cotte : Selon vous, pourquoi ce genre de télé-réalité a presque disparu du petit écran aujourd’hui ?

Loana : Les autres émissions du genre n’ont pas bénéficié de l’effet nouveauté. Je pense que certains castings étaient trop axés sur le côté mélodrame.

Tony Cotte : En tant que téléspectatrice, quelle a été votre émission préférée ?

Loana : La mienne (rires) ! Je dirais la première édition de la Star Academy, c’était celle qui a suivi le loft. Je voulais inverser les rôles pour comprendre comment on nous a perçus quelques mois auparavant. Dernièrement, j’ai beaucoup aimé Mon incroyable fiancé et cette édition de la Star’Ac alors que je n’avais pas accroché l’an dernier. Mais je retiens plus les meilleurs moments que les émissions en elles-mêmes.


Tony Cotte : Quels sont vos meilleurs moments ?

Loana : Il y en a plusieurs. Quand Jean Pascal se plante en direct ou Emma Daumas chante et fond en larme lorsque sa famille arrive sur le plateau, c’est fort en émotion.

Tony Cotte : Quelles sont les qualités que l’on doit avoir pour remporter ce type de programme ?

Loana : Il ne faut pas faire preuve de méchanceté et rester humble sans chercher à l’être à tout prix. Mais il n’y a pas de recette miracle. Le public s’identifie à vous sans que vous ne sachiez forcément pourquoi. Dans mon cas, j’ai été larguée par l’homme que j’aimais après que nous avions fait l’amour. C’est une situation qui doit arriver à 98% des filles.

Tony Cotte : Quels conseils donneriez-vous à Magalie dernière gagnante en date d’une émission de real tv ?

Loana : Je lui dirais de s’accrocher, elle a une jolie voix. Mais le talent ne suffit pas toujours. J’ai déjà rencontré beaucoup de jeunes avec des capacités artistiques impressionnantes et qui n’arrivent pas à percer. Il faut aussi faire de bonnes rencontres et savoir s’entourer...

Tony Cotte : Elle semble confier facilement sa vie privée. Vous qui aviez souffert de ce que l’on a pu dire dans les médias, quel avertissement lui donneriez-vous ?

Loana : On a tendance à trop se dévoiler à notre sortie en répondant à toutes les questions des journalistes. Il faut savoir garder son jardin secret, mais il n’y a pas de formation pour ça. Aujourd’hui encore il m’arrive de me faire « piéger », c’est quelque chose que l’on comprend avec le temps. Elle apprendra sur le tas. Après, qu’elle soit ou non avec son petit copain je ne sais pas si c’était bien utile d’en parler (rires).


Tony Cotte : Quelles sont les personnes qui, selon vous, ont le mieux réussi leur reconversion ?

Loana : Sans hésitation Jenifer ! Je pense aussi à Emma Daumas et Nolwenn. Sur les centaines de candidats aux différents programmes, il est difficile d’en citer plus d’une dizaine aujourd’hui.

Tony Cotte : Vous officiez sur TF6 avec Les meilleurs moments de télé-réalité, avez-vous des ambitions d’animatrice ?

Loana : Je ne cherche pas à l’être. C’est TF6 qui est venu me démarcher. J’avais beaucoup de doutes, je ne me sentais pas capable d’animer seule une émission. Mais au final, c’était une très bonne expérience, je me suis entendue avec toute l’équipe. Nous avons beaucoup rigolé et nous pourrions même en faire un bêtisier ! (rires)

Tony Cotte : On parle d’un nouveau disque. C’est un projet audacieux après l’échec d’Obsession, votre précédent single...

Loana : J’ai pris du plaisir à le faire, j’y ai cru mais ça n’a pas marché. Pour moi, les ventes n’ont pas une grande importance, je ne veux pas faire du commercial et attendre mon chèque en retour. Je travaille beaucoup sur les maquettes à mes heures perdues. Je démarcherai ensuite les maisons de disques. Je m’y prends à l’envers, mais j’aime faire de la musique, j’espère sortir mon prochain titre cette année sans pour autant me fixer un impératif.

Tony Cotte : En 2001, vous sortiez votre autobiographie « Elle m’appelait Miette », aujourd’hui on a l’impression que vous ramassez celles de votre popularité...

Loana : Tout cela marche par période. Il faut savoir se reposer et ne pas tout faire au fur et à mesure sinon on ne prend plus de plaisir. Il y a forcément des moments où je suis moins présente. Je ne veux pas lasser le public. Je me suis reposée l’an dernier. 2006 sera donc une année de travail (rires).

REAL TV   CABLE / SATELLITE / ADSL   TF6   LOFT STORY  



AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (dimanche 16 janvier 2022) : Anna triomphe sur TF1, France 3 plombe Le cas Richard Jewell (France 2)

Audiences TV prime (dimanche 16 janvier 2022) : Anna triomphe sur TF1, France 3 plombe Le cas Richard Jewell (France 2)


INTERVIEW
Manon éliminée de N’oubliez pas les paroles (France 2) : « C’est un vrai marathon psychologique et physique »

Manon éliminée de N’oubliez pas les paroles (France 2) : « C’est un vrai marathon psychologique et physique »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022