Money Drop : Laurence Boccolini toujours plus menacée sur TF1

Publié le samedi 17 octobre 2015 à 09:32
par
Money Drop : Laurence Boccolini toujours plus menacée sur TF1
©Capture TF1 

Largement leader chaque soir à 19 heures, Money Drop a permis à TF1 de redresser la barre après l’échec cinglant de Boom ! cet été. Toutefois, le programme animé par Laurence Boccolini reste nettement en retrait sur un an, avec des parts d’audience qui auraient été jugées désastreuses il y a deux ans.

Surtout, le jeu de la Une ne cesse de voir son public vieillir face à la TNT. Ce vendredi 16 octobre, Money Drop a ainsi chuté à des niveaux inquiétants auprès de la cible commerciale, voyant TF1 passer derrière France 2 dans la case cruciale de l’access prime time.

Dans le détail, le nouveau numéro de Money Drop a intéressé 3.44 millions de téléspectateurs, soit 18.9% du public et seulement 12.8% des ménagères de moins de 50 ans. En face, le second numéro de N’oubliez pas les paroles prenait la tête sur le public préféré des annonceurs avec 2.84 millions de Français, 15.0% du public et 16% des femmes responsables des achats.

Les résultats auprès des ménagères restant déterminants dans l’établissement des tarifs publicitaires, TF1 est aujourd’hui confrontée à un vrai problème à 19 heures.

  ON VOUS RECOMMANDE  

TF1   FRANCE 2   AUDIENCES TV   DIVERTISSEMENT   MONEY DROP   N’OUBLIEZ PAS LES PAROLES !  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (samedi 31 juillet 2021) : Mongeville devant les émissions cultes de TF1, Fort Boyard au plus haut, Seal Team plombe M6

Audiences TV prime (samedi 31 juillet 2021) : Mongeville devant les émissions cultes de TF1, Fort Boyard au plus haut, Seal Team plombe M6

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (vendredi 30 juillet 2021) : Demain nous appartient impérial, Stéphane Plaza s’accroche, Silence ça pousse au top

Audiences TV access (vendredi 30 juillet 2021) : Demain nous appartient impérial, Stéphane Plaza s’accroche, Silence ça pousse au top


INTERVIEW
Olivier Minne (Fort Boyard) : « Si le genre n’avait pas été renouvelé, le Fort se serait totalement éteint »

Olivier Minne (Fort Boyard) : « Si le genre n’avait pas été renouvelé, le Fort se serait totalement éteint »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021