Money Drop / Touche pas à mon poste : les ménagères hésitent-elles entre Laurence Boccolini et Cyril Hanouna ?

Publié le jeudi 4 février 2016 à 18:52
par
Money Drop / Touche pas à mon poste : les ménagères hésitent-elles entre Laurence Boccolini et Cyril Hanouna ?
©Capture TF1 

Depuis le revers de WishList, la liste de vos envies, TF1 a rappelé Money Drop pour son access prime time. Dès le 18 janvier, Laurence Boccolini a fait son retour sur l’antenne de la chaine privée pour affronter au mieux la concurrence.

Et d’emblée, la recette s’est avérée gagnante. Pour sa première semaine, spéciale humoristes, Money Drop a pu compter sur 4.1 millions de téléspectateurs, soit 20.4% du public présent devant son petit écran entre 19h05 et 19h40. TF1 a instantanément gagné 1 million de fidèles et 4.3 points d’audience.

4 millions de téléspectateurs devant Money Drop

La semaine suivante, le jeu, qui en a profité pour injecter quelques nouveautés , a accusé un léger repli. Du 25 au 29 janvier, 3.9 millions de Français ont suivi les candidats de Money Drop, soit 19.6% de part de marché.

Si l’écart avec la concurrence reste important, le divertissement de la Une souffre quelque peu sur une cible essentielle : les femmes de moins de 50 ans. En effet, la chaine parvient à fidéliser un public familial autour de son jeu, mais la fameuse ménagère s’éparpille sur la concurrence.

Des femmes de moins de 50 ans indécises

Aux côtés de TF1, deux autres chaines attirent chacune près de 15% d’entre elles, France 2 et D8. Money Drop, N’oubliez pas les paroles et Touche pas à mon poste fidélisent ainsi près de la moitié de la cible disponible entre 19h10 et 19h50. Sans compter M6 qui se retrouve au-dessus du lot.

Cependant, Money Drop semble éviter la « catastrophe » évoquée par l’émission concurrente Touche pas à mon poste. Depuis le début du mois de février, Laurence Boccolini peut ainsi compter sur 3.94 millions de Français, soit 20% du public, dont 15% des femmes de moins de 50 ans. La part d’audience est identique du côté des femmes de moins de 50 ans avec enfants.

Sur le même créneau horaire, en frontal, le talk-show de D8 attire 7% du public, dont 14% des femmes de moins de 50 ans et 11% des femmes de moins de 50 ans avec enfants. L’avantage a toutefois été donné à Touche pas à mon poste le 1er février dernier. Le canal 8 de la TNT a ainsi devancé la Une de 1 point sur la cible des femmes de moins de 50 ans. Depuis, Laurence Boccolini a rattrapé son retard avec deux points d’avance sur D8.

Public familial Vs public plus segmentant

Le public familial de Money Drop est opposé au public plus segmentant de Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna attirant en masse les moins de 35 ans. Mais une chose est sûre, TF1 semble gagner en puissance lorsqu’elle organise des semaines spéciales comme avec les animateurs ou les humoristes.

Et si la chaîne travaille sur de nouveaux formats en vue d’une alternance, il n’est pas question pour TF1 de passer son jeu à succès... à la trappe.

  ON VOUS RECOMMANDE  

TF1   AUDIENCES TV   C8   DIVERTISSEMENT   TOUCHE PAS A MON POSTE !   MONEY DROP   LAURENCE BOCCOLINI   CYRIL HANOUNA  

RESTEZ CHEZ VOUS


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (dimanche 5 avril 2020) : Moi moche et méchant 3 met KO Neuilly sa mère, Inspecteur Barnaby en hausse

Audiences TV prime (dimanche 5 avril 2020) : Moi moche et méchant 3 met KO Neuilly sa mère, Inspecteur Barnaby en hausse

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (dimanche 5 avril 2020) : Sept à huit au plus bas, Les enfants de la télé et  Les Mystères de l’amour au top

Audiences TV access (dimanche 5 avril 2020) : Sept à huit au plus bas, Les enfants de la télé et Les Mystères de l’amour au top


INTERVIEW
Carole Dechantre (Les Mystères de l’amour) : « La saison 22 se termine sur un grand suspense »

Carole Dechantre (Les Mystères de l’amour) : « La saison 22 se termine sur un grand suspense »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020