Panique dans l’oreillette > Anne Roumanoff

samedi 25 octobre 2008 à 18:45 |

Frédéric Lopez sur France 2

Si Panique dans l’oreillette, le « talk-show ludique » de France 2, paraissait original sur sa forme, cette semaine encore il propose un portrait décalé d’un humoriste. Il semble urgent donc pour Frédéric Lopez de se renouveler un peu et pourtant l’homme continue de scander une phrase d’Oscar Wilde qui illustrerait le sens de son émission : « Il faut viser la Lune car même en cas d’échec, on atterrit toujours dans les étoiles ». Anne Roumanoff est ainsi l’invitée de la semaine. Jugée comme une artiste « qui s’est beaucoup battue pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui », l’intéressée, parait-il « au sommet de son art », est à l’honneur. Pour mieux saisir le personnage, Michel Drucker, Patrick Roumanof, le petit frère, Bernard Mabille et Chantal Ladesou sont les complices du jour.

« J’ai un peu peur, il y a des petits détails j’ai pas envie qu’on sache » et avertit « les gens là haut » dans la bulle insonorisée. L’humoriste avoue en même temps « être excitée par l’émission » et assure ne pas « avoir d’ennemis » avec une moue dubitative. Quand Michel Drucker assure dans l’oreillette que sa chroniqueuse « couche avec Mabille » (son co auteur), l’intéressée n’est pas vraiment honorée : « Il est quand même beaucoup plus âgé que moi (...), il est très drôle mais ça ne suffit pas ».Ce dernier fait même mine de descendre sur le plateau.

Michel Drucker continue de surprendre en demandant si, à l’instar de ses tenues, les dessous d’Anne Roumanoff sont également « rouges » ! Celle-ci répond par la négative. Trêve de plaisanteries, promotion oblige, les téléspectateurs ont droit à un florilèges d » sketchs, et plus particulièrement d’Anne 20 ans, son dernier spectacle.

Panique dans l’oreillette est également l’occasion d’apprendre un tas d’anecdotes : l’invitée ne fait ainsi « pas beaucoup la cuisine », est « peu ordonnée » mais aime qu’on lui dise « qu’elle maigrit ». Si elle ne boit « pas d’alcool » , elle aime en revanche « manger avec ses doigts », bref des détails oh combien passionnants... Au cours de l’émission, Anne Roumanoff revient également sur son physique avec lequel elle n’a pas souvent été à l’aise : « Si j’étais très belle, je ne serais pas comique », exception faite de « Michelle Laroque » pour l’humoriste et de « Ségolène Royal », selon un Michel Drucker décidément en pleine forme !

PANIQUE DANS L’OREILLETTE   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Anne-Claire Coudray : la journaliste explose en direct avant son départ sur TF1

2 - Avis de recherche, Le Jeu de la vérité... les émissions cultes de Patrick Sabatier rediffusées pour la 1ere fois à la TV

3 - Tomer Sisley sur la fin de Balthazar sur TF1 : « Je n’aurais pas aimé faire la saison de trop »


INTERVIEWS

# Dembo Camilo (Ici tout commence, TF1) : « Souleymane ne va pas retenter de récupérer Deva »

# Elsa Esnoult (Les mystères de l’amour, TMC) : « Fanny va pardonner John pour sa relation avec Gabriella »

# Frédérique (Les Reines de la route, 6ter) : « Je ne me suis pas amusée à me faire passer pour quelqu’un d’autre »