Panique dans l’oreillette > Arielle Dombasle et Michel Drucker

mercredi 3 juin 2009 à 22:55 |
Serge Khalfon

Frédéric Lopez sur France 2

Habitué à recevoir de nombreux invités chaque semaine dans son confortable canapé rouge, Michel Drucker échange les rôles et prend place dans le fauteuil blanc de Frédéric Lopez. Pour ce nouveau numéro de Panique dans l’oreillette, l’animateur dominical de France 2 se prête au jeu.

Au cours de l’émission, les révélations sur l’intéressé fusent ! Sa femme, Dany Saval, présente en tant que complice dans la bulle insonorisé, dresse un portrait peu flatteur : Michel Drucker est un époux « hypocondriaque, peu bricoleur, casanier et soucieux de ses 8 heures de sommeil ». Et également fêtard ! Ses plus fidèles amis viennent ainsi en bande dévoiler les « bêtises » faites à l’antenne depuis 30 ans alors qu’ils étaient commentateurs sportifs : Jacques Vendroux, Thierry Rolland, Stéphane Collaro, Pierre Fulla et Michel Drey.

Panique dans l’oreillette sait également faire dans l’émotion, notamment à l’évocation de ses parents et de son frère, Jean, « disparu si jeune ». De son côté,
Arielle Dombasle a perdu sa maman à l’âge de 11ans. Elle grandit au Mexique à côté d’un père qui ne voit pas la petite fille malheureuse et introvertie qu’elle est. A l’époque véritable garçon manqué, elle fréquente les matches de catch (!!) et est indisciplinée à l’école.

Promotion de son dernier album oblige, sur le plateau, la tendre moitié de Bernard-Henri Lévy pousse la chansonnette, ou du moins La danse des canards façon lyrique ! En compagnie de Michel, le binôme reproduit également une scène du Père Noël est une ordure.

Décalée, Arielle Dombasle l’est réellement dans la vie. Les téléspectateurs apprennent ainsi que l’intéressée est tombée amoureuse de BHL en découvrant son portrait en couverture du livre La Barbarie à visage humain dans une librairie ! Quelques années plus tard, lors d’une séance de dédicace, la fameux auteur/philosophe lui signe « Pour Arielle. En attendant... » sans même la connaître.

Michael Drucker est également fidèle à son image. S’il est gentil, il n’est pas naïf pour autant et se dit « lucide » sur le show business. Son baromètre ? L’attitude des artistes avec « les petits », à savoir le staff technique présent en coulisses. Sans , hélas, dévoiler de noms, l’animateur avoue qu’il y a des stars qu’il aurait préféré ne pas connaître pour éviter d’être, par la suite, déçu.

PANIQUE DANS L’OREILLETTE   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Slam : l’incroyable retour d’Enzo chez Cyril Féraud sur France 3 ? Le champion fait des révélations

2 - Plus belle la vie : Stéphane Hénon (Boher) de retour dans la suite de la série

3 - Qui veut être mon associé ? : Detective Box et Caps me, l’incroyable succès depuis leur passage sur M6


INTERVIEWS

# Frédérique (Les Reines de la route, 6ter) : « Je ne me suis pas amusée à me faire passer pour quelqu’un d’autre »

# Sean Kanan (Amour, Gloire et Beauté / Top Models) : « Ridge pourrait tuer Deacon par amour pour Brooke ! »

# Xavier, gagnant du Quiz des Champions (France 2) : « Jean-Luc Reichmann était content qu’un champion des 12 coups de midi gagne »