Punchline : coup de sang de Karim Zeribi, Laurence Ferrari accroche Olivier Truchot et David Pujadas

mardi 5 mai 2020 à 14:57 |
Capture CNews

Laurence Ferrari a tenu l’antenne pendant près de trois heures sur CNews ce lundi 4 mai 2020 avec Punchline. Le rendez-vous s’est défendu face à la concurrence (LCI / BFMTV).

Laurence Ferrari a pris l’antenne dès 16 heures sur CNews avec une nouvelle édition de Punchline ce lundi 4 mai 2020 après la diffusion de longs passages des déclarations du Premier ministre Édouard Philippe face aux Sénateurs. Loïc Signor, Frédéric Bizard, François Pupponi et le Docteur Rachida Inaoui Rozé ont accompagné la journaliste en première partie d’émission. La nécessité de la reprise de l’activité économique de la France a été débattue en plateau.

Dès 16h18, le programme a été interrompu par la prise de parole d’Emmanuel Macron, avant que Laurence Ferrari ne reprenne l’antenne à 16h38. La première partie de Punchline a attiré 135 000 téléspectateurs, soit 1.5% du public âgé de 4 ans et plus. CNews est alors devancée par BFMTV, mais devance LCI et Arlette Chabot.

Laurence Ferrari dépasse Arlette Chabot et talonne Olivier Truchot

Dès 17 heures, la course aux masques a été décryptée par les personnalités présentes autour de la table de Punchline. Philippe Douste-Blazy est alors intervenu aux côtés de Laurence Ferrari et a posé des doutes sur les 500 000 tests hebdomadaires annoncés par le gouvernement. La mission semble donc impossible selon l’ancien Ministre de la Santé.

Jusqu’à 18 heures, le rendez-vous a pu compter sur 212 000 Français, soit 2.2% du public âgé de 4 ans et plus. CNews se rapproche alors de BFMTV (2.7% des 4 ans et plus), et fait jeu égal avec LCI.

Laurence Ferrari devant David Pujadas auprès de la cible commerciale

Enfin, dans la dernière partie de l’émission, Karim Zeribi, consultant pour la chaîne, a expliqué que la chaîne de la santé ne fonctionne pas en France. Il a exposé les différents coups de gueule des professionnels de la santé qui n’ont pas été pris en compte par le gouvernement. Il a défendu les pharmaciens de proximité. Laurence Ferrari a rendu l’antenne à 18h52.

Une moyenne de 289 000 téléspectateurs étaient branchés devant Punchline, soit 2.2% de part de marché auprès des 4 ans et plus, et 2.1% des 25-49 ans. En frontal, BFMTV dépasse les 400 000 fidèles, tout comme David Pujadas sur LCI. En revanche, Laurence Ferrari a fait mieux auprès de la cible commerciale face à LCI.

AUDIENCES TV    CNEWS    LAURENCE FERRARI    PUNCHLINE   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Anne-Claire Coudray : la journaliste explose en direct avant son départ sur TF1

2 - Avis de recherche, Le Jeu de la vérité... les émissions cultes de Patrick Sabatier rediffusées pour la 1ere fois à la TV

3 - Tomer Sisley sur la fin de Balthazar sur TF1 : « Je n’aurais pas aimé faire la saison de trop »


INTERVIEWS

# Dembo Camilo (Ici tout commence, TF1) : « Souleymane ne va pas retenter de récupérer Deva »

# Elsa Esnoult (Les mystères de l’amour, TMC) : « Fanny va pardonner John pour sa relation avec Gabriella »

# Frédérique (Les Reines de la route, 6ter) : « Je ne me suis pas amusée à me faire passer pour quelqu’un d’autre »