Qu’est ce qu’on va faire de Jacques ? (Arte) : une histoire vraie pour un Vincent Deniard schizophrène ?

vendredi 25 février 2022 à 18:53 |
Capture Arte

Le drame familial, Qu’est-ce qu’on va faire de Jacques ?, est programmé en prime ce vendredi 25 février 2022 sur Arte. Vincent Deniard, aperçu dans Les bracelets rouges, est à la tête de la distribution.

Arte programme la fiction inédite, Qu’est ce qu’on va faire de Jacques ?, à partir de 20h55 ce vendredi 25 février 2022. Les maladies psychiques et ses conséquences familiales sont au cœur d’un drame amené à se démultiplier dans les prochaines années selon une étude de l’OMS.

Jacques, un trentenaire schizophrène et bipolaire, est choyé par son père depuis le décès de sa mère. Mais ce dernier décède et il contraint Fabien, Estelle et Louis, les frères et sœurs de Jacques, à se dévouer corps et âme pour prendre soin de leur frère mais celui-ci tente de mettre fin à ses jours le jour de l’enterrement. Quand il sort de l’hôpital, il découvre que la maison familiale a été mise en vente.

Vincent Deniard, le retour d’un « bracelet rouge » à l’hôpital

Jacques refuse de se rendre dans une institution spécialisée et Louise, la benjamine, accepte de veiller sur lui et le prendre à son domicile en accord avec son petit ami. Estelle, qui s’apprête à avoir un enfant avec sa compagne, s’inquiète peu du sort de son frère, laissant le soin à Louise et Fabien de prendre les décisions qui s’imposent.

Le personnage schizophrène est campé par Vincent Deniard, l’un des personnages de la série à succès Les bracelets rouges, diffusé à partir de 2018. Maud Wyler interprète Louise tandis que Estelle vit sous les traits de Claude Perron, au casting de la série netflix, Emily in Paris. Enfin, Pascal Rénéric incarne Fabien.

Une réalisatrice au plus près de la vérité

Le tournage s’est déroulé dans la campagne charentaise, à Chazelles, « le cadre idéal pour insuffler une dimension contemplative à la mise en scène » selon la réalisatrice, Marie Garel-Weiss, dans un entretien accordé à Arte. Par ailleurs, si elle ne s’est pas inspirée de l’histoire d’une famille en particulier, de par son vécu, elle s’est assurée que le déroulé de son œuvre colle à la réalité rencontrée par de nombreuses familles françaises :

« Je me suis sentie familière du récit livré par Pierre Chosson et Hedi Sassi [le duo de scénaristes, ndlr]. J’ai subi moi-même la maladie. Comment la gérer au sein d’une famille ? Comment se battre contre l’impuissance et la fatalité ? Comment avancer quand l’un des proches stagne ? Ces interrogations, mais aussi le mélange de fragilité héréditaire et d’errance vécu par Jacques et sa fratrie me parlent ».

Pour son son interprétation, Vincent Deniard a reçu le prix d’interprétation masculine au festival de La Rochelle en 2021.

ARTE   FICTIONS  


ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Jessica Thivenin (Les apprentis aventuriers, finale, W9) : « Être obligée de faire des coups tordus est très dur... »

2 - C’est Canteloup : la dernière apparition d’Alessandra Sublet sur TF1, sa passion secrète finalement dévoilée

3 - La 7ème Compagnie (TF1) : comment Chaudard, Pitivier et Tassin vont arriver dans une série sur Netflix avec Sébastien Thoen et Jonathan Cohen ?


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022