Scandal : une mauvaise blague pour Joshua Malina lors du dernier épisode de la saison 2

mardi 19 août 2014 à 15:34 | ,
C.Sjodin/ABC

Qualifié de « serial blagueur » par ses collègues de Scandal, Joshua Malina, alias David Rosen à l’écran, a fait l’objet d’une petite plaisanterie à l’issue de la deuxième salve d’épisodes. Pour Toutelatele.com, lors du Festival de Télévision de Monte-Carlo, Darby Stanchfield et le principal intéressé sont revenus sur les faits...

« Joshua s’amuse à faire des farces à tout le monde et à longueur de temps. À la fin de la saison 2, Shonda [Rhimes, showrunner de Scandal, ndlr] a donc décidé de se venger : elle a écrit dans le scénario la fin de son personnage, a révélé Darby Stanchfield. Lui qui a l’habitude de se dépêcher d’aller lire la dernière page du script, est devenu aussitôt livide ! Mais il a rapidement pris le script de quelqu’un d’autre et il a compris que c’était juste une blague. Il est trop intelligent pour se faire avoir plus de quelques secondes... »

Et Joshua Malina de renchérir : « Shonda est souvent agacée lorsque je regarde directement la fin du scénario à chaque fois qu’on nous le distribue. (...) On m’a ainsi donné un script contenant une page supplémentaire dans laquelle mon personnage disparaissait. Un vrai moment de solitude ! »

Le dernier épisode de la saison 2 de Scandal, « Passage aux aveux », est diffusé ce 19 août aux alentours de 23h30 sur M6.

M6    SERIES TV    SCANDAL   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Anne-Claire Coudray : la journaliste explose en direct avant son départ sur TF1

2 - Avis de recherche, Le Jeu de la vérité... les émissions cultes de Patrick Sabatier rediffusées pour la 1ere fois à la TV

3 - Tomer Sisley sur la fin de Balthazar sur TF1 : « Je n’aurais pas aimé faire la saison de trop »


INTERVIEWS

# Dembo Camilo (Ici tout commence, TF1) : « Souleymane ne va pas retenter de récupérer Deva »

# Elsa Esnoult (Les mystères de l’amour, TMC) : « Fanny va pardonner John pour sa relation avec Gabriella »

# Frédérique (Les Reines de la route, 6ter) : « Je ne me suis pas amusée à me faire passer pour quelqu’un d’autre »