mardi 25 mars 2014 à 16:36 par

Framboisier, Bernard Minet, Éric : Que sont devenus Les Musclés du Club Dorothée ?

De la musique à la sitcom

De la musique à la sitcom
© 

Dès son arrivée sur TF1 en 1987, Dorothée a été accompagnée par cinq musiciens, bientôt surnommés Les Musclés. Venus d’horizon divers, Minet, Framboisier, Éric, René et Rémi ont essuyé les plâtres de la planète AB. Ensemble, ils ont été les premiers à s’afficher dans une sitcom. À partir de Salut les Musclés, toute une galaxie de personnages a été façonnée par Jean-Luc Azoulay, de Premiers baisers jusqu’aux Miracles de l’amour.

En plus de jouer la musique des tubes de Dorothée (à la télévision et en concert) et de s’amuser devant les caméras, Les Musclés ont enchaîné les tubes : « La Fête au village », « Le Père Noël des Musclés », « Merguez Party », « La Musclada », « Moi j’aime les filles »… Des dizaines de chansons, parmi lesquelles se distinguent également des titres qui ont soulevé une polémique, comme « Antoine Daicone » (critique ouverte envers Antoine de Caunes).

Bernard Minet : chanteur et batteur

Bernard Minet : chanteur et batteur
© 

Né en 1953, de son vrai nom Bernard Wantier, Bernard Minet reste le Musclé le plus populaire à travers les générations. En plus d’être le batteur attitré de Dorothée, il a interprété les génériques les plus célèbres du Club Dorothée, comme Bioman, Les Chevalier du zodiaque, Juliette, je t’aime ou Un Collège fou fou fou.

Après la fin de l’aventure sur TF1, le musicien a fait fructifier son catalogue de titres dans des galas, discothèques et soirées privées pour nostalgiques endurcis. Lors de la sortie de la compilation The Retour en 2007, il participe au titre « Nicolas et Ségolène », parodie de la chanson « Nicolas et Marjolaine » de Dorothée. Trois ans plus tard, il monte sur la scène de Bercy au moment du retour médiatique de l’icône d’une génération.

René : le saxophoniste de la bande

René : le saxophoniste de la bande
© 

Né en 1944, de son vrai nom René Morizur, René était le plus âgé des Musclés. Peut-être le plus discret du groupe, le musicien et acteur est décédé le 26 août 2009, victime d’une rupture d’anévrisme survenue après plusieurs jours d’hospitalisation à Brignoles, dans le Var. Après la fin du Club Dorothée, il avait continué sa carrière de saxophoniste, en acceptant d’apparaître pour The Retour en 2007.

De Johnny Hallyday à Magma, René avait accompagné de nombreux artistes de renom. « M. Lettré des Musclés » comme le surnommait ses camarades, il n’a pas connu le retour triomphal réservé à Dorothée et ses musiciens en 2010. Il a terminé sa carrière sein du groupe Bluegators. Sur IDF1, une émission hommage a été diffusée après sa mort.

Rémy : le bassiste et compagnon d’Ariane

Rémy : le bassiste et compagnon d’Ariane
© 

Né en 1959, de son vrai nom Rémy Sarrazin, Rémy a eu une place particulière dans l’univers du Club Dorothée. Pendant l’âge d’or de l’émission, il était le compagnon d’Ariane, la complice de Dorothée, Jacky, Patrick et Corbier. Sur la scène, le musicien tenait la basse.

En coulisses, il a poursuivi sa collaboration avec Jean-Luc Azoulay durant plusieurs années, en composant notamment le générique de la série La Baie des Flamboyants.Il a développé sa propre société de production, Trinore (à partir du nom de ses deux enfants, Tristan et Éléonore). Rémy Sarrazin est apparu dans plusieurs épisodes des Mystères de l’amour, la suite d’Hélène et les garçons, diffusée sur TMC.

Éric et lalalaitou

Éric et lalalaitou
© 

Né en 1948, de son vrai nom Éric Bouad, Éric était le gastronome et l’épicurien de Salut les Musclés, amateur de bonne chère et du cassoulet de Toulouse. Dans toutes les chansons du groupe, il donnait du « Lalalaitou », au point d’en faire un titre en 1992, « On va faire lalalaïtou ce soir ».

S’en retournant dans le sud de la France avec son franc-parler, dans l’Aveyron plus précisément, il a continué sa carrière dans la musique, dans le domaine de l’orchestration, mais également en tant que choriste. Après avoir accompagné Carlos, Catherine Lara, Nicoletta ou écrit des musiques pour Johnny Hallyday dans les années 1980, Éric Bouad est plus récemment apparu dans le clip « Le Loto », toujours visible sur le web.

Framboisier : la voix et le charme…

Framboisier : la voix et le charme…
© 

Né en 1950, de son vrai nom Claude Chamboisier, Framboisier était le tombeur de ces dames. La voix des Musclés a bercé la ménagère et rendu toutes les filles de passage dans Salut des Musclés dingues… Il a été l’un des maillons essentiels dans la construction de la saga dite des Girard, du nom de la famille qui a traversé l’ensemble des sitcoms AB. Framboisier était l’oncle de Justine, l’héroïne de Premiers baisers…

Le sourire toujours éclatant, le musicien a poursuivi sa carrière au terme de l’aventure cathodique. Producteur d’un album du groupe Matmatah (« La Ouache »), il a enchaîné avec plusieurs jeunes talents, sans le même succès. En 2007, il a prêté sa voix pour « Nicolas et Ségolène », le dernier titre en date des Musclés, avant de rejoindre Dorothée à Bercy en 2010.

Hilguegue l’extraterrestre

Hilguegue l’extraterrestre
© 

Elle lisait des bouquins en trois secondes, savait s’y prendre avec le petit Gus, résoudre toutes les bêtises d’Estrella et calmer l’hystérique Valériane, reine de la baffe : Hilguegue est le personnage qui a fait virer Salut les Musclés d’une sitcom gentillette à un show du grand n’importe quoi (avec la suite La Croisière foll’amour). Avec son accent à couper au couteau, l’extraterrestre Hilguegue était incarnée par l’Autrichienne Babsie Steger.

L’actrice a multiplié les apparitions aux génériques des productions de TF1 ou France 2 au lendemain de l’arrêt total des frais pour AB. Navarro, Le GREC, Joséphine, ange gardien, Avocats et associés, Désiré Landru, Valentine et Cie ou Les Misérables apparaissent à son CV. En 2003, elle ouvrait un restaurant biologique, « Le Petit Vienne », dans le XIVème et testait pour la première fois en public ses spécialités de pâtisseries autrichiennes. La cuisine est une autre de ses passions. Plus encore qu’une actrice, Babsie est également une animatrice. Elle s’est notamment distinguée sur IDF1 ou Vivolta. En décembre 2012, elle a pris les commandes des Pâtisseries de Babsie sur Cuisine+.

Valériane, la donneuse de claques

Valériane, la donneuse de claques
© 

Valériane de la Motte Picquet, vicomtesse du Pré aux Moules a marqué les esprits et les joues de Minet… La fiancée du batteur des Musclés est restée à l’affiche durant toute l’aventure AB, de Salut les Musclés à La Croisière Foll’amour. Jalouse au possible, son rôle consistait souvent à partir en furie, en claquant son bien-aimé. Joyce Brunet a endossé le costume de la rousse endiablée. Après le clap de fin, l’actrice a continué sa carrière en se retournant vers les planches du théâtre.

En 2001, l’actrice était sur la scène du Théâtre Essaïon, à Paris, dans le spectacle pour enfants Les trois petits cochons. En parallèle, elle a travaillé sur l’adaptation en extérieur des Fables de la Fontaine. Plus récemment, elle était à l’affiche de l’Aktéon Théâtre, dans Le Tartuffe et mis en scène Barbe Noire le Pirate et la légende de l’Ile d’Or, au Funambule, toujours à Paris.

Richard Lornac, le bon copain

Richard Lornac, le bon copain
© 

Second rôle dans Salut les Musclés, Richard Lornac a multiplié les casquettes chez AB. Après avoir participé à la sitcom des musiciens, le célèbre moustachu a rejoint le plateau plus ensoleillé des Garçons de la plage. Il était Bob, qui avait élu domicile au Club après avoir gagné à la loterie. Cet ex-agent de bureau aux services sanitaires d’une société d’agrafeuses cherche désespérément un peu de compagnie…

Le pianiste a accompagné les artistes-maison sur scène, tout en poursuivant sa collaboration à France Inter, avec notamment Rien à cirer (Laurent Ruquier). Sur les ondes de Radio France, il a conservé son fauteuil du Fou du roi (Stéphane Bern) aux Affranchis (Isabelle Giordano), jusqu’au plus récent On va tous y passer (Frédéric Lopez et André Manoukian). Il est depuis plus de vingt ans l’un des piliers de la radio.

P’tit Gus deviendra grand

P’tit Gus deviendra grand
© 

Après l’apparition d’Hilguegue, P’tit Gus a débarqué chez Les Musclés. L’extraterrestre facétieux n’avait qu’à tirer sur son oreille pour commettre la pire des bêtises, qu’il fallait bien entendre réparer. À partir de ce canevas, les épisodes se sont suivis et ressemblés, jusqu’à extinction des feux et départ pour La Croisière Foll’amour. Le petit garçon était incarné par Renan Mazéas.

Sur le petit écran, l’acteur a enchaîné les séries et les fictions : Les Maîtres du pain (1993), Une Nounou pas comme les autres (1994), Le Refuge (1996), Une soupe aux herbes sauvages (1997) ou Marie Humbert, le secret d’une mère (2007). Né en 1982, il a également participé à l’un des épisodes de la scripted-reality de France 3, Si près de chez vous.

Justine : des Musclés à Premiers baisers

Justine : des Musclés à Premiers baisers
© 

Dans l’univers des sitcoms AB, le personnage de Justine est au centre de tout l’édifice des « Girard ». La jeune adolescente, nièce de Framboisier, est d’abord apparue dans Salut les Musclés. Elle retrouvera ensuite ses parents et sa grande sœur, Hélène, dans Premiers baisers, avant de prendre la direction de l’université dans Les Années Fac. Avec Jérôme (Fabien Remblier), l’héroïne a formé l’un des couples phares de la saga AB.

De Camille Raymond, il a été dit tout et à peu près n’importe quoi. À la fin des années 1990, après la fin du Club Dorothée et des sitcoms AB, la comédienne a repris le chemin des études. D’abord Sciences Po’, la London School of Economics : la tête bien sur les épaules, elle est devenue chef de projet dans l’agence de communication BETC Euro RSCG. Sur le plateau de Ça se discute, cette mère de famille a témoigné : elle n’a jamais cédé aux sirènes de la nostalgie, même si elle a accepté de réapparaitre dans Les Mystères de l’amour de TMC, pour un clin d’œil, au mariage de sa sœur.

Estrella, une extraterrestre gaffeuse

Estrella, une extraterrestre gaffeuse
© 

En 1995, Les Musclés ont quitté leur pavillon pour prendre les voiles dans La Croisière Foll’Amour. Durant deux ans, le bateau a été le théâtre d’événements tous plus chaotiques les uns que les autres. À la source de tous les ennuis, une même personne : Estrella. L’extraterrestre brune, amie d’Hilguegue ne savait pas vraiment manier sa télécommande, et créait maladroitement des situations cocasses. Elle était venue étudier les humains et n’a pas été déçue du voyage.

Le rôle était joué par Isabelle Bouysse, qui a ensuite rejoint Les Vacances de l’amour, dans les bras de Nicolas, puis Les Mystères de l’amour. L’actrice est mariée à Jean-Luc Azoulay, l’auteur et architecte des sitcoms de l’univers de Dorothée. Parmi ses autres apparitions, Isabelle Bouysse a figuré aux génériques deL’Un contre l’autre (TF1) ou Studio Télé (non diffusé par la chaîne).

A quand le retour dans Les Mystères de l’amour

A quand le retour dans Les Mystères de l’amour
© 

Depuis plusieurs saisons, les héros d’Hélène et les garçons ont fait leur retour sur TMC, dans Les Mystères de l’amour. Hélène, Nicolas, José, Christian, Bénédicte, Laly et tous les personnages séduisent un large public, alors que la saison 6 arrive à la fin du mois de mars. À l’occasion du mariage d’Hélène, plusieurs visages sont réapparus, comme Monsieur Girard, Justine et Annette.

Dans la liste des invités ne figurait pas son oncle, Framboisier… À son sujet, Bruno Le Millin, qui joue Roger Girard, son frère, a promis à Toutelatele : « Je ne sais pas ce qu’est devenu le personnage... Je vais le demander à Jean-Luc. Il faut clarifier la situation (rires). Je lui fais confiance pour raccrocher les wagons ! ». Plus encore que Framboisier, Les Musclés joueront-ils tous ensemble dans la série ?




AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (mercredi 19 janvier 2022) : The Undoing s’achève en hausse pour TF1, Qui veut être mon associé (M6) puissant sur cibles, bon début pour L’amour presque parfait

Audiences TV Prime (mercredi 19 janvier 2022) : The Undoing s’achève en hausse pour TF1, Qui veut être mon associé (M6) puissant sur cibles, bon début pour L’amour presque parfait


INTERVIEW
Manon éliminée de N’oubliez pas les paroles (France 2) : « C’est un vrai marathon psychologique et physique »

Manon éliminée de N’oubliez pas les paroles (France 2) : « C’est un vrai marathon psychologique et physique »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022