lundi 24 février 2014 à 17:23 par

Avenida Brasil : la série déjà vendue dans 125 pays vient concurrencer Plus belle la vie

Avenida Brasil : la série déjà vendue dans 125 pays vient concurrencer Plus belle la vie
©Rede Globo 

La vengeance est un plat qui se mange froid. Du Comte de Monte-Cristo à Taken, en passant par Kill Bill, la thématique a toujours été le moteur de trames addictives. Avenida Brasil s’est engouffrée dans cette brèche en marquant une rupture avec les précédentes telenovelas diffusées sur Globo.

En 1999, Rita, la fille de Genésio, est abandonnée dans un site d’enfouissement, après que son père ait été tué, suite à un complot commandité par sa nouvelle femme, Carminha. La marâtre s’empare de l’argent du défunt et révèle son plan machiavélique. Âgée de 9 ans et impuissante, Rita est alors vouée à elle-même tandis que sa belle-mère va continuer à s’enrichir. En 2012, devenue jeune femme, Rita va tout mettre en œuvre pour rétablir la vérité.

La série a révolutionné le genre à la télévision brésilienne. Un phénomène tel que Dilma Rousseff, présidente de la République du pays, avançait l’horaire d’un meeting le 19 octobre 2012, date de diffusion du final, pour ne pas manquer le dénouement tant attendu.

La culpabilité, l’avidité et la vengeance sont les clés du succès d’ Avenida Brasil . Ce soap brésilien se démarque des autres avec une cadence bien plus rapide au niveau de l’écriture narrative, et grâce à des trames judicieusement construites. La marâtre ne recule devant rien tandis que l’héroïne souffre d’une injustice. Il n’en fallait pas moins pour passionner le public brésilien, puis toute l’Amérique latine. La montée en puissance de la classe moyenne, représentée dans cette série, a également été un élément clé qui a entraîné la popularité de la fiction. Auparavant, elle était effectivement occultée des telenovelas. Avenida Brasil ne se déroule pas à Copacabana, mais dans les favelas puis dans des décors plus représentatifs des conditions de vie de la population, un tournant dans l’histoire du genre.

Cette série a séduit les femmes de 25-64 ans sur Rede Globo. Son succès s’est rapidement étendu aux jeunes hommes de 18-24 ans, qui ne regardaient pas ce genre de programme auparavant. Le final de la série a été suivi par 6.76 millions de Brésiliens dans les régions de Sao Polo et Rio de Janeiro (régions représentant 14% de la population totale du pays). Au niveau national, le cap des 50 millions de téléspectateurs a été dépassé avec un pic à 84% de part d’audience. Pour Forbes, il s’agit tout simplement de la telenovela la plus rentable de l’histoire de la télévision brésilienne. Le soap a généré plus de 500 millions d’euros de chiffre d’affaires pour la chaîne, quand chaque épisode était facturé jusqu’à 380 000 euros. Lors de la diffusion du dernier épisode, 500 annonceurs ont acheté des espaces publicitaires. Les spots étaient facturés jusqu’à 650 000 euros. Le soap a déjà été vendu dans 125 pays, un record pour une fiction de Globo.

Le phénomène Avenida Brasil est à découvrir chaque soir pendant 50 minutes, à 19h55, dès le lundi 24 février sur France Ô.



  A LIRE AUSSI  

SERIES TV   AUDIENCES TV   INTERNATIONAL   FRANCE Ô   AVENIDA BRASIL  









LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV Prime (samedi 16 novembre 2019) : Échappées belles cartonne, Commissaire Magellan leader, Sophie Davant résiste bien à DALS

AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV Access (vendredi 15 novembre 2019) : Demain nous appartient renverse N’oubliez pas les paroles, C à vous et Objectif top chef puissants


INTERVIEW


Eric Naulleau (De quoi je me mêle, C8) : « La polémique Yann Moix est terminée... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019