mardi 22 mai 2018 à 17:23 par

Benjamin (Moundir et les apprentis aventuriers 3, W9) : « Le clash avec Sébastien a laissé des traces... »

Ce lundi 21 mai, W9 donnait le coup d’envoi de la saison 3 de Moundir et les apprentis aventuriers. Benjamin se confie sur son aventure et sur son binôme avec Camille. Le candidat des Marseillais revient également sur son échange musclé avec Sébastien.

Benjamin (Moundir et les apprentis aventuriers 3, W9) : « Le clash avec Sébastien a laissé des traces... »
©Capture W9  

Benoît Mandin : Pourquoi avoir participé à la saison 3 de Moundir et les apprentis aventuriers ?

Benjamin : Je l’ai fait pour l’esprit de victoire. À travers la compétition, j’avais l’envie d’être le meilleur et me prouver que je pouvais réussir une aventure comme celle-là. Je suis avant tout un compétiteur.

Avez-vous eu des appréhensions ?

Je redoutais le manque de nourriture. Au final, le cerveau se met en condition et sait que l’on ne va pas manger. On finit par ne plus y penser et c’est étonnamment vivable.

Comment avez-vous réagi lorsque vous avez découvert que vous alliez être en binôme avec Camille, votre ex dans Les Marseillais : Australia ?

Je me doutais un peu. En Australie, elle n’a eu que moi et je n’ai pas eu un million d’ex non plus. Les candidates n’étaient donc pas nombreuses au casting (rires). Je ne l’ai pas vécu comme une force ou une faiblesse puisque je ne savais pas comment ça allait se passer. Je me suis simplement dit que l’on allait s’unir et aller ensemble au bout de l’aventure.

Quid de vos adversaires ?

J’étais content de retrouver Paga et Nikola, mais j’ai découvert qu’il y avait Hillary et Sébastien avec qui j’étais en froid. Je savais que j’avais un bon pilier à travers mes amis des Marseillais.

« Je m’étais préparé à ce qu’on aille au conflit »

Dès le premier épisode, les tensions se font ressentir avec Sébastien. Comment les avez-vous gérées ?

On était exactement dans le même état d’esprit. J’avais la haine et à la différence de lui, je savais qu’il allait être là. Je m’étais préparé à ce qu’on aille au conflit. Il avait beaucoup de choses à me dire et moi aussi donc c’était bien que cela se passe dès le début du tournage.

Vous avez été sanctionné par Moundir suite à une tricherie survenue lors de la première épreuve…

J’ai vrillé parce que je manquais de patience. J’ai été réveillé à 6 heures du matin, puis on m’a bandé les yeux à 6h30. J’ai fait un long trajet à travers la Thaïlande dans une voiture, avant d’être mis dans une camionnette. On m’a ensuite tatoué l’énigme dans le dos et j’ai été accroché à un arbre pendant une heure. Au moment où on me retire le bandeau, je vois le cadenas et les lettres. L’équipe de production m’a mal serré le lien donc je pouvais de suite me libérer. Sans Camille, j’aurai pu me délivrer sans problème.

Dans quel état d’esprit étiez-vous lors de l’annonce de la sanction ?

Le destin a fait que l’on a croisé Alain et Laura sur le retour vu qu’ils ont oublié le drapeau. Quand on rejoint Moundir, on voit bien que l’on n’explose pas de joie. Avec Camille, on s’est dit : ’Si ça passe, ça passe, sinon ce n’est pas grave’. J’ai eu de la peine lorsqu’Alain et Laura ont découvert qu’ils n’avaient pas de cabane. J’ai commencé à culpabiliser, mais heureusement Paga nous a ouvert les portes de sa cabane.

« J’ai tendance à être un peu trop colérique et cela n’a pas été simple à gérer »

Comment avez-vous vécu cette sortie de zone de confort ?

C’était important de le faire. On connaît la vie en communauté et on sait qu’à chacun des tournages, on va bénéficier de confort. J’ai pris plaisir à me retrouver sans et j’avais hâte de voir comment j’allais réagir. On prend conscience de beaucoup de choses comme le luxe d’avoir une allumette ou un briquet.

Quelles ont été vos forces et vos faiblesses ?

Je pense que le fait de connaître Camille a été une force. J’ai tendance à être un peu trop colérique et cela n’a pas été simple à gérer. Je suis également mauvais perdant. Il fallait sans cesse que je dise à Camille qu’elle était capable de faire les choses. Avec Noré, on était les maîtres du feu. Une nuit, on s’est réveillés et il pleuvait, j’ai eu l’impression que c’était la fin de l’aventure.

Comment s’est passée la cohabitation avec les autres candidats ?

Le clash avec Sébastien a laissé des traces puisque chaque binôme a vécu l’aventure de son côté. Bien que ça s’est plutôt bien passé dans l’ensemble, il y a eu des clashs et confrontations. On était tous habités par l’esprit de compétition et on voulait tous gagner. Cela a entraîné des manipulations et des jeux.

Que retenez-vous de cette expérience ?

On revient aux bases de la vie. Pour manger, il y a fallu chasser et cueillir des fruits… J’ai été comme un poisson dans l’eau tout au long de l’aventure. Si on me propose de refaire Moundir et les apprentis aventuriers, je signe de suite. Tant que je pourrais la lier avec ma vie personnelle et professionnelle, je continuerais la télé-réalité.


- Moundir et les apprentis aventuriers, du lundi au vendredi à 19h50 sur W9


REAL TV   W9   MOUNDIR ET LES APPRENTIS AVENTURIERS  




comments powered by Disqus
 Le Buzz Toutelatele
 On vous recommande
Moundir et les apprentis aventuriers 3 : Hillary face au clash Benjamin / Sébastien, quelle audience pour W9 ?
Moundir (W9) : « Moundir et les apprentis aventuriers peut être meilleur que Koh-Lanta »
Moundir et les Apprentis Aventuriers 3 remplacent Les Marseillais : Australia le 21 mai sur W9
 Dans l'actu

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018