samedi 25 mai 2019 à 18:48 par

Benoît Dubois (Les Mystères de l’amour) : « Victor n’est pas là pour remplacer Hugo (Tony Mazari) »

Ce samedi 25 mai à 19h50, TMC diffusera un nouvel inédit de la saison 20 des Mystères de l’amour. Benoît Dubois se confie sur son arrivée dans la série. Révélé par Secret Story sur TF1, il évoque également son avenir dans Touche pas à mon poste et ses projets.

Benoît Dubois (Les Mystères de l’amour) : « Victor n’est pas là pour remplacer Hugo (Tony Mazari) »
©Capture TMC  

Benoît Mandin : Ce dimanche 26 mai, vous rejoignez le casting des Mystères de l’amour. Comment êtes-vous arrivé dans la série de TMC ?

Benoît Dubois : J’ai travaillé huit ans avec Stéphane Joffre-Roméas, ex-directeur des programmes de NRJ12. Il officie désormais avec Jean-Luc Azoulay chez JLA Productions. Je ne lui ai jamais caché mon envie de faire de la fiction, mais le problème est que je n’avais pas d’opportunité. À travers l’éviction de Tony Mazari (interprète d’Hugo, ndlr), il m’a positionné sur Les Mystères de l’amour. J’ai reçu les textes et fait trois essais. Pour l’instant, cela a l’air de plutôt bien marcher.

Par quoi avez-vous été séduit dans ce projet ?

Les Mystères de l’amour sont une institution. Si l’on compte Hélène et les garçons, la série dure depuis plus de vingt-cinq ans. Elle a traversé les générations. Tout le monde connaît ce feuilleton. C’est une légende ! J’ai été impressionné de donner la réplique à des comédiens comme Laure Guibert et Tom Schacht (interprètes de Béné et Jimmy, ndlr). C’était assez drôle, car je les connais depuis tout petit.

Comment avez-vous imaginé Victor, votre personnage et cousin d’Hugo ?

Je me suis inspiré d’Hugo vu que j’interprète son cousin. Je n’ai pas vraiment essayé de jouer ou d’incarner un personnage, mais de gommer mes traits. Je suis très maniéré, excentrique et efféminé. Ce ne sont pas nos paroles et pensées donc on arrive à se modifier de manière naturelle. Sur le tournage, le metteur en scène m’a donné des indications pour parfaire mon positionnement, ma voix et mon ton.

« J’espère pouvoir rester dans Les Mystères de l’amour »

Face à une arrivée suite à l’éviction de Tony Mazari, ne redoutez-vous pas la réaction des fans ?

Je ne le remplace pas ! Je ne joue pas le sosie d’Hugo et je ne suis pas là pour remplacer qui que ce soit. J’attends impatiemment le retour de Tony Mazari. Qu’il revienne ou pas, je resterais toujours Victor, le cousin d’Hugo. Il y a de fortes chances que le public me retrouve dans les prochains épisodes. Mon personnage va évoluer.

Comment se sont déroulés vos premiers tournages ?

C’est une autre forme de stress que les plateaux de télévision. On met en jeu toute une réplique face à une personne également acteur. C’est une pression différente, mais tout aussi sympa. J’ai beaucoup apprécié et j’espère pouvoir rester dans Les Mystères de l’amour. J’en avais envie et je n’ai pas été déçu de le faire.

Lancés en 2011, Les Mystères de l’amour viennent de passer le cap du 500e épisode. Que cela vous évoque-t-il ?

C’est une série très artisanale. Il n’y a pas de chichi. Elle est la madeleine de Proust d’un grand nombre de Français. Pour le public, il y a une forme de confort de suivre Les Mystères de l’amour. Chaque personnage fait partie de la famille des téléspectateurs. La série porte des valeurs relatant la vie quotidienne et identifiables pour chacun d’entre nous.

« TPMP me demandait de préparer en amont mes interventions en plateau... »

Depuis la rentrée, vous officiez dans Touche pas à mon poste sur C8. Comment est née votre collaboration avec Cyril Hanouna ?

Depuis 2015, Cyril Hanouna souhaitait que je travaille au sein de C8 ou H2O Productions. Tous les ans, je refusais la proposition pour rester avec mes potes sur NRJ12. Tant que je n’avais pas fini mon cycle, il était hors de question de quitter l’aventure. Lors de l’arrêt du Mag en mars 2018, Cyril Hanouna m’a appelé pour me proposer de rejoindre Touche pas à mon poste. Cela a été assez dur d’arriver sur C8, car c’est une famille plus âgée et tout le monde se connait. Vu que je n’étais pas très présent dans TPMP, ce n’était pas facile de se faire une place. Du coup, Cyril m’a mis avec Benjamin Castaldi dans TPMP ouvert à tous le vendredi.

Pourquoi avoir quitté la table des chroniqueurs ?

J’ai dit à Cyril et Benjamin que je n’aimais pas être autour de la table. Analyser des émissions telles qu’Elise Lucet ne m’intéressait pas vraiment. En plus, on me demandait de préparer en amont mes interventions en plateau. Ils m’ont alors mis à la place de Kelly Vedovelli. Cela me va très bien parce que je n’ai pas à préparer des vannes et ce que je vais dire.

Votre ex-complice de NRJ12, Matthieu Delormeau, est à la tête de TPMP People chaque semaine. Ne seriez-vous pas intéressé par un poste de chroniqueur ?

C’est mon rêve de faire cette émission ! Mais alors pourquoi je n’y suis pas… Je l’ai fait deux fois, j’ai réussi l’exercice, mais je pense que le problème est que Matthieu Delormeau et Benoît Dubois sur le même format et plateau restent trop identifier NRJ12.

« Mettre Matthieu Delormeau et Benoît Dubois sur le même format reste trop identifier NRJ12 »

Estimez-vous que la page NRJ12 est tournée ?

Pour l’instant oui, mais j’espère qu’elle ne sera pas totalement le cas avec certains de mes collègues. Je souhaite de nouveau collaborer avec certaines personnes. C’est notamment le cas d’Emilie Picch. J’ai adoré la pastille que nous faisions sur NRJ12 et j’espère pouvoir la refaire.

En 2010, vous avez été révélé par Secret Story. L’émission a été arrêtée en décembre 2017, pensez-vous que son retour est encore possible ?

Avec Loft Story, Secret Story est l’émission de télé-réalité légendaire. Vu que cela fera dix ans l’année prochaine que j’ai participé au programme, j’aimerais faire un « On s’est dit rendez-vous dans dix ans ». Reprendre tous les candidats de ma saison, nous faire partir en vacances et nous filmer. Ce serait génial !

Quel regard portez-vous sur l’évolution de la télé-réalité ?

On savait tous qu’il allait y avoir une mutation. Les producteurs ont senti le filon et ont inventé plein de nouveaux formats. Je pense qu’il va falloir se poser un peu et arrêter de développer trop de télé-réalité. À un moment, on ne sait plus : c’est de la cuisine, de l’amour, des aventures, des secrets ? La télé-réalité a encore de beaux jours devant elle. Les Anges ont souffert de l’arrivée de nouveaux programmes. Ils ont vieilli, mais il faut de place pour tout le monde. Cela m’agace que l’on recycle tout le temps les mêmes candidats. À l’époque, il y avait une télé-réalité et les Français attendaient avec impatience de découvrir le casting chaque année. Maintenant, on a six ou dix candidats que l’on voit partout.

« J’aimerais avoir ma propre télé-réalité »

TF1 vient de relancer Je suis une célébrité : sortez-moi de là. Avez-vous été approché ?

Pas du tout, je ne dois pas être une célébrité (rires). J’aurais adoré participer à cette aventure.

Quid de Danse avec les stars ?

La question est : « Est-ce que TF1 me boude ? ». J’ai gagné un jeu chez eux, je demande à faire Danse avec les stars, on me dit que ce n’est pas possible. Je suis une célébrité : sortez-moi de là pareil, mais qu’est ce qu’il faut que je fasse ?

Cet été, le public pourra vous retrouver dans Fort Boyard. Comment s’est déroulée votre participation au jeu d’aventure de France 2 ?

Le public va rire, c’était épuisant ! (rires). On est partis à 7 heures du matin. Arrivés à La Rochelle, on nous a amenés directement sur le Fort et on a fini l’émission à 3 heures du matin. Mon équipe était géniale et pour ses 30 ans, Fort Boyard s’est doté d’épreuves spectaculaires et exceptionnelles. Les téléspectateurs vont être surpris pour ma deuxième participation. Tout le monde me dit : « Je suis pressé de te voir dans Fort Boyard. Tu vas crier et ne rien réussir ». Je me suis pas mal débrouillé sur des épreuves où on ne m’attend pas du tout.

Parallèlement aux Mystères de l’amour et TPMP, avez-vous d’autres projets ?

Je pourrais peut-être revenir vers mes premiers amours. J’aimerais avoir ma propre télé-réalité. À l’image de Nabilla sur NRJ12, je souhaite représenter ma famille telle qu’elle est. Je ne veux pas de jet, de strass et paillettes. Le programme serait simplement basé sur l’amour et l’humour. Il y a une nouvelle ère sur la télé-réalité qui faudrait mettre en avant : les vraies valeurs. Il faut arrêter de nous montrer l’obsession financière dans la télé-réalité et sur les réseaux sociaux. C’est un mauvais reflet pour les jeunes. Ils ne peuvent pas s’identifier et donc avoir un sentiment de frustration. Je veux leur montrer que la vraie vie passe par la déconne, la famille, les amis… La réussite n’est pas forcément un jet et des Louboutin.



  A LIRE AUSSI  
¤ Les Mystères de l’amour : une fin programmée pour Hélène Rollès sur TMC ?

¤ Les Mystères de l’amour (spoiler) : Hugo évincé, Paul dévisagé, Cathy en danger ?


SERIES TV   TMC   LES MYSTERES DE L’AMOUR  




- Les Mystères de l’amour , chaque samedi et dimanche à 19h50 sur TMC






LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


AUDIENCES TV ACCESS


INTERVIEW

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019