Décès de Jacques Chirac : quelle audience pour les éditions spéciales de TF1, France 2 et M6 ?

Publié le vendredi 27 septembre 2019 à 09:46
par
Décès de Jacques Chirac : quelle audience pour les éditions spéciales de TF1, France 2 et M6 ?
©Capture France 2  

Ce jeudi 26 septembre, Jacques Chirac est décédé à l’âge de 86 ans. Dès l’annonce de la disparition de l’ancien président de la République, les chaînes d’information en continu, dont les audiences seront communiquées en milieu de matinée, ont basculé en édition spéciale. Elles ont été rejointes par France 2, TF1 et M6.

Bilan en demi-teinte pour France 2

La Deux a interrompu Tout le monde veut prendre sa place en avançant le 13 heures de Marie-Sophie Laccarau à 12h25. L’édition spéciale, présentée par Julian Bugier dès le début d’après-midi, a été suivie par une moyenne de 1.2 million de Français, soit 13.6% de l’ensemble du public. Juste après le documentaire Jacques Chirac : l’homme qui ne voulait pas être président , suivi par 687.000 personnes (10% du public) de 16 heures à 17h50, Anne-Sophie Lapix a pris la tête d’une nouvelle édition spéciale. Celle-ci a rassemblé une moyenne de 961.000 téléspectateurs, soit 7.3% du public, jusqu’à 20 heures. L’allocution d’Emmanuel Macron a intrigué 4.05 millions de personnes, soit 19.5% du public. Puis, Anne-Sophie Lapix a mené une spéciale de son 20 heures. Le JT a informé une moyenne de 3.63 millions de téléspectateurs, soit 16.4% du public. En soirée, l’hommage de France 2 à Jacques Chirac s’est contenté de 1.62 million et 803.000 Français, soit 8.9% et 11.5% du public, jusqu’à 00h55.

TF1 gagnante en audience

De son côté, TF1 a attendu la fin des 12 coups de midi pour basculer en édition spéciale. Celle-ci a été emmenée par Jean-Pierre Pernaut jusqu’à une offre fiction à 15h25. Découpée en deux parties (12h45/13h45 et 13h45/15h25), elle a successivement informé une moyenne de 4.41 et 1.88 million de téléspectateurs. Grâce à des parts de marché de 38.9% et 23.4% auprès des 4 ans et +, TF1 s’est positionnée leader des audiences. En soirée, Gilles Bouleau a proposé une spéciale de son 20 heures. Juste après l’allocution d’Emmanuel Macron, suivi par 5.28 millions de curieux (25.4% du public), le journaliste a conquis une moyenne de 5 millions de téléspectateurs, soit 22.4% de l’ensemble du public, jusqu’à 20h50.

M6, la grande perdante

De son côté, M6 a basculé en édition spéciale à 12h45. Le JT de Kareen Guiock a informé une moyenne de 685.000 téléspectateurs, soit 6.1% de l’ensemble du public, jusqu’à 13h40. La Six a fait le choix de déprogrammer En famille et son offre fiction. Un documentaire, retraçant le parcours de Jacques Chirac, a été proposé jusqu’à 15h40. Il a tenu en haleine une moyenne de 405.000 téléspectateurs, soit 5.3% de l’ensemble du public. Une édition spéciale a également été proposée en soirée. Le 19.45 de Xavier de Moulins a séduit un moyenne de 2.35 millions de Français, soit 11.1% de l’ensemble du public présent devant leur petit écran jusqu’à 20h40.

Sur l’ensemble de la journée, la stratégie de TF1 a été la plus payante. La Une s’est positionnée large leader avec une part de marché de 19.9% auprès des quatre ans et plus. France 2 a vu sa moyenne chuter à 12.2%, tandis que M6 a sévèrement été devancée par France 3. Alors que la Trois pointait à 10.2%, la Six s’est établie à 7.9%.

TF1   FRANCE 2   M6   AUDIENCES TV   INFORMATION  



LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (mardi 28 janvier 2020) : Meurtres en pays d’Oléron leader devant Magnum, Qui veut être mon associé ? en sensible hausse sur M6

Audiences TV Prime (mardi 28 janvier 2020) : Meurtres en pays d’Oléron leader devant Magnum, Qui veut être mon associé ? en sensible hausse sur M6

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (lundi 27 janvier 2020) : N’oubliez pas les paroles reste invincible devant Demain nous appartient, Chasseurs d’appart distance C à vous

Audiences TV Access (lundi 27 janvier 2020) : N’oubliez pas les paroles reste invincible devant Demain nous appartient, Chasseurs d’appart distance C à vous


INTERVIEW
Eric Larchevêque (Qui veut être mon associé ?, M6) : « Il y a eu des échanges tendus avec des négociations musclées »

Eric Larchevêque (Qui veut être mon associé ?, M6) : « Il y a eu des échanges tendus avec des négociations musclées »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020