mercredi 19 juin 2013 à 18:24 par

Jean-Michel Maire (Touche pas à mon poste) : « Je ne suis pas désespéré ! »

Reporter de guerre à France Soir après avoir assuré une chronique judiciaire dans le quotidien, Jean-Michel Maire plonge dans l’univers des médias en rejoignant le service médias du Figaro. A la télévision, le journaliste de 51 ans fait ses armes sur Telle est ma télé (TPS Star) avant de débarquer aux côtés de Cyril Hanouna dans Touche pas à mon poste !. Son image de dragueur invétéré, ses projets pour l’année prochaine ou sa récente arrestation, ce dernier se confie à Toutelatele. Entretien.

Jean-Michel Maire (Touche pas à mon poste) : « Je ne suis pas désespéré ! »
©Capture D8 

Robin Girard-Kromas : Comment un reporter de guerre se retrouve -t-il dans le monde de la télévision ?

Jean-Michel Maire : J’étais reporter de guerre il y a plus de 15 ans. Entre temps, je suis arrivé au Figaro, où j’ai intégré au départ le service multimédia avant de rejoindre le service télévision/radio. En 2005, c’était le début de la mode des talk-shows avec des journalistes spécialisés qui s’exprimaient sur les médias. J’avais ainsi été contacté par 3e oeil, la société de Pierre-Antoine Capton (C à vous) qui lançait Telle est ma télé sur TPS Star. C’était une émission animée par Julie Raynaud où différents journalistes débattaient télévision. C’est à cette époque que j’ai mieux connu Cyril Hanouna. Puis, quand il a créé Touche pas à mon poste, il m’a demandé si ça me plairait de le rejoindre et c’est comme ça que j’ai quitté TPS Star pour France 4.

N’avez-vous pas appréhendé le passage de l’ombre à la lumière et l’exercice devant la caméra ?

Je n’avais pas vraiment le trac ! Sur Telle est ma télé, l’émission n’avait pas la popularité et l’audience de Touche pas à mon poste, elle était faite davantage pour les professionnels. Si mes souvenirs sont bons, ça ne devait pas dépasser 70 000 téléspectateurs donc il y avait beaucoup moins de pression qu’aujourd’hui. Et puis dès la première émission, on se rend compte tout de suite si on arrive à faire abstraction du public et des caméras. Pour moi, ça s’est bien passé, ça m’a plu. Je ne sais pas si j’étais brillant, mais en tout cas je n’ai pas perdu mes moyens comme ça peut arriver à certains. Du coup, j’ai perduré dans ce créneau.

L’expérience de Telle est ma télé a sûrement été bénéfique pour Touche pas à mon poste...

Ça m’a fait un bon galop d’essai. Après, le propos était beaucoup plus sérieux, on ne faisait pas les trublions comme on le fait maintenant à se déguiser et à faire des sketchs plus ou moins réussis. Mais c’est vrai que ça m’a donné l’occasion de me tester devant les caméras.

« Je suis comme tout le monde, j’ai des relations amoureuses »

Votre image de dragueur a-t-elle été « dévoilée » dès les premières émissions de Touche pas à mon poste sur France 4 ?

Non, ça s’est fait avec le temps, à cause ou grâce à Cyril, selon ce qu’on veut en déduire ! Au départ, j’étais pratiquement le seul célibataire autour de la table. Comme Cyril aimait bien feuilletonner l’émission, il prenait des nouvelles de tout le monde chaque semaine pour savoir ce qu’on avait fait le week-end et avec qui on l’avait passé. Comme je n’avais pas trop envie d’étaler ma vie privée et que mes relations n’étaient pas forcément sérieuses, je lui disais toujours que j’étais resté tranquille chez moi. À force de dire que je n’avais pas « pécho », c’est devenu un running gag avec le célibataire qui essaye et qui n’y arrive pas.

Cette image n’est pas forcément gratifiante... Avez-vous déjà eu quelques réserves à assumer un tel rôle dans l’émission ?

Ça s’est fait progressivement. C’est vrai qu’en prenant l’émission aujourd’hui, on peut penser que je prends cher sur mon célibat, mais c’est venu petit à petit. Et puis la vérité est quand même autre, heureusement que je ne suis pas aussi désespéré ! (rires) Je suis comme tout le monde, j’ai des relations amoureuses, mais c’est vrai que je n’en fais pas état dans l’émission. Du coup, je me suis fait une raison au fait d’avoir cette image de dragueur malchanceux. Mes proches savent que tout va bien, et ça ne me gêne pas du tout qu’on puisse en rire !

Partie 2 > Ses rapports avec son complice Thierry Moreau

Page 1 sur 3 SUIVANT 


  A LIRE AUSSI  

C8   DIVERTISSEMENT   TOUCHE PAS A MON POSTE !  









LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (vendredi 19 juillet 2019) : Ninja Warrior et The Rookie en forte baisse, Candice Renoir résiste

Audiences TV prime (vendredi 19 juillet 2019) : Ninja Warrior et The Rookie en forte baisse, Candice Renoir résiste


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (vendredi 19 juillet 2019) : Demain nous appartient triomphe, 28 minutes leader talks, Alerte Cobra respire

Audiences TV access (vendredi 19 juillet 2019) : Demain nous appartient triomphe, 28 minutes leader talks, Alerte Cobra respire


INTERVIEW
Frédéric Longbois abandonne Je suis une célébrité, sortez-moi de là : « J'ai pleuré, je m'en veux encore... »

Frédéric Longbois abandonne Je suis une célébrité, sortez-moi de là : « J’ai pleuré, je m’en veux encore... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019