mardi 19 mars 2019 à 18:35 par

Julie de Bona (Une mère sous influence) : « L’amitié entre Claire et Juliette (Caroline Anglade) est très fusionnelle »

Ce mardi 19 mars, France 3 propose le thriller Une mère sous influence, d’après le polar de Patricia MacDonald. Julie de Bona, campe Claire, accusée de meurtre. Pour Toutelatele, la comédienne, en tournage pour la suite du Tueur du Lac, a décrit la trouble personnalité de Claire, sa maladie, et la forte amitié de cette dernière avec Juliette, prête à tout pour l’innocenter.

Julie de Bona (Une mère sous influence) : « L’amitié entre Claire et Juliette (Caroline Anglade) est très fusionnelle »
©Capture France 3 

Joshua Daguenet : Quelles sont vos affinités avec l’œuvre de Patricia Mcdonald, dont le roman « Une mère sous influence » a inspiré cette fiction ?

Julie de Bona : Je n’avais jamais lu de roman de Patricia et en me plongeant dans le scénario, j’ai réalisé l’écrivain à succès qu’elle était. C’est quelqu’un de très populaire et cette femme est lumineuse, joyeuse. En m’imprégnant de son univers, j’ai constaté qu’elle était très forte dans le polar.

Quels sont les traits de caractère de Claire dans le livre auxquels vous avez particulièrement prêté attention pour les transposer à l’écran ?

J’ai été touchée par tout ce qu’elle traverse : une dépression post-partum. Ce rôle m’a tout de suite attirée parce qu’elle vit des choses très difficiles, très contradictoires pour une femme, une mère. Sa situation est dure à comprendre et c’est un challenge très intéressant pour une actrice.

En dépit des éléments à charge, la culpabilité de Claire est peu crédible. Est-ce une impression souhaitée ?

Tout l’accuse. Quand j’ai lu ce scénario, j’ai compris la dépression de Claire. Je ne peux pas dire si la réalisatrice a tourné volontairement le film comme cela, mais en tant qu’actrice, j’ai incarné mon personnage en me disant qu’il avait commis le meurtre. Quand on est dans un état de dépression, on ne sait plus vraiment ce qui s’est réellement passé et Claire a très bien pu passer à l’acte.

« Quand on est dans un état de dépression, on ne sait plus vraiment ce qui s’est réellement passé »

Juliette se démène pour innocenter sa meilleure amie, jusqu’à accuser le mari de cette dernière de viol et de meurtre. Comment décririez-vous la relation entretenue entre Claire et Juliette ?

Cette relation est l’un des intérêts que j’ai portés au film. Il ne traite pas d’amour mais d’amitié ; une amitié d’enfance très fusionnelle. Ces deux filles ont beaucoup morflé dans la vie et elles sont un pilier l’une pour l’autre. Nous aimerions tous connaître une telle amitié et c’est peut-être la raison de ce ressenti : la culpabilité impossible de Claire. Juliette a l’intime conviction que son amie est innocente.

Votre personnage accusé, vous avez particulièrement tourné auprès de Caroline Anglade, des acteurs dans la peau de policiers mais pas avec le reste du casting. N’est-ce pas un aspect frustrant de ce genre de rôle ?

J’ai croisé beaucoup de monde car nous sommes une petite troupe sur un plateau. J’ai été très heureuse de partager ces scènes avec Caroline, créer cette amitié, tourner pour cette réalisatrice… donc je n’ai pas ressenti de frustration.

« L’arrêt d’Une famille formidable ? Je n’ai pas été surprise »

Cette adaptation réunit deux comédiens de Plus belle la vie : Régis Maynard (Eric) et Marion Christmann (Aurélie). Pourriez-vous envisager d’intégrer l’un des feuilletons quotidiens du petit écran ?

J’ai regardé le démarrage d’Un si grand soleil avec Mélanie Maudran car je la trouve superbe et j’étais trop contente de la revoir. J’ai trouvé ce feuilleton de qualité mais ces séries sont à un horaire où je ne suis pas devant la télévision. Après, je ne ferme la porte à aucun projet, tout dépend du rôle.

Avez-vous été surprise par l’annonce brutale de l’arrêt d’Une famille formidable, où vous avez incarné Christine Grenier durant plus de dix ans ?

Je n’ai pas été surprise mais, de mon côté, j’ai été attristée de ne pas pouvoir participer à la dernière saison. Je peux comprendre Bernard [Le Coq] d’être parti après le décès de Joël [Santoni, le créateur, ndlr] et mon absence s’est justifiée par un heureux événement. J’ignorais que TF1 l’avait annoncé comme cela. Pour ma part, j’ai reçu un message du producteur et un coup de fil de Bernard.

Héroïne de fiction sur TF1 et France 3 particulièrement, quels sont vos prochains projets à la télévision ?

Je suis en tournage du Bazar de la charité, une série historique en costume pour TF1, avec Audrey Fleurot et Camille Lou. Cela relate une histoire vraie datant de 1897. Le tout est incroyable : romanesque, féministe, moderne… Ce projet est excitant ! J’ai aussi un film à l’affiche le 27 juin prochain : Made in China, réalisé par Frédéric Chau, qui parle de la communauté asiatique en France. J’y joue la petite amie de Frédéric. Aussi, je prépare la suite du Tueur du Lac dans un spin-off intitulé Peur sur le lac.



  A LIRE AUSSI  
¤ Ils ont échangé mon enfant (TF1) : l’histoire vraie de Sophie Serrano avec Julie de Bona

¤ Les sources assassines : Julie de Bona et Joakim Latzko (Plus belle la vie) réunis pour innocenter Marthe Keller


FRANCE 3   FICTIONS  







comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (lundi 24 juin 2019) : final en hausse pour Meurtres au paradis, Le coeur des hommes battu par Suède / Canada et TMC

Audiences TV prime (lundi 24 juin 2019) : final en hausse pour Meurtres au paradis, Le coeur des hommes battu par Suède / Canada et TMC


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (lundi 24 juin 2019) : Demain nous appartient s'accroche, Moundir en baisse, TPMP et Riverdale en échec

Audiences TV access (lundi 24 juin 2019) : Demain nous appartient s’accroche, Moundir en baisse, TPMP et Riverdale en échec


INTERVIEW
Aïssam Medhem (Un si grand soleil) : « Akim et Lucille ne sortiront pas indemnes... »

Aïssam Medhem (Un si grand soleil) : « Akim et Lucille ne sortiront pas indemnes... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019