Moundir (Moundir et les apprentis aventuriers 2) : « Les candidats ont eu des moments très rudes, et ça me faisait de la peine »

Ce lundi 22 mai, W9 a donné le coup d’envoi de la deuxième saison inédite de Moundir et les apprentis aventurier. Après une première salve à succès, l’ancien candidat de Koh-Lanta a repris les commandes du format porté par un casting 100% télé-réalité. Rencontre avec Moundir pour parler des nouveautés du programme.

Publié le jeudi 25 mai 2017 à 13:56
par
Moundir (Moundir et les apprentis aventuriers 2) : « Les candidats ont eu des moments très rudes, et ça me faisait de la peine »
©Nicolas BETS/W9 

Alexandre Desgué : Pourquoi avoir accepté cette deuxième saison de Moundir et les apprentis aventuriers ?

Moundir : Lorsque W9 est venue vers moi pour discuter d’une nouvelle saison, j’étais forcément partant. Incarner un format comme celui-ci, c’est une sacrée chance ! Après tout, si les candidats sont des apprentis aventuriers, je suis aussi un apprenti animateur !

Que pensez-vous du casting ?

Le casting est porté uniquement par des couples et des ex de télé-réalité. Cette décision a enrichi le concept de l’émission. Ce sont des candidats hauts en couleurs et parfois très très haut… Pour la plupart, ils étaient complètement inadaptés à ce genre de façon de vivre.

Quelles sont les nouveautés de la saison ?

La production a considérablement durci les règles. Les perles, seule monnaie d’échange pour gagner du confort à l’épicerie de la plage, se font plus rares. Il ne faut pas oublier que durant les 25 jours de survie, il a fait très chaud. La plupart des candidats ont perdu beaucoup de poids, ils devaient se restreindre avec le kilo de riz et de lentilles qu’on leur avait mis à disposition. Par ailleurs, quand j’ai vu certains cuire le riz, je me demande comment ils ont obtenu une telle bouillie (rires). Les épreuves étaient plus difficiles et étaient les seuls moyens d’obtenir des perles. Au vu de la dureté qui leur a été imposée, ils ont été très courageux.

« L’important pour moi est d’être impartial, et d’avoir ce côté grand frère »

Au-delà d’être animateur, quel rôle avez-vous au sein du programme ?

J’aurais pu être seulement animateur, distant et rentrer à l’hôtel dès que mon job était fini. Mais ce n’est pas la vision que j’avais de mon rôle dans cette émission. Premièrement, car pour avoir déjà eu à survivre dans ces conditions, je me devais de les coacher. Je suis quelqu’un de profondément humain, et donc j’échangeais avec les candidats. L’important pour moi est d’être impartial, et d’avoir ce côté « grand frère ».

Qu’est-ce qui a été le plus dur pour vous durant cette aventure ?

Le plus difficile a été de les voir galérer. Ils ont tous eu des moments très rudes, et ça me faisait de la peine. J’ai tenté de les aider au mieux. Ils se sont dépassés, et ils ont été très touchants aussi. Je me dis que c’est enfin une émission qui sert à quelque chose ! Je ne fais aucune préférence entre les douze participants, j’estime qu’ils ont tous été courageux de faire cette aventure.

Quel bilan tirez-vous de cette nouvelle saison ?

C’est une saison portée par des candidats haut en couleurs et courageux. Ils vont créer des surprises, ceux qui paraissent les plus inadaptés vont évoluer de manière surprenante, les téléspectateurs ne vont pas être déçus !

REAL TV   W9   MOUNDIR ET LES APPRENTIS AVENTURIERS  



LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (samedi 25 janvier 2020) : Les Grosses Têtes impuissantes face à The Voice, Maddy Etcheban à 3 millions, Columbo puissant

Audiences TV Prime (samedi 25 janvier 2020) : Les Grosses Têtes impuissantes face à The Voice, Maddy Etcheban à 3 millions, Columbo puissant

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (samedi 25 janvier 2020) : Margaux et N’oubliez pas les paroles décomposent 50 mn Inside, battu par le 19/20 national de France 3

Audiences TV Access (samedi 25 janvier 2020) : Margaux et N’oubliez pas les paroles décomposent 50 mn Inside, battu par le 19/20 national de France 3


INTERVIEW
Margaux, plus grande maestro de N’oubliez pas les paroles : « Kévin m’a dit qu’il était ravi que la numéro un soit une femme »

Margaux, plus grande maestro de N’oubliez pas les paroles : « Kévin m’a dit qu’il était ravi que la numéro un soit une femme »

ON VOUS RECOMMANDE

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020