Qui veut être mon associé ? : le pari « risqué » de M6, Marc Simoncini, Delphine André, Frédéric Mazzella... misent leur argent

L’émission Qui veut être mon associé arrive sur M6, avec Julien Courbet. Au-delà de l’aspect financier, le programme s’attarde sur les spécificités de l’entrepreneuriat...

Publié le mardi 14 janvier 2020 à 19:33
par
Qui veut être mon associé ? : le pari « risqué » de M6, Marc Simoncini, Delphine André, Frédéric Mazzella... misent leur argent
©Capture M6 

Dès ce 14 janvier à 21h05 sur M6, Julien Courbet est à l’animation du nouveau format Qui veut être mon associé ? . Au cours de l’émission, six investisseurs découvrent différents projets et décident, ou non, de se lancer avec l’entrepreneur présent. Ce concept est une adaptation du programme britannique, Dragon’s Den , et américain Shark Tank

Une émission sur « L’envie d’entreprendre »

Pour Qui veut être mon associé, M6 s’est entouré d’une équipe de six investisseurs. Ils constituent le jury de l’émission. Les entrepreneurs, participants au programme, doivent les convaincre de mettre une certaine somme d’argent dans leur projet. Marc Simoncini (fondateur du site Meetic), Delphine André (à la tête d’une entreprise internationale de transport), Marc Vanhove (fondateur de la chaîne Bistro Régent), Frédéric Mazzella (créateur de BlaBlacar), Catherine Barba (spécialiste en commerce électronique et chroniqueuse sur BFM Business) et Eric Larchevêque (à l’origine de Ledger, start-up du milieu de la crypto monnaies) composent le groupe d’investisseurs. Régulièrement, l’identité change selon les cas, car seuls cinq d’entre eux sont présents en plateau.

Selon les dires de Guillaume Charles, directeur général des programmes de M6, Qui veut être mon associé ? s’attarde sur la notion « d’envie d’entreprendre ». Il s’agit d’une tendance importante avec « plus de 700 000 sociétés créées en 2018 » et d’un « nouveau mode de vie ». M6 espère ainsi « intéresser son public avec cette thématique » explique-t-il, en touchant une cible « intergénérationnelle ».

« Un programme risqué »

Pour Guillaume Charles, Qui veut être mon associé ? est un programme « risqué ». Pour autant, l’émission a déjà rencontré le succès dans les quarante pays où elle a été diffusée. Reste à savoir si les téléspectateurs français vont faire office « d’exception culturelle » face à la réussite continuelle du concept, depuis sa création au Japon sous le nom de The Tigers of Money en 2001.

Qui veut être mon associé ? fait partie des nouvelles créations lancées par M6 pour la saison 2019 / 2020. Avant cela, la chaîne a déjà dévoilé Objectif 10 moins (animé par Cristina Cordula), Chef contre chef ou La meilleure offre (lancé en octobre dernier avec Julien Courbet et Stéphane Plaza à l’animation). Nicolas de Tavernost, président de M6, mise beaucoup sur cette « belle idée » et la production a mis « toutes les chances de son côté pour réussir »…

M6   JULIEN COURBET   DIVERTISSEMENT  



LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (vendredi 24 janvier 2020) : Diversion et Arthur créent la surprise face à Caïn, NCIS et La bête du Guévaudan convaincants

Audiences TV Prime (vendredi 24 janvier 2020) : Diversion et Arthur créent la surprise face à Caïn, NCIS et La bête du Guévaudan convaincants

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (vendredi 24 janvier 2020) : Quotidien imbattable, Nagui attire 900 000 Français de plus que Demain nous appartient

Audiences TV Access (vendredi 24 janvier 2020) : Quotidien imbattable, Nagui attire 900 000 Français de plus que Demain nous appartient


INTERVIEW
Margaux, plus grande maestro de N’oubliez pas les paroles : « Kévin m’a dit qu’il était ravi que la numéro un soit une femme »

Margaux, plus grande maestro de N’oubliez pas les paroles : « Kévin m’a dit qu’il était ravi que la numéro un soit une femme »

ON VOUS RECOMMANDE

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020