samedi 20 juillet 2019 à 19:34 par

Terence Telle (Fort Boyard 2019) : « J’ai essayé d’aller au-delà de mes peurs... »

Ce samedi 20 juillet, France 2 diffusera un nouveau numéro de Fort Boyard 2019. Terence Telle se confie sur sa participation au jeu estival, produit par ALP. Le mannequin, qui s’est illustré dans Danse avec les stars à l’automne 2018 sur TF1, évoque également ses projets.

Terence Telle (Fort Boyard 2019) : « J’ai essayé d’aller au-delà de mes peurs... »
©Capture France 2  

Benoît Mandin : Ce samedi 20 juillet, vous serez à l’affiche de Fort Boyard sur France 2. Comment êtes-vous arrivé dans l’émission ?

Terence Telle : Je suis un grand fan de Fort Boyard. Etant petit, je regardais ce jeu et je n’en ratais aucun. Quand mon agent m’a parlé de cette opportunité, je n’ai pas hésité une seconde. C’est un rêve de gosse qui se réalise ! Durant mon enfance, j’allais très souvent chez mes grands-parents en Charente-Maritime. Ils avaient une maison à côté de Cognac. On partait souvent à Royan et il fallait absolument qu’on rentre à temps le soir pour regarder Fort Boyard. Dans ma tête, je me voyais déjà faire ces épreuves-là, mais jamais je n’aurai pensé avoir un jour la chance d’y participer.

Aviez-vous des appréhensions ?

Le vide, je ne savais pas encore si c’était une de mes phobies, car je n’y ai jamais été vraiment confronté. Je ne suis pas trop fan des manèges à sensation. Je redoutais un peu de sauter à l’élastique. Les araignées, les serpents et les insectes ne sont pas non plus ma tasse de thé. Je ne me suis jamais confronté aux mygales et aux serpents qui font deux fois ma taille. Pour une première expérience à Fort Boyard, j’ai essayé d’aller au-delà de mes peurs.

Cette saison est marquée par des nouveautés, dont l’arrivée de Magloire et le retour de Patrice Laffont. Qu’en avez-vous pensé ?

Magloire, j’ai fait sa connaissance sur le Fort et il est très sympathique. Patrice Laffont, je ne l’ai pas croisé. J’aurais voulu voir le Père Fouras, mais malheureusement cela n’a pas été possible. J’aurais bien aimé aussi aller dans la salle où on fait les épreuves avec les têtes de tigre. Je n’ai pas vraiment ressenti les nouveautés de cette saison 30. J’ai fait le train fantôme, mais l’épreuve que j’ai hâte de regarder, c’est Valérie Damidot dans la boue. Ça va être un grand moment de télé !

« C’est un rêve de gosse qui se réalise ! »

Vous avez fait équipe avec Valérie Damidot, Juan Arbelaez, Keen’V, Guillaume Pley et Anthony Colette, danseur de Danse avec les stars, émission à laquelle vous avez participé en 2018…

J’étais ravi de voir Anthony parce que c’est un bon ami. Je me suis dit que je connaissais au moins une personne. Toute ma famille suivait Valérie Damidot à l’époque de D&Co sur M6. Le reste du casting, je ne connaissais pas vraiment à part Keen’V. Juan Arbelaez est super et notre équipe a eu une réelle cohésion. C’était étrange, car on ne se connaissait pas quelques heures auparavant. Pour ceux qui avaient déjà participé à Fort Boyard, ils ont dit que c’était la meilleure équipe dans laquelle ils ont évolué. Je me suis laissé entendre dire qu’il y a certaines équipes où ce n’était pas vraiment agréable. J’espère qu’on pourra tous se retrouver sur une autre émission.

Avez-vous rencontré des difficultés ?

L’épreuve de la poutre m’a posé problème. Il fallait la traverser pour récupérer un indice. On était à deux dessus et il y avait des jets d’eau qui jaillissaient de la poutre. C’était assez compliqué de la traverser, car ça glissait, il y avait le vent et les caméras, ça faisait beaucoup de pression. Et en plus, il y avait la mer juste en dessous… Je ne me suis pas senti en insécurité, mais c’était une épreuve difficile. Il fallait avoir de l’équilibre et ne pas avoir peur du vide.

« Valérie Damidot va offrir un grand moment de télé »

Quid de l’épreuve de Willy Rovelli ?

Je ne m’attendais pas à quelque chose d’aussi horrible. Une bouchée, ça vous donne directement envie de vomir. Je n’ai jamais mangé un aliment aussi épouvantable de ma vie. Cette épreuve nous a beaucoup posé problème.

En parallèle, avez-vous d’autres projets ?

Pour le cinéma, je suis des cours. J’en avais déjà pris à New York en anglais, mais là j’ai repris en français. J’ai eu une opportunité en tant que présentateur sur Canal+. J’ai été à la tête d’une émission musicale. Je développe des projets dans le digital. J’ai été aussi nominé dans les World Fashion Awards à Londres. La cérémonie se déroulera en septembre.



  A LIRE AUSSI  
¤ Fort Boyard, les candidats du 20 juillet 2019 : Juan Arbelaez, Anthony Colette, Valérie Damidot... pour CéKeDuBonheur

¤ Magloire (Fort Boyard, France 2) : « Magik est espiègle mais pas pervers pour un sou ! »


FRANCE 2   FORT BOYARD   DIVERTISSEMENT  




- Fort Boyard, chaque samedi à 21 heures sur France 2






LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (dimanche 18 août 2019) : Bastille Day écrase Demain ne meurt jamais, Capital en peine, Le viager fait le bonheur de C8...

Audiences TV Prime (dimanche 18 août 2019) : Bastille Day écrase Demain ne meurt jamais, Capital en peine, Le viager fait le bonheur de C8...


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (dimanche 18 août 2019) : 66 minutes fait oublier Story sur M6, N'oubliez pas les paroles et Sept à Huit en nette hausse

Audiences TV Access (dimanche 18 août 2019) : 66 minutes fait oublier Story sur M6, N’oubliez pas les paroles et Sept à Huit en nette hausse


INTERVIEW
Nathalie Simon (La carte aux trésors, Fort Boyard, Jeux sans frontières...) : « Pour faire revenir Intervilles, il faut trouver le bon moment »

Nathalie Simon (La carte aux trésors, Fort Boyard, Jeux sans frontières...) : « Pour faire revenir Intervilles, il faut trouver le bon moment »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019